Anaklumos a fermé ses portes pour laisser place à une nouvelle ère: Anatlandide. Rejoignez nous ici !
Aphrodite et ses rumeurs

Partagez|

Et en un instant on repart vers de nouvelles aventures ! [MSR]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

Per ardua ad astra

avatar

Proud to be me.

Per ardua ad astra
Want to know who I am ?
✘ Messages : 979
✘ Orientation Sexuelle : Pourquoi faire des choix ?
✘ Lieu de vie : Machu Picchu
✘ Where I am : Where I need to be.
✘ DC : Loïc, Reyna, Liam et Enzo (La schizophrénie je sais je sais je me soigne)
Date d'inscription : 10/06/2014

A little more ?

Feuille de personnage
Level:
238/500  (238/500)





MessageSujet: Et en un instant on repart vers de nouvelles aventures ! [MSR] Jeu 21 Mai - 20:22




' Et en un instant on repart vers de nouvelles aventures ''






Il est temps de débuter un autre chapitre de la vie. La cité du Machu Picchu allait bientôt connaître un nouveau rebond qui allait lui assurer non pas une gloire personnelle, mais la satisfaction d'avoir accompli quelque chose. Pendant près de deux mois, toutes les nuits Léo, Lorenzo et le conseil se réunissaient pour établir une stratégie. Cela faisait maintenant quelque temps qu'ils avaient eu vent de la forteresse de Tokyo et des prisonniers probable qu'il y avait. Il était devenu impératif de les sauver de ce calvaire que certain devaient vivre depuis des mois, voir des années.

De plus ils essayaient d'établir à nouveau le contact avec AK-AJE et RE, deux autres groupes de survivants qui essayaient de survivre à Morgan et ses Nosferatus. Le problème était que tous les messagers partant, ne revenaient que rarement, la mort les trouvant ou alors ils étaient envoyés en prisons dans justement la forteresse de Tokyo. D'où ces réunions tardives pour essayer de préparer pas mal de chose avec le conseil et Lorenzo.

Léo était quelque peu à cran et avait peur des réactions de ses ''compatriotes'' si on peut dire, il était tant de leur annoncer les nouveaux messagers, la mort des précédents et la futur mission périlleuse qui les attendait. Léo était nerveux, très nerveux, il aurait dû délégué son discours à Lorenzo, il ne se sentait toujours pas à l'aise avec les autres malgré ses efforts envers eux, son aide à toutes les tâches dans le camps. Il avait tué leur ami, leur famille, alors certes il était sous l'influence d'un sort, mais c'était comme ça, il ne pouvait enlever cette image de sa tête.

Il avait décidé d'organiser cette soirée, déjà pour fêter le printemps revenant après un hiver rude l'hiver durant plus longtemps en montagne qu'en plaine. Mais surtout pour les nouvelles bonnes et mauvaises il fallait les annoncer.

Il se sentait pas vraiment très bien à ce moment, intérieurement il tentait de s'encourager. Il s'est alors remis en question et se demandant quelle idée stupide lui était passé par la tête lorsqu'il a créé MSR. Un bon gros souffle, de l'eau sur le visage. Le faiseur de feu sortit de la mezzanine descendant les marches une par une. Il se craqua les mains, s’arrachant un peu les petites peaux autour de l'ongles. Sortant il a été ébloui par le soleil. Lunette sur le nez, direction la grande place. Quelque personne était déjà là, il ne voyait pas Lorenzo et Anthea, ni Olivia d'ailleurs. Il s'est dit qu'il allait arriver plus tard. Le conseil était déjà là.

Lorenzo arriva rapidement sur l'estrade, Léo suivait, bon et bien, il ne pouvait plus reculer, c'était le moment, il se plaça devant les autres, un peu plus en hauteur pour que tout le monde puisse le voir. Il se racla la gorge et les mots sont venus tout seul.

