Anaklumos a fermé ses portes pour laisser place à une nouvelle ère: Anatlandide. Rejoignez nous ici !
Aphrodite et ses rumeurs

Partagez|

Oxanne Prescott ~ Even the darkest night will end by a sunrise.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar

Proud to be me.

Want to know who I am ?
✘ Messages : 38
✘ Orientation Sexuelle : Hétérosexuelle
✘ Lieu de vie : Memphis
✘ DC : Hope Bluefield, Anthéa Atkins
✘ Liens : Liam Austen ☼ C'est compliqué
Milena Windsor ☼ BFF
Date d'inscription : 13/04/2015

A little more ?





MessageSujet: Oxanne Prescott ~ Even the darkest night will end by a sunrise. Mar 14 Avr - 0:06

Oxanne Elina Prescott

   


   



« ✣ Oxanne Elina Prescott »

I'm born when the stars disapear and the sun rise. ❤

Ma vie, en bref.

✣ Oxanne Elina
   ✣ Prescott
   ✣ Ox', Oxy'
   ✣ 30 Avril 2004 en Sibérie
   ✣ 19 ans
   ✣ Demi-déesse Romaine
   ✣ Fille d'Aurore
   ✣ Petite soldate
   ✣ Claustrophobe
   ✣ Un glaive en bronze céleste
   ✣ Son Ambroisie a le goût fruité d'un abricot et son nectar celui de la pêche  
   ✣ Holland Roden. 
   

   Passes ta souris sur l'image !
   

   I'm the rising sun's daughter ~  I'm Sunny girl !
   
☼ Oxanne est née en Sibérie dans un petit village ☼ Elle a grandi parmi les huskys puisque son père en était passionné ☼ La jeune fille a une admiration pour l'astronomie et plus particulièrement les aurores boréales ☼ A 12 ans elle est partie en Angleterre faire ses études dans un pensionnat ☼ Son père lui a donnée un chiot nommée Pepper ☼ Au bout de quelques années là-bas, sa meilleure amie Héléna se fait tuer par des monstres ☼ La blonde vénitienne s'enfuit avec sa chienne dans la forêt et y rencontre Liam ☼ Celui-ci voyage avec elle ☼ Pepper trouve la maison du Loup et ils se retrouvent face à la louve Lupa pour leur entrainement draconien ☼ Arrivés au Camp Jupiter, Oxanne découvre qu'elle est la fille d'Aurore ☼ Elle est envoyée dans la cohorte 4 puis dans la 3 pour finir dans la 2 ☼ Sa ruse est son plus grand atout ☼ Là-bas elle rencontre Milena, la sœur de Liam qui va la charrier sur son attitude avec lui ☼ La Prescott ressent des sentiments étranges à l'égard du garçon mais ne se les avoues pas ☼ Celle-ci est anéanti lors de la destruction du camp ☼ Elle est plutôt contente de découvrir les sorciers ☼ Là-bas elle aperçoit un garçon qui jouait avec les filles dans son ancien internat ☼ Cupidon la fait tomber amoureuse d'un grec cinglé qui l'insulte ☼ Elle est très soulagée lorsque la mission de l'homme en couche culotte prend fin ☼ Oxanne se rend au bal avec Liam ☼ Lors de la destruction du château, ils s'enfuient avec sa chienne par la forêt interdite ☼ Pendant un an, ils vont vivre dans le village natal de la jeune fille ☼ Puis un jour ils vont se faire attaquer et sont amenés à se séparer ☼ Dans la précipitation, Liam l'embrasse ☼ Oxanne ne sait pas quoi en penser ☼ Alors, seule avec Pepper elle se rend à Barcelone ☼ Pendant quelques mois elle va se balader d'hôtels en hôtels ☼ La romaine va rencontrer Adrian, un espagnol qui voit à travers la brume et qui va la loger pendant un an et demi ☼ Elle finit par le considérer comme un frère et un ange gardien qui veille sur elle ☼ Ce dernier lui trouve du travail avec lui chez Hollister ☼ Il lui fait également visiter la ville et lui fait passer du bon temps ☼ Cependant elle ne peut pas oublier Liam ☼ Les deux amis vont se faire attaquer par les Nosferatus et vont prendre la décision de partir en Égypte pour Memphis ☼ Oxanne est d’abord réticente à l'idée que l'homme l'accompagne mais finit par accepter ☼ Pepper vient aussi avec eux puisque la chienne ne la quitte jamais

 
   


   It's just me.
   



   

   
Derrière l'écran. 
~ You need to know.
   ✣Le pact des staffiens m'a emmené ici. Le petit TC d'Hope est enfin là keur
   


Dernière édition par Oxanne Prescott le Dim 24 Mai - 12:48, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Proud to be me.

Want to know who I am ?
✘ Messages : 38
✘ Orientation Sexuelle : Hétérosexuelle
✘ Lieu de vie : Memphis
✘ DC : Hope Bluefield, Anthéa Atkins
✘ Liens : Liam Austen ☼ C'est compliqué
Milena Windsor ☼ BFF
Date d'inscription : 13/04/2015

A little more ?





MessageSujet: Re: Oxanne Prescott ~ Even the darkest night will end by a sunrise. Mar 14 Avr - 0:07



My Story




The birth of a bright girl. ~ A single sunbeam is enough to dirve away many shadows


Le vent soufflait et la neige tombait par paquets d’épais flocons sur le petit village de Tegouldet au sud-est de la Sibérie lorsqu’un cri déchira le calme habituel qui régnait en ses lieux. Un petit être venait de se réveiller sous un ciel nocturne empli de milles étoiles fendu par un magnifique voile extrêmement coloré. Le phénomène lumineux semblait être apparu uniquement pour la nouveau-née destinée à une vie des plus incroyables, Oxanne.

Aaron Prescott avait 28 ans lorsqu’il renversa une mystérieuse jeune femme au regard pétillant et à la chevelure blonde vénitienne avec son traineau dans ce minuscule village de 3 000 habitants. Celui-ci, éblouit par la beauté de l’étrangère se précipita sur elle en balbutiant quelques mots incompréhensibles pour l’aider à se relever. Pathétique mais tellement compréhensible lorsque l’on se met à la place de ce dernier qui n’avait jamais côtoyé de femmes en dehors de celles du village. Aaron lui tendit donc une main maladroite, qu’elle prit avec un grand sourire. Cette dernière ne semblait pas lui en vouloir une seule seconde pour l’avoir renversée et son regard était gorgé de ce que l’on appelait de la bienveillance. Le hasard ou le destin avait réuni ces deux êtres qui, à la minute où les yeux de l’un rencontrèrent ceux de l’autre, tombèrent amoureux.

Le jeune garçon, qui avec difficulté, réussit à se reprendre en mains dans le but de ne pas la faire fuir,  décida d’emmener l’inconnue quelque part afin de se faire pardonner pour l’avoir bousculée, et après que celle-ci est acceptée sa requête, ils se dirigèrent vers l’un des seuls cafés du coin. C’est ainsi que ces derniers commencèrent à se connaitre ; lui, fit part de sa passion pour les chiens et plus particulièrement les huskys et elle, de son addiction pour les étoiles et l’astronomie. Les deux jeunes gens passèrent comme cela plusieurs heures à ce raconter leurs habitudes, rêves et passions  avant qu’ils ne durent se quitter pour la nuit et après avoir regardés le coucher du soleil ensemble, repartir chacun de leur côté.

Se tournant et retournant dans son lit, il ne pouvait pas trouver le sommeil, elle hantait ses pensées et son cerveau jouait et rejouait les scènes passées dans sa tête. Le Prescott comptait bien la revoir, il n’allait pas laisser passer une fille aussi exceptionnelle soit elle s’envoler. C’est donc pourquoi, au petit matin, après avoir passé plusieurs dizaines de minutes devant le miroir à mettre ses atouts en avant, il partit la chercher et il ne mit pas longtemps à la trouver. Le village était petit et ce n’était pas difficile d’y  revoir quelqu’un que nous cherchions, la femme était assise sur un banc, un livre sur les planètes entre les mains, encore plus belle que le jour précédent et paraissait l’attendre. Le brun n’hésita pas une seconde et vint à sa rencontre, un grand sourire aux lèvres, il s’assit à côté d’elle. La jeune fille mit quelques instants à lever les yeux de son bouquin mais parut tout aussi heureuse de le revoir. C’est alors qu’ils s’enlacèrent avant de recommencer à parler et de passer la journée entière ainsi.

