Anaklumos a fermé ses portes pour laisser place à une nouvelle ère: Anatlandide. Rejoignez nous ici !
Aphrodite et ses rumeurs

Partagez|

Joyce Neller - I'm neither humble nor snooty. I am simply proud.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar

Proud to be me.

Want to know who I am ?
✘ Messages : 119
✘ Where I am : Far from my home, I'm afraid
Date d'inscription : 13/06/2014

A little more ?





MessageSujet: Joyce Neller - I'm neither humble nor snooty. I am simply proud. Mer 13 Aoû - 21:40

©️ blend - Tumblr


Joyce Neller

Demi-déesse - Fille d'Hermès - ft.Dianna Agron



Carte d'identité :
Nom :
Neller
Prénoms :
Joyce.
Surnoms :
Joy - Joyci.
Date de naissance :
28 mai
Age :
17 ans
Nationalité :
Américaine
Orientation sexuelle :
Hétérosexuelle
Parent Divin :
Hermès
Camp :
Colonie grecque
Arme :
Poignard
Pouvoir :
relatifs aux enfants d'Hermès
Peur :
Relatif à l'inconnu et à la perte de contrôle
Amortentia :
La vanille, le tabac, la pluie sur le goudron chaud
Avatar :
Dianna Agron
Titre :
Répondre ici.
Anecdotes & faits divers:
Anecdotes

Elle déteste les règles et fait tout son possible pour les contourner • La liberté est le plus important à ses yeux • Elle est très sociale quoi que parfois intimidante • Elle déteste sa taille • Son passé a eu un énorme impact sur elle • Elle aime particulièrement la musique et en pratique à ses heures perdues




A propos de moi:

Hello ! Je suis l'une des modératrices de ce forum, généralement plus connue sous le nom de Joyce. Je n'ai pas grand chose à dire qui pourrait vous intéresser ou vous être utile donc je vais m'arrêter là ! Sachez seulement que je suis bien moins intimidante que Joyce, bien au contraire, et que ma boite mp est toujours ouverte, quelle qu'en soit la raison ! Smile

©️ _Viviie.




Dernière édition par Joyce Neller le Mer 13 Aoû - 23:36, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Proud to be me.

Want to know who I am ?
✘ Messages : 119
✘ Where I am : Far from my home, I'm afraid
Date d'inscription : 13/06/2014

A little more ?





MessageSujet: Re: Joyce Neller - I'm neither humble nor snooty. I am simply proud. Mer 13 Aoû - 21:47

© blend - Tumblr


Story of my life

Don't tell everything you know. Don't trust everything you see. Don't trust everything you hear.