''Bonjour à tous,

Comme vous savez, aujourd'hui est un jour spécial pour nous tous, l'hiver a enfin quitté les montagnes péruvienne, la chaleur va revenir et les activités quotidienne reprendre un cour bien normal. Enfin je l'espère. Durant plus de deux mois, le conseil, Lorenzo et moi même nous sommes réunis pour établir un plan stratégique pour venir en aide à ceux qui sont prisonniers de la forteresse. Nous allons essayer durant les prochaines semaines établir une liste d'entre vous qui se porterait volontaire pour partir en reconnaissance, rien de plus. Je sais que ce que je vous demande est risqué et c'est bien évidemment pour cela que j'hésiterai pas à me porter volontaire pour cette mission primordiale pour ceux qui sont là-bas. Ils ont besoin de nous. Comme nous avons besoin d'eux.  Je reviendrai vers vous par la suite pour connaître votre opinion et surtout si oui ou non vous souhaitez participer à ce qu'il nous attend.

Le second point que nous avons traité durant ses réunions est à propos des messagers, nous avons appris malheureusement la tragique disparition de nos deux derniers messagers . Ce travail est extrêmement difficile nous en avons conscience et les pertes sont nombreuses. Mais ils nous permettent de garder contact avec les autres camps. Les prochains messagers ont déjà été choisi par le conseil et surtout par volontariat de ses personnes. Milena Hoover Windsor et Dylan Sulkin sont ceux qui traverseront les pays pour trouver nos confrères. Des documents des plus important vous seront remis dans les prochains jours, il sera impératif de les délivrer en mains propres aux différents dirigeant des camps. Lorenzo ou moi-même reviendront vers vous quand il sera décidé de votre départ.

Pour finir, profitez de cette soirée qui je l'espère se passera sans encombres.

Bonne soirée à tous.
''

Léo se frotta derrière la tête, se retournant vers Lorenzo . '' Je me suis senti un peu stupide, surtout de leur dire de faire la fête après avoir appris la mort de deux de leur camarades...'' Il avait besoin qu'on le rassure, il était comme ça depuis ce qu'il s'était passé à l'école.






© TAZER.
 
« Il existe deux types d'amis, ceux qui ne feront partie que temporairement de votre vie que vous oublierez vite, puis y a ceux qui resteront à jamais gravés dans vos mémoires, qui ont été là dans les moments les plus difficiles de votre vie, qui vous ont soutenu quand personne ne croyait en vous.»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Pressure. Strain. Pulse. Stress. Life.

avatar

Proud to be me.

Pressure. Strain. Pulse. Stress. Life.
Want to know who I am ?
✘ Messages : 194
✘ Orientation Sexuelle : Hétérosexuelle.
✘ Lieu de vie : Machu Picchu
✘ Where I am : Nowhere
✘ DC : Theia, Nico, Scorp', Asa.
✘ Liens :
Les indispensables.

Anthéa Atkins My love.
Léo Valdez Like a brother.

Date d'inscription : 15/10/2014

A little more ?

Feuille de personnage
Level:
45/500  (45/500)





MessageSujet: Re: Et en un instant on repart vers de nouvelles aventures ! [MSR] Ven 22 Mai - 4:36

Here we go again.
Tendre la main. Il hésitait. Il doutait sans cesse. Un pyromane et un schizophrène pour ériger une société. Il voyait déjà la ville partie en feu, dans un flot de sang continue. Et pourtant, malgré tout ce qui s’était passé, il continuait d’accord une confiance sans faille à son ami. Oui, peut-être qu’il était un peu naïf, mais quelque chose, au fond de lui, lui disait qu’il pouvait confier jusqu’à sa vie à Léo, et que celui-ci ne lui ferait jamais aucun mal, alors finalement, il accepta. Il accepta toutes les responsabilités, tous les devoirs, toutes les contraintes. Il assistait à tous les moments difficiles, toutes les réunions ennuyeuses, et toutes les pires décisions. Il ne laissait rien tomber, parce que laisser de côté une seule de ses tâches, c’était lancé tomber Léo. Bien sûr, il n’avait peut-être pas énormément de poids ou d’importance, mais il était là pour le soutenir, même quand il restait simplement muet. Léo avait su être là quand il a perdu la tête, alors maintenant, c’était à son tours, et il ne céderait pas à la promesse tacite que l’amitié imposait. Il essayait d’être le meilleur des amis au monde, même s’il l’était encore l’un des plus imparfait.