Le soir venu, Aaron demanda un peu timidement si la blonde vénitienne serait tentée de voir ses chiens et la maison dans laquelle il séjournait avec bien entendu, la boule au ventre et la peur que celle-ci refuse. A son grand soulagement et bonheur, la dernière accepta, radieuse de pouvoir partager encore quelques moments avec lui et c’est bras dessus-bras dessous qu’ils se dirigèrent vers la maison du Prescott.

La soirée était magique pour les deux individus, la demoiselle dans les bras du garçon, le feu crépitant juste derrière eux et la grande fenêtre qui laissait entrer les derniers rayons du soleil en face, ils ne voulaient pas se laisser. D’innombrables mots doux glissés à l’oreille, des regards qui en disaient long sur leurs sentiments et une couverture sur le dos, les deux personnes ne mirent pas longtemps à témoigner de l’amour qu’ils éprouvaient l’un pour l’autre.

Le lendemain matin, il faisait encore nuit lorsqu’Aaron se leva, un immense sourire plaqué sur le visage, la jeune fille n’était pas à ses côtés mais ne devait pas être bien loin. Le brun, les images de la veille toujours en mémoire, descendit à petits pas lents les escaliers, s’attendant à voir la femme qu’il aimait dans la cuisine ou sur le canapé. Grande fut sa surprise lorsqu’il ne la vit nulle part et immense le désespoir qu’il put ressentir au moment où il comprit qu’elle avait disparu et ne reviendrait surement pas.

Puis il découvrit  que la créature n’était pas parti sans rien lui laisser, puisqu’il aperçu, là déposé sur la table à manger un morceau de papier où d’une belle et élégante écriture y était inscrit : ‘’Prend soin de notre fille’’. Ses yeux dérivèrent vers le nourrisson profondément endormi et soigneusement emmitouflé dans d’épaisses couvertures. Les larmes vinrent brouiller sa vue lorsqu’il vit la ressemblance flagrante entre le bébé et sa bien-aimée, se retrouvant aussi sur les traits du visage minuscule présent en face de lui. Le brun prit l’enfant dans ses bras et se dirigea vers la fenêtre où il découvrit l’un des plus beaux et rare spectacles que le monde pouvait offrir, une aurore boréale. La nouveau-née, s’éveilla et un sanglot commença à sortir de sa bouche, le regard du jeune homme revint sur l’enfant. Il ne s’était pas attendu à avoir un enfant mais il n’allait en aucun cas laisser tomber celui-ci, qui s’avérait être, à sa plus grande surprise et pourtant bonheur, sa fille.

Oxanne Elina Prescott devint son nom, et Aaron était sûr d’une chose, il allait l’aimer et l’élever comme un bon père le ferait, tentant de la rendre la plus heureuse possible.


Never stop dreaming. ~ Beautiful things don't ask for attention.


La glace était la seule chose qui ne semblait pas changer en voyant les années passer, elle restait menaçante, impassible et pourtant s’étendait à perte de vue. Oxanne, quant à elle, ne restait pas indemne face aux années qui défilaient, elle grandissait physiquement tout comme psychologiquement, son corps et ses formes changeaient, ses idées évoluaient et sa maturité augmentait. La jeune fille avait manifestement hérité de la crinière blonde vénitienne de sa mère et des yeux couleur noisette de son père et semblait être une vraie petite boule d’énergie.

Allant à l’école primaire de son village le plus souvent couvert de neige, notre petite héroïne ne possède que peu d’amis mais n’en demande pas davantage, ceux qu’elle a lui suffisent amplement. Sa priorité est loin d’être aimée et populaire, avoir tout le monde dans sa poche ne lui servirait à rien et ne la rendrait pas plus heureuse. Cependant elle n’est pas une sauvage, celle-ci apprécie la compagnie et les discussions mais aime se retrouver dans sa bulle, dans son coin afin de laisser ses pensées vagabonder librement.

Très proche de son père et baignant dans l’élevage de chiens depuis toute petite, elle éprouve un attachement particulier pour ces animaux. Oxanne passe du temps à les brosser, les nourrir et à les promener après l’école et son père en est très fière. Puis après avoir passé des semaines à le supplier pour lui apprendre à faire du traineau en compagnie de ses chiens d’attelage, Aaron finit par céder et passe plus d’une heure par jour à lui apprendre à attacher les huskys avec les harnais, à les commander et à ralentir. Au bout de quelques mois, la Prescott devient une vraie championne du chien de traineau et s’amuse à partir en ballade pendant plusieurs heures dans les plaines glacées de sa Sibérie natale.

La jeune Prescott se découvre aussi une passion pour les étoiles, planètes, galaxies, voie lactées et aurores boréales. Ce n’est pas très étonnant puisque, d’après les récits de son père, sa mère était une passionnée de l’astronomie. Cet intérêt pour l’univers la fait sentir plus proche de sa mère biologique d’autant plus que c’est la seule chose que la fillette sait sur elle, en dehors du fait que sa génitrice avait les cheveux blonds vénitiens et les yeux verts .Elle l’imagine dans un autre pays, à admirer par l’intermédiaire d’un télescope l’anneau planétaire de Saturne ou bien à s’émerveiller, elle aussi, à la vue d’une danse d’ondes électromagnétiques multicolores.  C’est d’ailleurs son événement favori, étant donné qu’à chaque fois que le phénomène naturel lumineux fend le ciel de ses immenses drapés et rideaux de couleurs qui ondulent  dans l’atmosphère, Oxanne a les yeux qui brillent de mille feux.

Notre héroïne commence à développer un attachement pour la littérature, et en particulier pour les romans d’amour et d’aventures. Elle imagine qu’un jour un homme aussi beau qu’un Apollon viendrait la chercher pour l’emmener loin de son minuscule village, qu’elle aurait une vie de princesse tout en vivant des aventures palpitantes en la compagnie de son bien-aimé et serait entourée de gens dont le cœur ne serait empli que de sagesse, de gentillesse et d’amour. Oxanne est très fleur bleue et tente de voir le meilleur en chaque être vivant, selon elle, une personne de peut être gorgée seulement de mauvaises intentions. Cette dernière, trop jeune pour faire face à la réalité, croque la vie à pleines dents, se s’en proche de la nature et sourie à chaque moment passé.

Timide et réservée de nature, la demoiselle ne fait que rarement le premier pas vers une personne. Son cœur tendre l’a fait tomber amoureuse plusieurs fois, malheureusement pour elle sans que cela ne soit réciproque. Mais elle ne devient pas pour autant malheureuse, elle garde espoir, celle-ci est jeune et a toute la vie devant elle pour rencontrer le garçon qui lui fera réellement chavirer le cœur et qui partagera ses sentiments envers la blonde vénitienne.

Bonne élève, Oxanne a de bonnes notes et fait tout pour réussir scolairement, elle sait que plus les notes sont bonnes, plus les mentions seront bonnes, plus les écoles supérieures vous acceptes et plus vous avez de chances de réussir dans la vie. En raison de son attirance pour les livres, elle aime écrire de petites histoires dans un carnet, elle est certes très jeune mais son potentiel est déjà remarquable. Son père, s’apercevant que sa fille a un talent dans l’écriture, décide de l’envoyer faire ses études en Angleterre, où elle pourra recevoir une meilleure instruction que celle du village et où ses chances de réussir seront plus élevées. La jeune fille accepte la proposition qu’Aaron lui fait, aller dans un pensionnat mixte dans ce pays si lointain, à la fois heureuse et excitée mais aussi triste de quitter son père qui devra rester seul et effrayée de partir à l’étranger sans personne pour la soutenir. Seulement, son père, pour ne pas qu’elle oublie ses racines et pour qu’elle ait un peu de compagnie, lui donne un chiot, la seule femelle née de la dernière portée de la plus belles de ses chiennes, cette dernière la nomma Pepper. Quelques jours plus tard, à 12 ans, Oxanne se retrouve dans un avion en direction du Royaume-Uni, prête à attaquer sa scolarité là-bas et la tête pleine de rêves.


Life in England. ~ Boarding school is a wicked thing.


Le changement n’est pas quelque chose que tout le monde peut apprécier. Certaines personnes ont peur de voir une modification dans leur quotidien et préfèrent rester cloitrés leur routine, effrayées par l’inconnu. D’autres aiment au contraire changer d’air et d’habitudes, on peut dire que tout cela leur permet de continuer d’avancer et de se projeter dans l'avenir sans s’enfermer dans un quotidien trop routinier pour continuer à vivre une vie un peu plus exaltante et passionnante. En ce qui concerne Oxanne, celle-ci prend le changement entre sa vie en Sibérie et sa vie au Rayaume-Uni comme une chance de trouver la prospérité qu’elle ne pouvait avoir dans son pays natal.