S'il fallait résumer Joyce en un mot ce serait prétentieuse. Joyce aime se sentir supérieure aux autres, gagner les défis, humilier les autres. Tout les chemins sont permis pour arriver au sommet. Un complexe d’infériorité par rapport à sa taille ? Surement. Joyce sait que sa petite taille ne lui donne aucune crédibilité. Alors elle compense par un comportement hautain. De plus, elle a compris une chose à la vie : les plus forts gagnent ; soit on est fort, soit on est mort. Et Joyce ne tient pas à mourir. La fin justifie les moyens, on peut aussi dire qu'elle est machiavélique. Elle est prête à tout pour arriver à son but. Trahison, tricherie, mensonge, rien ne lui fait peur tant qu'elle s'en sort sans danger.
Lâche et égoïste, elle est prête à abandonner n'importe qui à son sort si elle peut sauver sa peau. Enfin c'est ce qu'elle se plait à croire... En réalité, il y a tout de même des gens auxquels elle tient suffisamment pour les sauver. Elle n'a pas le sens du sacrifice, mais elle a tout de même un minimum le sens de l'aide. Si quelqu'un qu'elle aime venait à se faire attaquer devant elle, elle l'aiderait et ferait ce qu'elle pourrait sans pour autant risquer sa propre vie.
Dans un combat, il ne faudra pas s'attendre à ce qu'elle soit loyale, elle n'hésitera pas à vous attaquer dans votre dos.
Dans cette lignée du complexe de supériorité, il faut bien sur se douter qu'elle n'accepte aucun affront et la personne qui l'humiliera devra s'attendre à recevoir la vengeance. On peut au moins lui reconnaitre ça, elle est déterminée et persévérante dans ce qu'elle entreprend ; une fois lancée, elle n'abandonne jamais. Elle peut d'ailleurs s'avérer perfectionniste dans le domaine de la vengeance, pour préparer la pire humiliation possible.
En revanche, question travail... Elle ne fait que le strict minimum et encore le strict minimum est déjà beaucoup pour elle. Elle préfère largement la pratique au théorique, et ne s'applique très peu sur ses devoirs écrits. Elle est pourtant intelligente, c'est ce qui lui permet de se sortir de toutes sortes de situations.
Elle est également une bonne oratrice, et sait utiliser les mots pour manipuler les gens vers ce qui l'arrange le plus.
Elle peut se montrer franche et crue dans ses mots, préférant dire la vérité quitte à se faire des ennemis, sauf bien sur si cette vérité n'arrange pas ses plans.
Elle a également un excellent sens de l'observation et de l'analyse ce qui n'empêche pas sa témérité de la faire tomber facilement dans un piège. Après tout elle n'est pas surhumaine, et a des faiblesses, comme tout le monde. Des faiblesses qu'elle a d'ailleurs beaucoup de mal à accepter, ce qui peut en faire d'excellentes d'armes contre elle si on les connait.
Joyce déteste l'autorité sous toutes ses formes, et semble prendre un malin plaisir à toutes les détourner. Hyperactive et bavarde comme une pie, elle ne tient pas en place, propre du parfait demi-dieu.
En parlant de pie, il est peut-être nécessaire de mentionner un certain et léger défaut compulsif de cette petite blonde : La cleptomanie. Elle a tendance à vouloir chiper tout ce qui traine et les affaires de ses ennemis ont une certaines tendance à disparaitre.
Malgré tout cela, il ne faut pas oublier de préciser qu'elle peut s'avérer très gentille et conviviale envers les gens qu'elle apprécie. Après tout elle n'est pas un monstre ! Elle peut d'ailleurs faire preuve de beaucoup d'humour, il faut simplement savoir la dégeler, et lui prouver que vous êtes digne d'intérêt, voire de confiance... Quoi qu'elle ne fasse que très rarement confiance. Elle a tendance à juger les gens par sans les connaitre, mais il n'est pas impossible de gagner son amitié même si vous partez sur de mauvaises bases
Pour conclure, on pourrait dire que Joyce est une fille déterminée, franche, prétentieuse, hautaine et machiavélique mais elle peut aussi faire preuve d'humour, de gentillesse et de douceur envers les gens qu'elle aime.


"Made a wrong turn
Once or twice"
Une ou deux fois. Joyce serait plutôt tentée de dire, 20 ou 30 fois, depuis ce jour.
Avait-elle seulement été dans le droit chemin ? Oui peut-être, quand elle était encore petite, quand elle n'avait encore que 7 ans et que tout semblait facile. Il parait qu'à cette époque, elle était encore gentille et sage. Il parait qu'il n'y avait rien à lui reprocher, hormis quelques gouters volés à l'école primaire. Il parait qu'elle était le bonheur de sa mère, son joyaux, sa fierté. Il parait...
Maintenant, elle ne peut plus vérifier que par ces vieilles lettres défraichis. Ces vieilles lettres qui n'avaient jamais trouvé leur destinataire, qui s'étaient contentées de rester enfermées dans une boite, à mesure qu'elles étaient écrites.
Joyce se souvient les avoir lu et relu quand elle était dans sa famille d’accueil. Elle se souvient qu'elle pleurait tout les soirs en les lisant et qu'elle rêvait d'en faire de même. D'écrire sa vie à un correspondant anonyme. Mais elle avait trop peur que ces lettres ne soient découvertes pour les écrire. Et elle ne comprenait pas que ce correspondant anonyme était en réalité son père. Sa mère ne lui en avait jamais vraiment parlé, elle savait juste qu'il était partit avant de savoir qu'elle était enceinte. Et maintenant il était introuvable.