C’est ainsi qu’il se retrouva sur cette estrade, à écouter un discours qu’il connaissait déjà pour l’avoir entendu pendant des semaines au paravent déjà. Enfin, pas le discours lui-même, mais les grandes lignes, si. Il essaya de ne pas penser à son fils qui jouait avec ses jouets près de sa mère non loin de lui. Son petit était encore si jeune qu’il n’avait que faire de la conversation que les adultes avaient actuellement. Le message que Léo avait à faire passer était très difficile à dire et peut-être encore plus à accepter. Chaque femme, chaque homme, chaque enfant de MSR avaient perdu des proches. Peut-être même tous leurs proches. Il connaissait très bien se mélange de colère et de reconnaissance qui devait exister à présent au plus profond de chaque personne présente, il avait ressentit la même à une certaine époque. Et les nouvelles n’étaient pas bonnes du tout, voir même inexistantes. Le seul point positif, c’est l’avancé des recherches et la précision des informations. Ils avaient enfin un espoir de sortir de cet Enfers, et il espérait vraiment que les autres verraient les choses comme ça, et pas comme une invitation à un suicide collectif organisé par deux fous furieux assoiffés de sang.

Et puis le discours se finit. Lorenzo fronça les sourcils. Aucune réaction immédiate, il souffla. Bien sûr, il fallait quelques secondes, le temps que tout le monde assimile bien ce que voulait dire en réalité ce que Léo avait dit, et surtout, que l’échec des communications avec les deux autres camps de résistance connu, RE et AK-AJE, avaient échoué lamentablement. Il faut dire qu’un grand nombre des personnes présentes à MSR n’attendaient que le retour des messagers pour enfin savoir si les proches qu’ils avaient perdu de vu était encore en vie, ou non. Il inspira profondément. « Non, tu as été juste, et sincère. C’est important, tu sais, de ne pas mentir à ton peuple. Enfin, si je peux appeler cette petite assemblée un peuple. On a tous confiance en toi, ça ira, et pour l’instant, tu as raison de leur avoir dit de ne pas se prendre trop durement la tête avec tout ça. C’est pas le moment d’avoir une révolte sur les bras après tous les progrès qu’on a fait depuis ces trois dernières années dans la localisation des camps et de la forteresse. » Consoler les gens, ça n’a jamais vraiment été le fort de Lorenzo. Il préférait de loin les longues stratégies guerrières aux discours d’encouragement, mais parfois, c’était nécessaire, alors il essayait de faire de son mieux.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

My thoughts are stars I cannot fathom into constellations

avatar

Proud to be me.

My thoughts are stars I cannot fathom into constellations
Want to know who I am ?
✘ Messages : 567
✘ Orientation Sexuelle : Hétérosexuelle
✘ Lieu de vie : Machu Picchu
✘ Where I am : In a nightmare
✘ DC : Danae L. Kyte, Lancelot J. Everly & Astrid A. Malfoy
✘ Liens : Callen J. Caffrey ~ L'amour commence toujours par la violence
Nico Di Angelo ~ Ange gardien et protégé
Loïc N. Malfoy ~ Liaison dangereuse

Theia A. Dawson ~ Maybe what?
Rachel E. Dare ~ La vision est bonne
Hope Bluefield ~ L'exception qui confirme la règle
Thonny Johson ~ Tite soeur
Reyna A. Ramirez-Arellano ~ Ennemies fatales
Annabeth Chase ~ Quand les armes s'assemblent
Date d'inscription : 13/08/2014

A little more ?