La rentrée dans le pensionnat mixte se passe plutôt bien pour notre protégée, elle tombe dans la même chambre qu’une autre fille dont le prénom se trouve être Héléna et devient même très bonne amie avec celle-ci en raison de leur ressemblance de caractère. En effet, sa camarade est tout aussi timide et innocente qu’elle. Les deux jeunes filles ont commencé à sympathiser grâce à Pepper qui en entrant dans la chambre le premier jour, adoratrice des caresses comme elle est, s’était littéralement jeté sur Héléna, laquelle avait paru plutôt contente de partager sa cabine avec un animal de compagnie aussi mignon. Oxanne, elle, est très heureuse d’être tombée sur une fille comme Héléna et non sur quelqu’un d’hautain et de méprisant, celle-ci ne le dit pas mais son soulagement fut énorme en voyant que celle qui est devenue son amie n’était pas une pétasse, bien au contraire.

Une chose à laquelle la blonde vénitienne n’a pas pensé en décidant de venir en Angleterre, c’est le changement du nombre d’élèves et de l’attitude de ceux-ci. Dans son ancienne classe, ils n’étaient qu’une vingtaine et il n’y avait que deux classes par niveau, ils avaient donc finis par tous se connaitre alors que dans ce nouvel établissement, ils sont une bonne trentaine par classe, avec beaucoup beaucoup plus de monde par niveau. Le bruit que font tous ces inconnus la dérange, la jeune fille n’est pas habituée à avoir autant de personnes autour d’elle et encore moins si elles sont toutes de son âge. Notre héroïne commence alors à paniquer, et si venir ici était une mauvaise idée ?  Et si elle aurait dû rester avec son père ? Mais elle n’est pas seule ce jour là, Héléna apparait à ses côtés, aussi chamboulée qu’elle et les deux jeunes filles décident de rester ensemble et de se serrer les coudes.

Puis, bien entendu, la Prescott, possédant un grand cœur, repère un jeune homme dans le fond de sa classe. Plutôt charmeur, et se faisant remarquer par les professeurs comme par les jeunes adolescentes, il est le garçon populaire et beau que toutes les filles convoitent. Et forcément, Oxanne n’est pas une exception,  la jeune fille cependant, son côté fleur bleue ressortant, pense que ce n’est qu’un masque que celui-ci use pour cacher une partie sensible de lui, qu’il est une âme égarée qui ne cherche qu’une personne pour lui montrer quel chemin prendre. Mais Oxanne ne peut pas le savoir, quand bien même celle-ci aurait raison, elle est trop timide pour oser s’approcher de lui alors en rêvassant, elle imagine qu’il viendrait de lui-même lui parler et tomber amoureux d’elle.

Cette dernière n’étant pas bagarreuse, elle reste le plus souvent possible à l’écart des conflits. Effectivement, ne s’étant jamais battue et étant presque aussi fragile qu’une plume, elle n’a quasiment aucune chance de réussite si par malheur elle est amenée à combattre quelqu’un. Oxanne essaye donc de s’attirer le moins de problèmes possibles en se tenant aussi loin qu'elle le peut des pétasses.

Mais on le sait tous bien, les filles peuvent êtres très vicieuses entre elles, surtout lorsqu’il s’agit de concurrence, celles-ci sont pire que les garçons pour cela, et on ne peut pas dire que la Prescott n’a pas de charme. Oui, la jeune fille, même en étant silencieuse et dans son coin, attire les regards alors forcément, cela ne plait pas aux adolescentes plus populaires. Ces dernières commencent donc à la chercher, on pourrait croire qu’elle va se laisser faire, n’ayant pas assez de cran pour les défier. Pourtant c’est bien le contraire qui se passe, Oxanne va leur répondre, et il s’avère en plus qu’elle a du répondant. Celle-ci a peut-être un caractère doux comme un agneau mais il ne faut pas non plus la prendre pour une idiote, elle ne se laisse pas intimider et insulter sans bouger. Cependant, cette dernière se dit bien que ces pétasses doivent avoir un bon côté enfoui sous toute cette tonne de maquillage et la blonde vénitienne garde la foi, espère que ces filles changeront et que tout le monde à le doit au bonheur après tout.

Et pourtant, elle ne se doute pas de ce qui va arriver, elle ne sait pas que sa vie va être chamboulée à cause de deux d’entre elles…

When your destiny catches you up ~ Sometimes there is no next time, no second chance, no time out, sometimes it's now or never.



La disparition d’un proche est quelque chose de difficile à surmonter, surtout si cette personne meurt devant vous ou que vous la voyez tout juste morte. La première sensation humaine que vous ressentez est le choc, puis vous vous rendez compte de ce qu’il vient de se passer, vous commencez à voir la réalité et là, la sensation suivante est la tristesse ou l’anéantissement. Perdre quelqu’un est sans doute ce qu’il y a de pire dans la vie car il faut apprendre à avancer sans cette personne qui vous était chère et à accepter le fait que vous ne la reverrez jamais.

Le printemps vient à peine d’être entamé, le temps commence tout juste à s’éclaircir, les arbres refont des feuilles, les bourgeons pointent le bout de leur nez et les oiseaux, rentrant d’émigration, égaillent les humeurs de leur magnifique chant. Oxanne aimerait beaucoup pouvoir sortir en ville avec Héléna afin de prendre un peu l’air, et même peut-être faire les magasins ou aller s’acheter une glace puis se promener dans un parc. Mais au lieu de ça, elle est assise sur une chaise inconfortable de la bibliothèque de l’internat, ses livres, cahiers et stylos étalés sur l’ensemble de la table en train de réviser comme jamais auparavant. Celle-ci est en dernière année du collège, et dans quelques semaines, elle passera un examen important pour passer en classe supérieure, mais connaissant la jeune fille, on peut facilement deviner qu’elle vise la meilleure mention et pas seulement la possession du diplôme.

Une tasse de café au lait sur le côté de la table, son cerveau surchauffe et son dos la brule, cette dernière n’en peut plus de réviser, cela fait des heures et des heures qu’elle n’a pas bougé de sa place. Mais malgré son mal de tête grandissant et sa fatigue, cette dernière continue de lire, d’apprendre, d’écrire et de surligner ses notes. Elle veut du plus profond de son être montrer à son père qu’il n’a pas fait d’erreur en l’envoyant ici et qu’il n’est pas en train de se ruiner pour payer le pensionnat et ses études pour rien, celle-ci ne veut qu’une chose : que son père soit fière d’elle-même si il l’est déjà.

Cependant, lorsque l’après-midi touche à sa fin, la Prescott n’en peut plus et après avoir rassemblé ses affaires et envoyé un message à Héléna, elle quitte la bibliothèque avec un sourire satisfait aux lèvres ; elle a révisé presque la totalité des cours dont elle avait besoin et se sent libérée d’un poids. Mais malgré cela, la blonde vénitienne est tout de même crevée et pense déjà à son lit. L’air caresse son visage et empli ses poumons au moment où elle franchit la porte, et qu’est-ce que ça lui fait du bien de respirer de l’air frais. Oxanne marche lentement pour regagner sa chambre, certes elle est pressée de retrouver sa meilleure amie pour pouvoir parler avec elle de tout et de rien mais elle se perd dans ses pensées et marcher lentement lui permet de dégourdir ses jambes.

Seulement, plus cette dernière approche de sa cabine, plus elle sent un stress inconnu monter dans sa poitrine, tentant de faire étouffer ce sentiment, elle continue sa route mais est de plus en plus mal à l’aise. Sixième sens ou alors juste le sens du sang divin qui coule dans ses veines ? Aucune idée mais en voyant Pepper courir vers elle en aboyant comme une dingue et la porte de sa chambre grande ouverte, Oxanne sait que quelque chose ne va pas. Alors la jeune fille de 15 ans entre dans sa cabine sur la pointe des pieds ne sachant pas à quoi s’attendre mais ce qu’elle voit dépasse de loin ce qu’elle avait en tête. Devant son lit se trouve le corps d’Héléna, inanimé et couvert de sang, son amie à encore les yeux ouverts et gorgés de terreur. Oxanne reste là, ne bouge pas et retient sa respiration, elle n’arrive pas à comprendre ce qui est arrivé et reste sous le choc.  Puis au bout de quelques minutes, elle s’effondre en larmes sur le sol, Héléna est morte et elle n’était même pas là pour faire quelque chose, elle a perdu sa meilleure amie, celle qu’elle considérait comme la sœur qu’elle n’a jamais eu.

