Anaklumos a fermé ses portes pour laisser place à une nouvelle ère: Anatlandide. Rejoignez nous ici !
Aphrodite et ses rumeurs

Partagez|

Juste une lueur d'espoir pour retrouver un monde meilleur.~ Barcelona

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

Per aspera ad astra

avatar

Proud to be me.

Per aspera ad astra
Want to know who I am ?
✘ Messages : 435
✘ Orientation Sexuelle : Hétéro le plus souvent
✘ Lieu de vie : Quelque part sur terre
✘ Where I am : In another world where you can't find me
✘ DC : Léo, Liam et Enzo :D
Date d'inscription : 27/09/2014

A little more ?

Feuille de personnage
Level:
133/500  (133/500)





MessageSujet: Juste une lueur d'espoir pour retrouver un monde meilleur.~ Barcelona Lun 25 Mai - 1:36

Juste une lueur d'espoir pour retrouver un monde meilleur
Milena & Loïc

La perte d'êtres chers vous fait faire les plus horribles des choses, vous tentez d'oublier, d'effacer vos souvenir pour ne pas vous remémorez les moments avec eux, c'est trop douloureux, revoir leurs visages est insupportable, on a envie d'en crever, ils ne sont plus là, ils ne le seront plus jamais. Deux choix s'offre à nous, soit on essaye de remonter la pente et espérait qu'une éclaircie se pointe, ou alors on se laisse emporter par une spirale infernale dont il est rare de sortir, plongeant dans un sombre destin, votre âme est perdue et votre vie est peu à peu consumer par les ténèbres. Imaginant un autre monde pour s'en sortir, faisant des choses atroces, passant par des états qu'on aurait jamais soupçonné. Tel était la vie de Loïc. Faite de mauvais choix et plongeant droit dans le fin fond des abysses, ne sachant même pas si un jour il pourra retrouver la surface...

Il devait être trois heures ou quatre heures du matin, le centre de Barcelone était encore très animé, les gens sortaient à peine des boites de nuits, Loïc était une de ces personnes, l'alcool avait fais des ravages chez lui. Il avait pour habitude de compter sur son pote pour pouvoir retrouver son chemin vers l’hôtel, mais cette fois il avait décidé de se faire plaisir en raccompagnant deux jolies jeunes femmes. Loïc malgré son esprit embrumé par les effluves d'alcool comprenait bien évidemment que son coloc ne reviendrait pas de la nuit. Lui même aurait probablement fais pareille s'il ne s'était pas rassasié dans les toilettes d'une de ses boites de nuits pleines de vies.

Il marchait un peu de travers, mais essayait de garder ses idées à peu près clair, on va dire que ce n'était pas le moment pour s'écrouler dans une de ses ruelles. Il avait vécu cela déjà beaucoup trop de fois et il savait que ça passé par la case commissariat de police et qu'il aurait été difficile pour lui de se rappeler quelle identité il avait choisi pour venir en Espagne. Il posa sa main contre une voiture et se donna des gifles pour se réveiller. En temps normal, les gens autours de lui l'aurait pris pour un fou, mais à cette heure de la nuit, on va dire que certains laissaient plus à désirer que lui.

Après un moment de pseudo réflexion il s'est dirigé vers un banc, il avait besoin de quelques minutes de repos avant de reprendre la route vers son hôtel, il avait l'habitude de ces fêtes un peu trop arrosé, mais il avait toujours besoin d'un moment d'adaptation. Il aurait pu utiliser un sort pour se dessoûler ou encore éviter d'être bourré quand on boit. Mais il ne pouvait plus, sa baguette avait été détruite et lui avait décidé d'effacer de sa mémoire se monde auquel il n'appartenait plus. Ils s'étaient toujours entendu sur cela avec son pote, ne jamais mentionner le passer, en faire abstraction. Lui n'était pas sorcier, l'autre n'était pas un demi-dieu, ils vivaient dans un dénis profond qui les emmenait probablement à leur perte, mais la douleur avait bien été trop forte pour en parler de nouveau.

Il a ouvert le colle de sa chemise, s'est allumé une cigarette tant bien que mal, a fermé les yeux et pris une première bouffer de ce qu'il appelait son air. Il avait commencé juste après la chute de l'école et depuis il allait de trois à quatre paquet par jour. Il en avait besoin, s'était vital pour lui maintenant. Comme se bourrer tous les soirs. Il avait changé, il n'était plus le même, ses parents auraient hontes de lui, mais il s'en fichait, l'une était morte, l'autre un criminel, plus rien n'avait d'importance pour lui.

Revenant peu à peu à lui, il admirait les étoiles qui essayaient de percer le ciel trop lumineux de la ville. Il respira l'air, pris une nouvelle taffe. Il était dans son monde, un monde qu'il pensait parfait....

Emi Burton


© TAZER.
 
« The family is the most important things we have. We need to take care about all of them. Sister and Brother forever, If you need some help, i will be here for you, don't forget this .»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Juste une lueur d'espoir pour retrouver un monde meilleur.~ Barcelona

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Michel Martelly: Une lueur d'espoir pour les déclassés
» [Job annexe] Un air d'espoir pour les orphelins
» Une lueur d’espoir pour les MPME du secteur agro-industriel
» AUSTIN ▼ il faut de tout pour faire un monde, il me faut toi pour faire le mien.
» Lueur d'espoir!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ανακλυσμός :: Le reste du monde-