Feuille de personnage
Level:
274/500  (274/500)





MessageSujet: Re: Et en un instant on repart vers de nouvelles aventures ! [MSR] Ven 22 Mai - 10:08




A new life
Elena L. Salvatore


Nous avions tous été convoqués sur la Place Principale ce soir là. Enfin convoqués n’était peut-être pas le bon mot. Nous y avions été conviés. Pourquoi exactement? Je n’en savais trop rien, en vérité. Peut-être pour faire part de nouvelles règles, ou de nouvelles tout court. Nous allions bien voir. Et puis, être tous réunis n’était pas plus mal. Ça nous permettrait peut-être de passer une bonne soirée. Même si les rassemblements me faisaient plutôt peur maintenant. Les soirées encore plus. Nous avions été attaqués à deux d’entre elles à Poudlard, et le château avait été détruit à la dernière. Callen avait faillit y rester, et si nous étions encore en vie, c’était bien un miracle. Ce sont des choses que nous n’oublions pas. Ce n’était pas pour autant que je n’allais pas m’y rendre. Après tout, la cité du Mach Picchu n’était pas Poudlard. C’était une situation différente, les circonstances étaient différentes. Pas besoin de commencer à psychoter pour un rien.

Tout le monde devait se rendre à ce rassemblement. Je n’avais donc personne pour garder Lexie, et je fus bien obligée de la prendre avec moi. Ce n’était pas plus mal d’ailleurs. Elle adorait voir du monde. Même si je n’aimais pas l’idée qu’elle se couche trop tard. Au pire, je ne comptais pas vraiment rester longtemps. J’étais en train de brosser les cheveux de ma fille quand Callen sortit de la douche. J’attachais les cheveux de Lexie en une queue de cheval et pris sa main pour sortir. Callen tenait son autre main, et sur le chemin, on s’amusait à la faire “voler” comme elle le disait. Elle adorait ça. Et la voir rire et sourire de cette façon était juste merveilleux. J’enviais beaucoup son innocence. Elle ne se rendait pas compte à quel point elle avait de la chance. Elle ignorait tellement de choses. Oh bien sûr, elle aurait put le savoir, je pourrais très bien lui en parler même si je n’étais pas certaine qu’elle comprenne absolument tout ce que je lui dirais. Mais je voulais la protéger, ce qui était normal. Je voulais la protéger de ce monde de fous.

Quand nous arrivâmes tous les trois à la Place, il y avait déjà pas mal de monde. La foule était épaisse, et Lexie tirait sur nos mains parce qu’elle voulait voir l’estrade avec les gens importants dessus. Je m’abaissais et la pris dans mes bras. Callen me proposa de la porter mais je secouais la tête. J’avais besoin d’avoir ma fille dans mes bras. J’aperçus Léo qui montait sur l’estrade. Il avait l’air assez tendu. En même temps, j’étais à peu près certaine qu’il n’annoncerait pas que des bonnes nouvelles. Et j’avais raison. Deux morts. Comme si nous n’en avions pas assez. Et puis l’annonce des deux prochains messagers. Des volontaires bien entendu. Et puis il fut question de documents importants qui nous seraient transmis. Je me demandais bien ce que cela pouvait être. Je lançais un regard interrogateur à Callen, mais il ne me regardait pas. Il fixait Léo, qui avait fini son discours. Il était très concentré, comme s’il réfléchissait à quelque chose d’important. Et tout autre mots, il était bizarre.

“Je vais me porter volontaire.” Il avait dit ça avec un tel sérieux et une telle détermination que j’en restais sans voix. Callen tourna son regard vers moi. je secouais la tête. “Pas question.” Et puis quoi encore? Et s’il ne revenais pas? Je n’avais pas envie de vivre deux fois la même chose. Mais Callen était têtu comme une mule, quand il avait décidé de quelque chose, pour lui faire entendre raison, c’était la croix et la bannière. Et je voyais dans son regard qu’il n’abandonnerait pas aussi facilement. Je serrais un peu plus Lexie contre moi et fermais les yeux. je sentis la main de Callen se poser sur mon épaule mais me dégageais. “Il le faut”. Je ne répondis pas, mais mon regard en disait long. Je ne voulais pas me disputer avec lui au milieu de tout ce monde, et certainement pas devant Lexie. “On se voit plus tard”.