C’est à Pepper qu’elle doit la vie, la chienne, ayant vu le danger derrière la jeune fille et aboie en montrant les crocs. Notre protégée se retourne encore toute tremblante et se retrouve à quelques mètres près de deux créatures ignobles sortis de la mythologie. Celle-ci ne réalise pas, et pourtant, les monstres ont bien les vêtements des filles qui la cherchaient sur elles. Oxanne écarquille les yeux, pousse le plus gros cri qui n’est jamais sorti de sa gorge et fait le première chose qu’il lui vient à l’esprit ; elle se rue sur la porte, la ferme d’un grand coup sec et pousse la commode la plus proche devant afin qu’elle ne puisse pas s’ouvrir.

Notre héroïne est au bord de la panique mais tente de reprendre son sang froid, derrière elle, celle-ci entend les grands coups donnés par les monstres, la porte va céder d’une minute à l’autre et elle doit faire vite.  Tournant la tête dans tous les sens, elle prend son sac à dos Eastpack, le rempli à la va-vite de tout l’argent qu’elle trouve, prend quelques fringues de rechange sans regarder de quoi il s’agit, puis de photos, souvenirs et de quelques autres choses. En même pas deux minutes, la blonde vénitienne est prête et, avec Pepper sous le bras, elle saute de sa fenêtre ; heureusement pour elle, sa chambre n’était pas située bien haut.

Oxanne se met à courir le plus vite possible et ne regarde pas en arrière, si elle ne fuit pas, elle meurt et ça elle le sait. Alors ce n’est qu’au bout d’une trentaine de minutes que cette dernière décide de s’arrêter. Elle a du mal à respirer, son souffle est irrégulier et saccadé, celle-ci pose les mains sur ses cuisses et reste ainsi pendant quelques minutes, le temps de retrouver ses idées. Puis la jeune fille éclate en sanglots, les larmes dévalent ses joues et inondent son beau visage, en l’espace de quelques instants sa vie vient de se briser, elle a perdu sa meilleure amie, a sans doute foiré ses études, se retrouve sans abri et en plus de ça est chamboulée par sa rencontre avec des créatures qui ne sont pas censées exister. La chienne, sentant la détresse de sa patronne se frotte à ses jambes et, lorsque celle-ci s’accroupit pour la caresser, Pepper lui saute dessus. Heureusement pour elle, son animal est encore en vie, elle n’aurait pas pu se le pardonner si celle-ci était aussi morte, au moins elle n’est pas seule.

Après quelques minutes passées sur le rebord du trottoir, Oxanne se redresse, elle sait qu’il y a une forêt pas loin de Londres et même si ce n’est pas l’endroit le plus sûr, c’est le seul à laquelle elle pense. Errer dans les rues de Londres ne lui servirait à rien et les monstres finiraient par la retrouver. Ayant décidé l’endroit où cette dernière voulait se rendre, elle appelle Pepper qui s’était un peu éloignée et reprend sa marche en direction de la forêt dans laquelle elle fera une rencontre qui pourrait bien changer sa vie.


The moment I met him. ~There comes the time when you meet someone and you juste want to make them smile for the rest of your life.



Il se disait partout que la forêt anglaise n’était pas bien dense, qu’on pouvait assez vite en faire le tour. C’était faux, totalement faux. Oxanne y erre déjà depuis une semaine et n’en voie pas le bout. La jeune fille est plus que fatiguée de marcher toute la journée mais pourtant elle continue, pensant que ce labyrinthe feuillu doit bien avoir une fin.

La blonde vénitienne se trouve sale, certes, elle arrive à faire sa toilette avec des lingettes hygiéniques qu’elle a emportées avec elle de sa fuite mais ça ne vaux pas une bonne douche. Quant à ses cheveux, ils doivent êtres gras et encrassés, cependant cela ne risque pas de trop se remarquer car celle-ci les a rassemblés en une tresse collée sur le côté pour qu’ils ne la dérangent pas et ne lui tombent pas devant le visage.

La première nuit a été difficile pour la demi-déesse en raison de la peur qui l’empêchait de fermer l’œil une seule seconde. Dormir sur la terre et sans une seule couverture pour se couvrir est difficile et presque impossible lorsque vous êtes animés par la constante inquiétude de vous faire attaquer par une créature sortit de vos pires cauchemars et qu’au moment même où vous fermez les yeux vous renvoyez l’image de votre meilleure amie morte.  C’est donc pourquoi notre héroïne ne dort que très peu et n’est pas en très grande forme. Puis en ce qui concerne la nourriture, la Prescott ne possède dans son sac à dos qu’une boite de barres de céréales, quelques bonbons et une bouteille d’eau. Cette dernière essaie donc d’économiser ses réserves le plus possible puisqu’elle le sait très bien, elle ne pourrait pas chasser ne sachant pas comment s’y prendre.

Oxanne n’a pas vue de vie humaine depuis plusieurs jours et au moment où elle entend ce craquement de branches, elle est très réactive. Celle-ci se retourne en une fraction de seconde et se retrouve quasiment nez à nez avec un monstre encore plus horrible que les deux qu’elle a vu auparavant. Cette dernière savait bien qu’elle n’allait pas être tranquille bien longtemps alors elle se retourne et court, elle court le plus vite possible malgré la brulure qu’elle ressent aux pieds. Pepper est devant elle, celle-ci n’a pas à s’inquiéter pour sa chienne, l’animal cavale bien plus vite qu’elle.

C’est en jetant un coup d’œil derrière elle, qu’Oxanne s’écrase sur quelque chose avant de s’étaler sur le sol. Cette dernière, bien que secouée se relève en quatrième vitesse, pensant qu’elle a heurté un tronc d’arbre mais en levant les yeux, elle se retrouve en face d’un garçon. La Prescott fait un pas de coté, apeurée par cette rencontre. Celui-ci a les vêtements en lambeaux et est couvert de sang, le sien ou celui d’un autre ? Elle ne sait pas mais pense qu’il doit surement être un monstre et qu’il  va se transformer d’une seconde à l’autre mais au moment où il s’apprête à dire quelque chose, un rugissement se fait entendre derrière elle, puis un autre plus loin sur le côté du jeune homme. Par réflexe, elle se met à côté de lui et ils regardent avec horreurs deux monstres identiques se  rejoindre à quelques pas d’eux et à se rassembler en un seul être immonde et atroce.

A ce moment là, Oxanne a bien trop peur pour se soucier de savoir si le garçon à ses côtés est bon ou mauvais, ils sont dans la même galère et s’ils ne bougent pas, ils vont finir dans le ventre de cette créature ignoble. Alors la blonde vénitienne agrippe la main de l’inconnu et l’entraine dans les profondeurs du bois. Ils courent encore et toujours, la poursuite semble durer une éternité et Oxanne a du mal à reprendre son souffle, c’est grâce à l’adrénaline qu’elle arrive à tenir debout et à avancer. Cependant, le destin a l’air d’être contre ou avec eux, cela dépend du point de vue car les deux adolescents se retrouvent bientôt au bord d’une falaise, le lit d’une rivière se situant en dessous. Ils n’ont qu’une seule solution pour sauver leur peau ; sauter et pourtant  la jeune fille hésite. En même temps, on ne peut pas dire que sauter d’une falaise est très rassurant.

C’est le jeune homme qui en regardant Oxanne, prend la décision que celle-ci n’arrive pas à accepter.  Tenant toujours sa main, il prend son élan, ne laissant pas d’autre choix pour la demoiselle, puisqu’elle va donc en faire de même. Cette dernière ferme les yeux, et se lance dans le vide juste après l’étranger. La chute se fait longue, la blonde vénitienne crie à se bruler les poumons jusqu’au moment où l’impact se fait ressentir et que l’eau l’envahisse.

La Prescott remonte à la surface quelques secondes plus tard  et prend une grande respiration, emplissant ses poumons d’air frais et recrachant l’eau entrée dans sa bouche. Celle-ci met quelques instants à réaliser qu’elle est bien en vie ! C’est alors qu’elle se retourne, cherchant le garçon qui l’a en quelque sorte aidé à sauver sa peau et le trouve à environ un ou deux mètres d’elle, il est sorti des profondeurs des eaux et semble donc en bonne santé. Oxanne rejoint la rive à la nage et y retrouve Pepper qu'elle vient prendre dans ses bras, pleine d’épis en raison de ses poils mouillés. La jeune fille a froid et est trempée de la tête aux pieds mais la chose la plus importante, c’est qu’elle est indemne.