"Dug my way out
Blood and fire
Welcome to my silly life"
Quand elle avait fuit cette famille d’accueil, elle s'était retrouvée à la rue. Elle avait sauté depuis la fenêtre de sa chambre, pensant glisser contre la gouttière. Elle s'était en fait écrasée par terre, se foulant la cheville. La vie n'est pas comme un film. Elle se souvient avoir erré tant bien que mal toute la journée. Elle avait chipé une pomme sur l'étal d'un marchant, et mendier dans les rues. Mais personne n'avait fait attention à elle. En y repensant, elle se rendait compte qu'elle avait eu de la chance que la police ne l'ait pas retrouvé pour la renvoyer à sa famille d’accueil.
Le soir, elle était allée dans un bâtiment désaffecté, elle avait du casser la vitre pour entrer, elle s'était gravement écorchée la main. Elle avait passé une nuit presque blanche, tenue éveillée par la douleur et par la crainte de se faire arrêter pour avoir brisé une vitre. Puis elle avait finit par s'endormir.
Quand elle s'est réveillée le lendemain, elle était face à un gang. Une bande de jeunes qui vivaient au jour le jour dans la rue, et qui finirent par la prendre sous son aile. C'est là qu'elle aura perfectionné son don du vol auquel elle se révéla tout de suite étonnement douée, ce qui n'est gère étonnant. Elle aura appris à user de son visage angélique pour manipuler les gens, elle aura appris à se défendre.
Elle se souvenait ce jour où elle et ses amis avaient été pourchassés par la police. Joyce avait finit par se retrouver coincée, seule, dans une impasse. Effrayée à l'idée que l'agent puisse la ramener à sa famille d’accueil, elle avait utilisé, pour la première fois, son poignard. Elle l'avait trouvé dans les affaires de sa mère et, inexplicablement, s'était sentit le devoir de le garder. Elle l'avait caché dans sa manche tandis qu'elle était conduite chez sa nouvelle famille. Quand on la força à se déshabiller le premier soir, il avait disparu. Elle pensait l'avoir perdu. Puis elle passa la main le long de son poignet, et elle le sentit. Toujours invisible mais bien palpable. Elle n'avait jamais su s'expliquer ceci. Elle pensait que c'était peut-être l'esprit de sa mère qui la protégeait. Malgré tout ce qu'elle avait vécu, elle n'avait jamais osé s'en servir. Jusqu'à ce jour où, prise de panique, elle le sortit et poignarda le policier. Horrifiée par cet acte elle s'enfuit, sans prendre la peine de savoir s'il était encore vivant. Peut-être sinon aurait-elle vu que le corps de cet agent se volatilisa dans un amas de poussière. Plus tard la poignard réapparut, dans le hangar. Elle voulu s'en débarrasser, à maintes reprises, mais il finissait toujours par revenir. Alors elle finit par le récupérer et le replaça dans sa manche pensant une fois encore que cela venait de sa mère. En réalité c'était son père.


"It didn’t slow me down
Look, I’m still around"
Et heureusement qu'elle n'avait pas cédé. Sinon, elle n'aurait jamais connu tout ceci. Elle ne s'était jamais senti aussi épanoui qu'à la colonie des sangs-mêlés.
Elle se souvient quand une jeune fille l'avait sauvé d'une énième attaque de monstre. Joyce était acculée à un mur quand cette fille était intervenue et avait détournée son attention en lui ordonant de courir. Joyce n'avait pas hésité et avait fuit, jusqu'à ce que son pied butte contre une dalle et qu'elle ne se retrouve à terre. Le monstre chargeant sur elle une nouvelle fois. C'est à cet instant que ses converses, paires de chaussures qu'elle avait chipé quelques jours plus tôt dans une rue, lui sauvèrent la vie. Littéralement. On dit que la peur donne des ailes. Ce coup-ci, se sont ses chaussures qui s'en retrouvèrent dotées. La jeune fille comprit immédiatement que la petite blonde qui lui faisait face était une sang-mêlée et que ces chaussures étaient un signe de reconnaissance. Elle était une fille d'Hermès. Malgré la première réticence de la blonde qui ne pouvait se résoudre à la croire, elle l'emmena à la colonie des sangs-mêlées.