Je m’éloignais et me fondis dans la foule. J’avais sentie la colère venir et je ne voulais pas la laisser exploser, pas maintenant. Je me dirigeais vers Léo, je voulais le féliciter pour son discours, et aussi proposer mon aide. Pas pour partir transmettre les messages ou chercher les prisonniers, parce que contrairement à Callen je pensais à ma famille. Mais pour autre chose, s’il avait besoin. De l’aide pour la paperasse, ce genre de choses. “Ton discours était génial, Léo.” Je me tournais vers Lorenzo pour lui sourire. “Si vous avez besoin d’aide n’hésitez pas.”

©TENNESSEE.



Des astres épars, dont l'on ne revient jamais. Espace sans mémoire. Un jour je partirai.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Proud to be me.

Want to know who I am ?
✘ Messages : 129
✘ Orientation Sexuelle : Hétérosexuelle
✘ Lieu de vie : Machu Picchu
✘ Where I am : With him
✘ DC : Hope Bluefield, Oxanne Prescott
✘ Liens : Family:

Lorenzo Savy • L'amour fou
Thomas Savy • Mon fils chéri
Theia Dawson • Demi-sœur

La base:

Léo Valdez • Meilleur ami
Thonny Johnson • Meilleure amie
Annabeth Chase • Sœur de cœur

Les amis et autres:

Milena Windsor • Amie proche
Danae Kyte • Amie avec complications

Date d'inscription : 15/11/2014

A little more ?

Feuille de personnage
Level:
141/500  (141/500)





MessageSujet: Re: Et en un instant on repart vers de nouvelles aventures ! [MSR] Lun 25 Mai - 20:55




Petit regroupement
MSR



Cette soirée allait être mouvementée pour Anthéa et Lorenzo. En effet, Léo avait prévu de faire  une annonce devant toute la petite population du Machu Picchu et Lorenzo allait être à ses côtés. La blonde aussi d'ailleurs mais par pensées, celle-ci ne pouvait pas monter sur l'estrade avec les deux hommes. Cette dernière finissait de se préparer tranquillement dans la salle de bain tout en repensant à sa journée, elle l'avait passée aux fourneaux. Oui, Anthéa s'occupait de la cuisine, elle aimait bien faire à manger même si ce n'était pas le métier qu'elle voulait exercer jusqu'à la fin de sa vie mais bon, il fallait bien mettre la main à la pâte et aider à faire fonctionner cette mini-sociétée avec succès. Ensuite, lors de son temps libre, la demi-déesse s'était occupée de Thomas ou alors avait flâné avec son bouquin sur la pelouse. Une journée qui s'était plutôt bien passée en gros.

Anthéa, avec son fils dans ses bras et son copain à ses côtés se dirigeait maintenant vers la place principale où quelques personnes étaient déjà rassemblées. Et ensuite, la Antkins s'installa où se trouvait un place plutôt calme, y déposa un petit plaid où elle installa le mini Savy et quelques jeux pour enfant. Assise à côté Thomas et jouant aux petites voitures avec lui, elle attendit avec patience que Léo commence à parler. Cependant, pendant son discours, Anthéa avait cessée de jouer avec son fils, le laissant s'amuser  seul tout en gardant un œil sur lui, histoire qu'il ne disparaisse pas sans bruit afin d'écouter son ami. Deux morts, encore. Comme si il n'y en avait pas eu assez. La grecque était triste d'entendre cette nouvelle et espérait que les deux volontaires au poste de messagers ne soient pas à leurs tours, des victimes des Nosferatus. Spécialement Milena qui était une très bonne amie pour elle.

Lorsque Léo eut terminé son annonce, Anthéa ramassa ses affaires dans un sac e toile et prit Thomas sur ses épaules, celui-ci adorait qu'on le prenne comme ça, il disait qu'il était le plus grand du monde, ce qui la faisait toujours rire. La fille de Poséidon se dirigea vers Lorenzo et Léo, qui étaient, à ce moment là, accompagnés d'Elena, qui tenait sa fille dans ses bras.

''Bon travail Léo, tu t'en es bien sortit !'' Puis elle regarda la fille d'Apollon et Lexie. '' Oh, comme Lexie grandit vite.''

Anthéa avait peut-être interrompu leur conversation alors elle s'arrêta de parler, ne voulant pas être impolie.

©TENNESSEE.