Quelques heures plus tard,  lorsque le soleil s’apprête à disparaitre pour laisser place aux étoiles, la blonde vénitienne est enfin sèche et a fini par se réchauffer. Cette dernière, malgré l’horrible épisode qui lui est arrivé, se sent bien et plus en sécurité. Est-ce grâce à cet inconnu, dont le prénom se trouve être Liam, qu’elle se sent protégée ? Sûrement mais cela est compréhensible, il a vécu une histoire différente mais aussi semblable à elle en ce qui concerne les créatures, ils ont un lien inconnu en commun. L’union fait la force et ils ont dû le comprendre tous les deux puisque ils ont décidés de rester ensemble. Oxanne se sent mieux, la jeune fille n’a pas parlée avec quelqu’un depuis un bon moment et elle a tellement vu de choses atroces ces derniers jours que la simple compagnie de Liam la soulage d’un poids immense.

C’est donc ensemble qu’ils vont continuer  d’avancer dans la forêt, tissant des liens de jours en jours. Il s’avère que le garçon, vient des Etats-Unis, un pays si loin du sien. C’est vraiment une véritable coïncidence qui fait que dans ce monde si dense, ils arrivent à se rencontrer ici, en Angleterre.  Puis, un beau matin, alors qu’ils viennent à peine de se lever et de recommencer leur voyage, Pepper se met à galoper dans une autre direction qu’eux. La jeune fille l’appelle, en vain, la chienne refuse de revenir sur ses pas et continue sa route ; Liam et Oxanne sont donc forcés de la suivre. Cependant, après quelques minutes de marche, les deux adolescents se retrouvent face à une maison en ruine.  Décidant de faire du repérage, ils rencontrèrent la louve Lupa. La Prescott ayant fait une année de latin se souvient de la légende de cette louve qui avait élevée Romulus et Rémus dans l’antiquité.

C’est alors que Lupa va leur faire subir un entrainement pour soit disant décider de si ils sont bien ‘’dignes’’ de la légion. Oxanne ne comprend rien, pas même le fait qu’une louve puisse parler et que cette Lupa ne soit pas une légende mais, dans état un peu secondaire, elle ne se rend pas compte que ce qui se passe réellement. Notre héroïne va pourtant passer le test de celle-ci avec réussite, Oxanne peut donc rester en vie et heureusement, Liam y parvient aussi.

Les deux jeunes gens vont donc pouvoir continuer leur route et sans se rendre compte du trajet parcouru, ils se retrouvent au Pays de Galle. Ensuite, dans un moment de faiblesse et de fatigue lors d’une fin d’après-midi particulièrement éprouvante, Oxanne chancèle et fini par s’assoir, n’en pouvant plus de ses pieds meurtris, sur le rebord d’un ravin. Celle-ci aperçoit un petit fleuve et elle décide d’y aller tremper ses pieds, après tout ça ne peux pas lui faire de mal. Liam l’accompagne aussi  tout comme Pepper qui ne les abandonne jamais et ils se retrouvent bientôt entourés de monuments qui ont l’air d’avoir été réalisés dans le style greco-romain, d’arènes et d’un campement un peu étrange.  Les deux amis viennent d’arriver au Camp Jupiter, le lieu où ils allaient enfin découvrir ce qu’ils étaient vraimrnt.


Home is where our story begins. ~ Take a breath and let the rest come easy.



Les premiers jours d’adaptation au camp sont difficiles pour Oxanne car apprendre que sa mère qu’elle n’a jamais connue st en fait une déesse et donc elle-même une demi-déesse la perturbe déjà assez alors ajoutés à ça sa répartition dans ce qu’ils appellent les cohortes et les dix ans de service dans la légion ; la jeune fille ne se sent pas très bien.

La blonde vénitienne est cependant en constante réflexion depuis son arrivée sur son parent divin. En effet, cette dernière a découvert peu de temps après son entrée au camp Jupiter que sa génitrice n’était autre qu’Aurore. Il est vrai qu’Oxanne a toujours aimé l’astronomie et a un faible particulier pour les aurores boréales depuis toute petite alors celle-ci se demande si c’est de son sang divin qu’est venue sa passion pour les étoiles ou si c’est juste le pure hasard et son caractère qui l’ont fait tomber amoureuse de ces danses d’ondes magnétiques qui fendent le ciel de leurs magnifiques couleurs. Cependant, la Prescott est tout de même très fière d’être la fille de la déesse de l’aurore et ne le réalise toujours pas.

Liam, avec qui elle est devenu très proche a été placé dans une autre cohorte, elle, se trouve être envoyée  dans la quatrième.  Lâcher son ami n’a pas été facile, celle-ci avait commencé à prendre l’habitude de l’avoir à ses côtés tout le temps et il lui manque un peu même si ils se retrouvent pour les entrainements ou autre. En parlant d’entrainements, l’adolescente doit apprendre à se battre comme le font ses camarades et malgré sa réticence face au combat, celle-ci va quand même essayer de faire de son mieux. La jeune fille sait qu’elle va en avoir pour dix ans et que si elle compte s’intégrer à sa juste valeur parmi les autres, celle-ci va devoir se prêter au jeu, même si celui-ci est horrible selon elle.

Oxanne commence à s’habituer peu à peu et se fait remarquer par les autres pensionnaires, pas en raison de sa technique au combat car celle-ci est médiocre mais grâce à son esprit rusé ; il s’avère que la demi-déesse est plutôt bonne stratège et est mutée dans la cohorte trois pour en réalité finir dans la deux.  Son intelligence se manifeste souvent et cette dernière fait gagner sa cohorte à plusieurs reprises lors des jeux d’immersions. La blonde vénitienne en est très fière, elle arrive à prouver qu’être excellent au combat n’est pas nécessaire pour remporter la victoire.

Son année en tant que Probatio vient à peine de s’achever, elle bénéficie donc du tatouage si rependu dans le camp Jupiter, lequel signifie qu’elle fait officiellement partie de la légion. Le sigle SPQR, avec au dessus un soleil se levant signifiant l’aurore et représentant sa mère ainsi qu’un trait désignant sa première année au camp ornent son avant-bras à présent. Certaines filles le trouvent moche mais Oxanne l’apprécie, il prouve qu’elle appartient à un endroit précis, à une famille.

Puis, quelques jours après, une rumeur, non une information arrive aux oreilles de tous les pensionnaires ; la colonie des Sangs-Mêlés a été attaquée. Bien entendu, l’adolescente pense que ce n’est qu’une étape pour les ennemis et que bientôt ils s’en prendront au camp Jupiter. C’est même plutôt logique, on ne s’en prend pas à une population juste pour le plaisir de la détruire, c’est la soif du pouvoir qui le veux.  La prêteuse doit ensuite partir pour une école de magie, Oxanne n’y croit pas trop, comment serait-ce possible que des sorciers existent sans qu’ils ne soient au courant ? Mais pourtant c’est bien vrai, et la Prescott a une envie grandissante de les rencontrer contrairement à Octave, l’augure du camp qui, comme d’habitude, tente de prendre le pouvoir en l’absence de Reyna.

Halloween arrive assez vite, Oxanne n’a même pas le temps de voir les jours passer, entre les entrainements et les moments passés en compagnie de Liam et de la sœur de celui-ci, Milena avec qui elle est devenue proche, il faut dire qu’elle est très occupée. Cependant, le soir de cette fête, tout arrive si vite que la blonde vénitienne met un certain temps à comprendre qu’ils sont attaqués. Oxanne, une fois sortie de sa transe, se joint au combat en se récoltant plusieurs blessures et réussissant à vaincre plusieurs capes violettes grâce à sa ruse. Pepper, voulant aider sa maitresse y manque d’y laisser la vie mais Oxanne la sauve à temps.

La nuit a été longue, et au petit jour, le camp est presque en ruine, les cadavres jonchent le sol, la violence dont les ennemis ont fait preuve l’horrifie. La jeune fille a le visage recouvert de cendre, celle-ci est sous le choc et est quasiment en larmes de voir ce qu’elle considérait comme sa maison, détruit et réduit à néant.  Heureusement pour cette dernière, elle n’est jamais seule et Liam, qui a survécu vient la voir et la prend dans ses bras. Oxanne ne veut plus le lâcher, le retrouver, et vivant la soulage d’un poids immense. Si celui-ci était mort dans cette bataille, elle n’aurait pas pu le supporter, elle tenait trop à lui. Beaucoup trop peut-être ?