Joyce s'est rapidement adapté à la colonie. Pour la première fois depuis la mort de sa mère, elle n'avait pas à se cacher ou à voler pour survivre. Pour la première elle se sentait normale. Elle n'était plus la gosse à problème puisqu'ils étaient tous comme elle. Pour la première fois elle retrouva une famille.
Maintenant âgée de 18 ans, elle est l'une des plus anciennes pensionnaires de son bungalow et sait parfaitement le diriger. Même si elle n'a que rarement pu participer à une quête, elle s'est souvent rendue dans le monde extérieure...sans vraiment d'autorisations.
Elle a toujours été impliqué dans les guerres et batailles : prête à tout pour défendre sa chère colonie. Aussi était-elle là, lors du massacre qui symbolisa la d'une époque. La mort du grand héro Percy Jackson, qu'elle avait toujours admirée. La perte de sa maison.
Elle découvre maintenant Poudlard. Elle pensait détester cet endroit. Il était lié à son malheur. Mais sa curiosité prend le dessus, et il faut bien avouer qu'elle est plus qu'enthousiaste à découvrir chaque recoin de ce château.

© _Viviie.




Dernière édition par Joyce Neller le Mar 19 Aoû - 22:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

In the end everything matters.

avatar

Proud to be me.

In the end everything matters.
Want to know who I am ?
✘ Messages : 1587
✘ Orientation Sexuelle : Hétérosexuelle.
✘ Lieu de vie : Tokyo
✘ Where I am : Anywhere you won't follow me. ~
✘ DC : Scorpius H. Malfoy, Asa E. Chobsky, A. Lorenzo Savy, Nico Di Angelo.
✘ Liens :
Les indispensables.

Anthéa Atkins Never forget.
Enzo Aksakov Need you.

Les anciens camarades de chasse.

Aymeric ChanceA définir.
Lancelot J. EverlyA définir.

Ceux qui ont représenté quelque chose.

Rachel E. DareA définir.
Elena L. SalvatoreA définir.

Ceux avec qui ça n'a jamais été.

Heathcliff E. PowellsA définir.
Astrid A. Malfoy ∞ A définir.
Date d'inscription : 25/05/2014

A little more ?

Feuille de personnage
Level:
402/500  (402/500)





MessageSujet: Re: Joyce Neller - I'm neither humble nor snooty. I am simply proud. Jeu 14 Aoû - 9:14







Bravo jeune demi-dieu, tu es à présent validé !
Ω

x x x

Lalala ~ ta fiche est super fluide et claire, tu écris bien. En plus, j'adore Diana, très bon choix d'avatar. ~    


Maintenant que tu es inscrit(e), tu fais partie des nôtres ! Une bonne nouvelle, non ? Tu vas pouvoir RP, poster dans le flood... Mais avant, ça, il y a quelques petites choses à faire.
Pour commencer, venez recenser votre avatar ici, ouvrir une fiche de liens pour avoir des amis, créez-vous une fiche de RP ici, et regardez dans quels clubs vous pourriez vous inscrire . Vous pourrez ensuite RP comme vous voulez !
N'oubliez pas une chose, amusez-vous !

BY .TITANIUMWAY




I HATE YOU. DON'T LEAVE ME.
Alors j'enfile une veste et un verre de vodka et tant pis si j'empeste la trouille et le tabac. Je danse jusqu'à rire, la nuit la vie et moins pire. J'ai moins peur à vrai dire des vampires que de ton souvenir. Et on s'en fous de nos raisons la nuit se pose moins de question©️.mad love
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


Proud to be me.

Want to know who I am ?

A little more ?





MessageSujet: Re: Joyce Neller - I'm neither humble nor snooty. I am simply proud.

Revenir en haut Aller en bas

Joyce Neller - I'm neither humble nor snooty. I am simply proud.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Joyce Neller - I'm neither humble nor snooty. I am simply proud.
» Présentation de Neller Joyce, terminée
» Je suis ton humble serviteur [Pv Sun Star]
» Ulysses Joyce
» Jonatan Camille de Roblès ❧ Votre humble serviteur.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ανακλυσμός :: In the beginning. :: Carte d'identité. :: Nos super-héros.-