Les romains sont amenés à rejoindre Poudlard, cette mystérieuse école de magie et Oxanne, malgré la tristesse qu’elle ressent dans son cœur, est tout de même contente d’y aller pour y rencontrer d’autres personnes et même sûrement devenir amie avec certaines d’entre elles.



Hagwarts. ~ People, people !


La paix. N’importe quel être humain possédant un cœur veut la paix sur le monde, Oxanne aussi la veux. Cependant, lorsque la vie de demi-déesse lui prouve bien que la prospérité dont elle rêve n’est pas si facile à avoir. Son job, le sien comme celui des autres personnes possédant du sang divin dans leurs veines consiste à protéger et à défendre les humains de tous les dangers potentiels. Autant dire que niveau sérénité et tranquillité, en ce moment ça ne vole pas très haut.

Le voyage jusqu’à l’école de magie se passe plutôt bien, enfin bien dans le point de vue d’un demi-dieu : quelques attaques de monstres suivit de blessés mais sans gravité et surtout sans décès. La bonne humeur n’est pas vraiment au rendez-vous durant leur migration, mais on peut les comprendre, ils viennent de tout perdre, leur famille, leurs amis et leur maison alors comment pourraient-ils être heureux après ça ? Heureusement pour elle, celle-ci a toujours Pepper, qui l’accompagne partout et la réconforte dès qu’elle ne va pas bien. En effet, la chienne arrive à la distraire lorsqu’Oxanne s’ennuie ou a une baisse de moral.

L’arrivée à Poudlard rend la jeune fille toute euphorique. Le château est magnifique, son apparence dépasse ce qu’elle s’était imaginée, le bâtiment est énorme et plus beau que n’importe quel autre château existant sur la planète. La blonde vénitienne sautille d’excitation, elle a maintenant hâte de pouvoir entrer dans l’enceinte de l’école de magie et de découvrir tous ces secrets. La Prescott a vraiment du mal à tenir sur place et Liam, qui se tient à ses côtés doit l’avoir remarqué puisqu’il pose la main sur son bras, sans doute pour qu’elle se calme.

La réplique du Camp Jupiter dans la salle sur demande est vraiment réussie, on dirait le vraie, et Oxanne oublierait presque qu’il a été détruit si il n’y avait pas les couloirs de Poudlard juste après avoir passé le petit Tibre. Seulement, l’adaptation à cette nouvelle vie se fait doucement mais surement, la jeune fille rencontre de nouvelles personnes, et sa timidité commence même à réduire même si elle ne semble pas vouloir la quitter entièrement. Mais, parmi toutes ces nouvelles têtes, elle en reconnait une qui la cloue sur place. C’est un grec, mais pas n’importe lequel, c’est le Dom Juan de son internat, celui sur qui elle avait craquée secrètement. Ce dernier est aussi un demi-dieu apparemment et il ne semble pas se souvenir d’elle, pas étonnant quand celle-ci y pense, il ne voyait que les pétasses de première. Oxanne l’évite le plus possible, il est comme un mauvais souvenir qui la suit partout. Cette dernière a besoin de se confier à quelqu’un et va donc en parler à Liam, il ne peut rien faire non plus mais lui parler la soulage d’un poids et lui fait du bien.

D’ailleurs, plus les jours passent, plus Oxanne se sent proche du fils de Jupiter. Il faut dire qu’ils en ont vécus des choses ensemble. Après avoir réussit à fuir l’Angleterre et tous ses monstres, être arrivés tous les deux au camp, puis avoir encore fui mais pour Poudlard, on peut dire qu’ils en ont expérimentés des aventures ensemble. La demi-déesse ressent quelque chose lorsqu’elle est avec lui, une sensation de bonheur et de béatitude, comme si elle était constamment en sécurité en sa présence. C’est un sentiment vraiment complexe et étrange qui se développe de plus en plus en elle, Oxanne n’a jamais ressenti cela à l’égard de quelqu’un, mais ce ne doit être qu’une relation fraternelle qu’elle partage avec lui. Enfin, c’est ce qu’elle essaye de se dire, elle ne peut pas se permettre de tomber amoureuse de Liam, ou sinon ça risquerait de gâcher leur belle amitié. Mais peut-être est-il déjà trop tard ?

Mais Cupidon arrive au château et bouleverse l’adolescente. Le dieu en couche culotte la fait tomber amoureuse d’un demi-dieu grec  complètement dérangé et cinglé et la romaine, trop timide et trop gentille se laisse presque insulter sous l’effet des flèches empoisonnées. Le demi-dieu la rabaisse sans cesse et elle aperçoit même une lueur dans ces yeux, mais pas une once d’amour dans celle-ci, elle n’entrevoit que de la haine. La blonde vénitienne en pleure le soir dans son lit, tentant de rendre ses sanglots les plus inaudibles possibles afin de ne pas réveiller ces camarades de cohorte. Il la rend malheureuse par sa méchanceté mais la Prescott n’arrive pas à détacher ses yeux de lui. Cet amour qu’elle ressent envers le grec n’est que le fruit du désir de Cupidon, pas le sien puisque, dès lors que la mission du dieu s’achève, Oxanne n’éprouve que du dégout pour celui-ci. La jeune fille est soulagée de voir ce cauchemar prendre fin, ses pensées pouvant enfin redevenir normales, elle recommence à s’épanouir rapidement.

Puis quelques temps plus tard, les disparitions commencent dans l’école de sorcellerie et Oxanne devient de plus en plus inquiète. Si des infiltrés des capes violettes sont présents dans le château, et qu’en plus de ça ils se mettent à tuer des gens par-ci par-là, l’ambiance va descendre très vite, et tout le monde ne fera plus confiance à personne. Et pourtant, c’est bien ce qui se passe puisque les sorciers commencent à ne plus se mélanger et que les demi-dieux grecs et romains se terrent dans leurs bungalows et leurs cohortes ou du moins dans la salle sur demande. Tous les pensionnaires se méfient les uns des autres, et ne se parlent et ne se souris quasiment plus.  La fille d’Aurore se demande si tout cela va s’arrêter, si la bonne humeur va finir par revenir car plus le temps passe et plus elle se renferme à son tour sur elle-même.

Heureusement, pendant que certains d’entre eux se retrouvent accorder des quêtes, les gérants de Poudlard organisent un bal. Quoi de mieux pour que notre héroïne puisse enfin s’évader et s’amuser après tout ce temps passer enfermée dans le camp. D’ailleurs, c’est avec Liam qu’elle s’y rend, en même temps, celle-ci ne s’imagine pas y aller avec quelqu’un d’autre que lui. Pour l’occasion, Oxanne se revêt d’une belle robe longue au dos en dentelle, pour la couleur, elle a choisit dans l’original en effet mais c’est le printemps qui pointe de le bout de son nez alors les couleurs comme celle-ci reviennent vite à la mode. Liam est magnifique, comme à son habitude bien entendu, mais de toute façon, il pourrait être couvert de boue qu’elle le trouverait toujours beau.

La soirée se passe très bien et l’ambiance est même très joyeuse contrairement à celle qui régnait depuis quelques temps. Mais bien sûr, cela ne va pas durer puisque, en plein milieu d’une danse, après une entrée fulgurante d’un jeune homme  qui commence à crier et hurler que les quêtes sont perdues, qu’ils sont tous perdus, Oxanne aperçoit une étrange fumée violâtre dont elle ne voit pas la source. La Prescott a le réflexe de prendre une serviette en papier et de la placer sur sa bouche et son nez afin de ne pas respirer de ce nuage sans doute empli de poison. Mais les fenêtres et la porte volent en éclats et de nombreuses personnes, habillées de capes violettes font leurs irruptions. Un frisson parcourt la peau de la jeune fille, ce sont les mêmes personnes qui ont attaqués le Camp Jupiter. Celle-ci va se battre, avec bien des difficultés vu la longueur de sa robe qui l’handicape, puis elle finit par s’enfuir de la Grande Salle avec le fils de Jupiter lorsque le château se retrouve secoué par une force inconnue.

Cependant, au lieu de se diriger vers la sortie, Oxanne retient Liam par le bras et l’informe qu’elle ne souhaite pas abandonner Pepper qui se trouve encore dans la salle sur demande puis s’en va vers celle-ci. La romaine ne s’attend pas forcément à ce qu’il la suive mais en se retournant, elle le voit, qui l’accompagne et son cœur se réchauffe. Poudlard commence a s’effondrer lorsqu’ils font irruption dans la réplique du camp. Heureusement pour eux, la chienne les reconnait de loin et galope vers eux à toute allure. Les deux jeunes héros quittent l’école de sorcellerie en courant comme ils ne l’ont pas fait depuis longtemps juste au moment où les murs de celle-ci s’effondrent, les laissant dans la nature à leur propre sort.

Three years of runaway. ~ I will not forget you.




S’enfuir le plus loin possible. C’est la seule chose à laquelle pensent les deux demi-dieux pendant que les Nosferatus les traquent, courant derrière eux dans la forêt dite interdite et leur lancent des sorts qui par chance ne les touchent pas. Oxanne est hors d’haleine, sa respiration est difficile à reprendre et elle commence à avoir une pointe de côté mais continue de courir le plus vite possible. Liam serre la main de la jeune fille à lui en faire mal, mais celle-ci serre la sienne aussi fort que lui. Elle ne veut aucun cas le perdre, ce serait la pire chose qui pourrait lui arriver. Ils manquent d’ailleurs de tomber à plusieurs reprises, se rattrapant de justesse à chaque fois. Mais il faut croire qu’une bonne étoile veille sur eux car ils arrivent à s’échapper sans être blessés, et Pepper aussi. En parlant d’elle, la chienne ne les lâchent jamais, et heureusement puisqu’elle est très chère aux yeux de la romaine.

Les jeunes demi-dieux se retrouvent de nouveau dans une aventure à trois, comme dans le bon vieux temps, lorsqu’ils s’étaient rencontrés sauf que cette fois-ci, ils viennent d’échapper à la destruction de Poudlard et à la mort certaine. La belle longue robe de la Prescott est déchirée et toute sale mais ce n’est pas la priorité de la jeune fille. Des larmes coulent sur son visage, faisant baver son maquillage si soigneusement bien appliqué il y a quelques heures. La blonde vénitienne vient de perdre les personnes qu’elle considérait comme sa famille et aussi le seul endroit ‘’sûr’’ pour les gens comme elle. Elle ne sait pas ce qui va arriver, elle n’a aucune idée d’où ils pourraient aller, enfin, jusqu’au moment où une lumière s’allume dans son esprit : chez elle, pourquoi pas retourner en Sibérie ?

C’est donc pendant environ un an qu’ils vivent à Tegouldet, le village natal d’Oxanne. Notre héroïne a d’ailleurs eu un peu peur lorsque Liam et elle sont arrivés devant la porte de la maison de son père, cela fait au moins quatre ans qu’elle n’a pas vu ce dernier et elle se demande si il allait la reconnaitre. Oxanne a beaucoup changée depuis ses douze ans, ses formes se sont développées, elle a grandi, son visage s’est fait plus mature, en d’autres termes elle est devenue une femme. Alors pour se déstresser, celle-ci attrape la main du fils de Jupiter, et frappe à la porte qui ne tarde pas à s’ouvrir pour faire place à un homme, qui n’a pas beaucoup changé après tout ce temps. Aaron la reconnait après quelques secondes et la prend dans ses bras ‘’Oxanne, comme tu as grandi.’’. La demi-déesse laisse échapper quelques larmes et après être entrée dans la maison qui était avant la sienne, elle présente Liam à son père, le cœur battant. Il n’y a pas de quoi stresser là-dessus, il n’est juste qu’un ami. Mais pourtant, savoir comment le trouve son père compte beaucoup pour elle et heureusement, après quelques heures passées en sa compagnie, il semble bien l’aimer.

Cette année en Sibérie lui fait oublier ses problèmes, Oxanne se sent normale là-bas. Cette dernière montre tous les recoins de son village à Liam avec un grand sourire aux lèvres. Les aurores boréales qu’elle n’avait pas vues depuis si longtemps sont toujours aussi présentes là-bas et la font toujours autant rêver, c’est un réel plaisir pour elle de les faire découvrir à Liam qui a plutôt l’air de les aimer et d’apprécier le village de la jeune fille, pour son plus grand bonheur.

Pourtant, le paradis ne dure pas longtemps puisque un beau jour dans les bois, ils se font attaqués par les Nosferatus,  et après un moment à fuir, elle se rend compte qu’ils doivent se séparer, et lorsqu’elle se retourne vers le romain et qu’elle croise son regard, elle comprend directement que lui aussi, sait qu’ils n’ont pas d’autre choix que la séparation. Mais quand le fils de Jupiter le lui dit, elle refuse de croire que c’est la seule possibilité pour rester en vie, elle ne peut pas le quitter après tout ce temps. ‘’Non…Je veux pas te perdre…’’Oxanne lui prend la main, ne voulant pas la lâcher même si elle sait qu’elle va en être obligée. Il l’attire contre lui aussi vite qu’il le peut, pose rapidement ses lèvres sur les siennes et part dans l’autre sens. La blonde vénitienne reste là, trop choquée pour bouger jusqu’au moment où elle entend des branches craquer non loin d’elle et se met à courir aussi vite que possible. Puis après une dizaine de minutes, elle se rend compte que les ennemis ne la suivent plus alors elle s’arrête, la respiration coupée.  Ses doigts se posent sur sa bouche, Liam, il l’a embrassée, certes très vite, mais il l’a fait. Oxanne est troublée et ses pensées ne sont pas claires. Derrière elle, des pas se font entendre, cette dernière se retourne en une fraction de seconde et lâche un soupir de soulagement ; Pepper s’approche d’elle, la chienne semble l'avoir suivi sans qu’elle ne le sache.

La Prescott se retrouve,  trois jours plus tard, dans un avion pour l’Espagne, une langue qu’elle a appri au collège. Celle-ci a réussi à envoyer un message à son père avec l’aide d’un téléphone jetable, en même temps, elle est partie comme une voleuse et celui-ci devait s’inquiéter de l’absence des deux jeunes. La romaine ne sait pas pourquoi elle part dans ce pays d’Europe mais elle ne sait pas où elle pourrait aller autrement, elle est perdue et seule. Avant Liam était à ses côtés pour la guider et là, elle ne sait franchement plus quoi faire.

L’année suivante, Oxanne la passe dans la merveilleuse ville de Barcelone avec le husky à ses côtés. La blonde vénitienne se ballade d’hôtels en hôtels jusqu’au moment où elle rencontre un Espagnol qui va l’héberger pendant un an et demi. Celui-ci se présente sous le nom d’Adrian et heureusement pour la jeune fille, celui-ci parle anglais couramment et est un humain qui voit à travers la brume. Les deux jeunes gens se sont rencontrés sur l’avenue célèbre ‘’La Rambla’’ où l’espagnol est venu en aide à la demi-déesse lorsque celle-ci s’est retrouvée face à un monstre. Le jeune homme, travaille chez Hollister et en à bien l’allure, mais la Prescott ne le voit que comme un ami. En effet, Liam hante encore ses pensées, elle ne peut pas se permettre de penser à un autre garçon que lui et elle ne peut encore moins l’oublier.

Toutefois, Adrian arrive à lui faire passer du bon temps, il lui fait visiter les endroits cultes de Barcelone, le parc d’attractions Portaventura, l’emmène manger à l’extérieur, au Starbucks ou au centres commerciaux ; il ne la lâche pas d’une semelle de peur qu’elle se fasse attaquer et elle lui en est très reconnaissante. La romaine finit par le considère comme son frère, son ange gardien qui la protège et qui veille sur elle. Les après-midi au soleil d’Espagne s’enchainent, Adrian réussit même à lui trouver une place chez les vendeurs d’Hollister pour qu’elle se fasse de l’argent.  Pepper est aussi très heureuse car le jeune homme possède un jardin et qu’ils l’emmènent la promener tous les jours. Et pourtant, Oxanne fait souvent des cauchemars, revoyant des scènes de la bataille de Poudlard ou voit ses amis les plus proches mourir ou blessées dans ses mauvais rêves, elle finit à chaque fois par crier dans son sommeil et c’est Adrian qui la réveille. La sueur coule de sa nuque alors qu’elle tient une tasse de thé à la main et raconte ses cauchemars à l’Espagnol, qui l’écoute sans se plaindre, la tenant dans ses bras pour l’empêcher de trembler.

Cependant, le bonheur ne dure jamais longtemps  puisqu’un soir où les deux jeunes gens se trouvent dans la rue, deux Nosferatus les attaquent par surprise, Oxanne se prend un coup de dague dans l’épaule et la jambe, elle est sauvé par Adrian, qui prend une barre en fer et l’enfonce dans le corps du premier , offrant la possibilité à la blonde vénitienne de profiter de la confusion de l’autre ennemi pour lui envoyer un coup dans la ventre à l’aide de son glaive qu’elle ne quitte jamais. Ils courent se réfugier dans la maison du jeune homme, et les deux jeunes adultes décident après avoir passés une nuit blanche, de traverser la méditerranée pour rejoindre l’Egypte, où ce trouverait un refuge à Memphis pour eux. Comment ils le savent ? Oxanne en a entendu parlé il y a de cela quelques jours. Adrian a insisté pour l’accompagner, lui répétant que de toute façon, rien ne le forçait à rester à Barcelone et que, voyant à travers la Brume, il voulait se rendre le plus utile possible dans ce dit ‘’refuge’’. Au début réticente, la demi-déesse finit par accepter et le lendemain au petit matin, Oxanne et Adrian accompagnés de Pepper rejoignent la cité de Memphis, où ils seront enfin à l’abri.



Dernière édition par Oxanne Prescott le Dim 24 Mai - 12:25, édité 16 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

In the end everything matters.

avatar

Proud to be me.

In the end everything matters.
Want to know who I am ?
✘ Messages : 1587
✘ Orientation Sexuelle : Hétérosexuelle.
✘ Lieu de vie : Tokyo
✘ Where I am : Anywhere you won't follow me. ~
✘ DC : Scorpius H. Malfoy, Asa E. Chobsky, A. Lorenzo Savy, Nico Di Angelo.
✘ Liens :
Les indispensables.

Anthéa Atkins Never forget.
Enzo Aksakov Need you.

Les anciens camarades de chasse.

Aymeric ChanceA définir.
Lancelot J. EverlyA définir.

Ceux qui ont représenté quelque chose.

Rachel E. DareA définir.
Elena L. SalvatoreA définir.

Ceux avec qui ça n'a jamais été.

Heathcliff E. PowellsA définir.
Astrid A. Malfoy ∞ A définir.
Date d'inscription : 25/05/2014

A little more ?

Feuille de personnage
Level:
402/500  (402/500)





MessageSujet: Re: Oxanne Prescott ~ Even the darkest night will end by a sunrise. Mar 14 Avr - 7:56




Bienvenue à Toi sur Anaklusmos !



SPQR avant tout


C'est moi qui m'occuperai de ta fiche, si tu as la moindre question tu n'hésites pas à me contacter par mp. Voici les choses à savoir du forum et qui te seront bien utile pour ta fiche. Tout d'abord va lire le réglement ici ensuite rentre dans le contexte du forum , va voir l'intrigue en cours ici pour ne pas être perdu et savoir où nous en sommes. Pour finir renseigne toi sur la chronologie des événements du forum


Bonne chance pour la fin de ta fiche !








I HATE YOU. DON'T LEAVE ME.
Alors j'enfile une veste et un verre de vodka et tant pis si j'empeste la trouille et le tabac. Je danse jusqu'à rire, la nuit la vie et moins pire. J'ai moins peur à vrai dire des vampires que de ton souvenir. Et on s'en fous de nos raisons la nuit se pose moins de question©.mad love
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Proud to be me.

Want to know who I am ?
✘ Messages : 567
Date d'inscription : 05/03/2015

A little more ?

Feuille de personnage
Level:
408/500  (408/500)





MessageSujet: Re: Oxanne Prescott ~ Even the darkest night will end by a sunrise. Mar 14 Avr - 10:15

Oxaaaaaaaaaaaaaaaaaanne !!!!!! Bril 
Re-bienvenue parmi nous ma belle ! ** 
Bon courage pour la fin de ta fiche. keur


I lost my memories
Non. Je ne manque nulle part, je ne laisse pas de vide. La routine continue, les gens affluent et moi je reste seule. J'ai glissé hors du monde et il est resté plein. Seule ma mémoire fait défaut, aussi vide qu'une page vierge. Les ombres du passé me hantent, mais je les oubli en un battement de cil. Il faut croire que ça ne m'était pas indispensable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Per aspera ad astra

avatar

Proud to be me.

Per aspera ad astra
Want to know who I am ?
✘ Messages : 435
✘ Orientation Sexuelle : Hétéro le plus souvent
✘ Lieu de vie : Quelque part sur terre
✘ Where I am : In another world where you can't find me
✘ DC : Léo, Liam et Enzo :D
Date d'inscription : 27/09/2014

A little more ?

Feuille de personnage
Level:
133/500  (133/500)





MessageSujet: Re: Oxanne Prescott ~ Even the darkest night will end by a sunrise. Mer 15 Avr - 12:53

Re-Bienvenue Three

Réserve moi un lien trop badass entre Liam/Oxane **


© TAZER.
 
« The family is the most important things we have. We need to take care about all of them. Sister and Brother forever, If you need some help, i will be here for you, don't forget this .»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Proud to be me.

Want to know who I am ?
✘ Messages : 38
✘ Orientation Sexuelle : Hétérosexuelle
✘ Lieu de vie : Memphis
✘ DC : Hope Bluefield, Anthéa Atkins
✘ Liens : Liam Austen ☼ C'est compliqué
Milena Windsor ☼ BFF
Date d'inscription : 13/04/2015

A little more ?





MessageSujet: Re: Oxanne Prescott ~ Even the darkest night will end by a sunrise. Jeu 16 Avr - 12:27

Anna : Merciiiiiiiiii ! Calin keur Hii

Loïc: T'inquiète, on va faire un lien qui va tout défoncer Cool
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

In the end everything matters.

avatar

Proud to be me.

In the end everything matters.
Want to know who I am ?
✘ Messages : 1587
✘ Orientation Sexuelle : Hétérosexuelle.
✘ Lieu de vie : Tokyo
✘ Where I am : Anywhere you won't follow me. ~
✘ DC : Scorpius H. Malfoy, Asa E. Chobsky, A. Lorenzo Savy, Nico Di Angelo.
✘ Liens :
Les indispensables.

Anthéa Atkins Never forget.
Enzo Aksakov Need you.

Les anciens camarades de chasse.

Aymeric ChanceA définir.
Lancelot J. EverlyA définir.

Ceux qui ont représenté quelque chose.

Rachel E. DareA définir.
Elena L. SalvatoreA définir.

Ceux avec qui ça n'a jamais été.

Heathcliff E. PowellsA définir.
Astrid A. Malfoy ∞ A définir.
Date d'inscription : 25/05/2014

A little more ?

Feuille de personnage
Level:
402/500  (402/500)





MessageSujet: Re: Oxanne Prescott ~ Even the darkest night will end by a sunrise. Dim 24 Mai - 12:55




Validation !!!



Bravo jeune demi-déesse, tu es à présent validée !
Maintenant que tu es inscrit(e), tu fais partie des nôtres ! Une bonne nouvelle, non ? Tu vas pouvoir RP, poster dans le flood... Mais avant, ça, il y a quelques petites choses à faire.
Pour commencer, viens lire le règlement et le contexte ici et ( même si cela a sûrement déjà été fait avant ton inscription, pas vrai ? Ensuite, vas recenser ton avatar ici, ouvrir une fiche de liens pour avoir des amis, crées-toi une fiche de RP ici. Tu pourras ensuite RP comme tu veux !
N'oublie pas une chose, amuse-toi !





I HATE YOU. DON'T LEAVE ME.
Alors j'enfile une veste et un verre de vodka et tant pis si j'empeste la trouille et le tabac. Je danse jusqu'à rire, la nuit la vie et moins pire. J'ai moins peur à vrai dire des vampires que de ton souvenir. Et on s'en fous de nos raisons la nuit se pose moins de question©.mad love
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


Proud to be me.

Want to know who I am ?

A little more ?





MessageSujet: Re: Oxanne Prescott ~ Even the darkest night will end by a sunrise.

Revenir en haut Aller en bas

Oxanne Prescott ~ Even the darkest night will end by a sunrise.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Oxanne Prescott ~ Even the darkest night will end by a sunrise.
» # Even the darkest night will end with the sun rise # [ EVENT 2013 ]
» (jules) i could be the fire in your darkest night.
» Wednesday Night Raw # 60
» Oxanna Prescott • tales of a curious blonde woman

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ανακλυσμός :: In the beginning. :: Carte d'identité. :: Nos super-héros.-