Smile. Even if your sad, smile.
1 rose d'Anna' ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Per ardua ad astra

avatar

Proud to be me.

Per ardua ad astra
Want to know who I am ?
✘ Messages : 979
✘ Orientation Sexuelle : Pourquoi faire des choix ?
✘ Lieu de vie : Machu Picchu
✘ Where I am : Where I need to be.
✘ DC : Loïc, Reyna, Liam et Enzo (La schizophrénie je sais je sais je me soigne)
Date d'inscription : 10/06/2014

A little more ?

Feuille de personnage
Level:
238/500  (238/500)





MessageSujet: Re: Et en un instant on repart vers de nouvelles aventures ! [MSR] Mar 2 Juin - 3:09




' Et en un instant on repart vers de nouvelles aventures ''





Léo était toujours à côté de Lorenzo attendant un peu de réconfort de son ami. Le seul qu'il avait encore en soit. Le seul souvenir de sa vie passé aussi, à croire que perdre la mémoire était devenue commun chez lui. Le temps était passé, les choses avaient changé, il était temps pour lui de se remettre en scelle. Il serra ses poings comme pour se rassurer de quelque chose sans savoir ce qu'il en est réellement. Il mettait la vie de deux personnes en danger. Etait-il lâche de donner le sale boulot à d'autre ? Ceux même si c'est leur choix ? Il était nerveux, par le fait que perdre d'autre personne lui ferait bien trop mal et puis la confiance qu'il tente d'établir avec les survivants du camps qu'il a fondé avec Lorenzo risque d'être bien ébranlé si la mort venait encore les frapper.

Se souvenant ainsi des débuts difficiles qu'ils avaient eu lors de leur arriver, rien n'avait été rose, ils ont souffert du froid, de la chaleur, de la maladie et des attaques plus fréquentes et moins prévisible que maintenant. Nombreux sont ceux qui ont péri lors des premiers mois, des premières années. Les fondation de cette cité était faite sur des cadavres en soit. Sans eux rien n'aurait peut-être était possible. Un mal pour un bien comme beaucoup disent. Mais Léo se sentait toujours aussi coupable, il n'avait rien à voir avec et pourtant il prenait la responsabilité de tout. Comme pour se punir de ce qui était arrivé au château. C'était une histoire qui ne cessait de tourner en rond, le brûlant intérieurement, le dévorant sans que personne ne puisse faire quelque chose pour lui. Il ne voulait pas d'aide en soit, il ne voulait pas mêler les autres à ses problèmes. Faire face, avoir la force d'un guerrier, cacher ses doutes, ses peines et la douleur qu'il ne cesse d'éprouver. Afficher un sourire fausser par la culpabilité, sans que personne ne puisse remarquer ce qui se cache en dessous. Il n'en avait point envie, être pris en pitié n'était pas son truc et il savait que c'est ce qu'il se produirait. Il avait trop blessé pour qu'on est pitié de lui c'était comme ça.

Il observa les étoiles se dessinant dans le ciel bleu nuit, la voix de Lorenzo lui est parvenu enfin aux oreilles, des mots en soit juste, certes quelques peu maladroit, mais au moins il était sincère. Il l'avait toujours été, depuis leur rencontre dans ce petit café, là où tout a commencé entre eux. La naissance d'une fraternité entre un romain et un grec qui aurait pu y croire ? Lorenzo, Anthea ses deux piliers dans cette aventure qu'ils étaient en train de vivre et Thomas bien sûr, ce petit bout qui donnait encore l'espoir d'un monde meilleur, les enfants toujours associé à cette petite touche d’innocence qui vous font voir un monde plus pur. Sans eux il serait probablement déjà au fond d'un ravin à agoniser, attendant la mort doucement. Il a souri à son ami, ''Merci''. Il se tourna de nouveau vers l'assemblé qui commençait à se disloquer pour vaquer à la fête qui avait été prévu.

Elena s'approcha d'eux, Lexie dans les bras, venant en soit le féliciter et proposer son aide, qu'aurait-elle pu réellement faire ? L'envoyer au charnier ? Jamais, elle était mère ; cela serait plus que cruelle pour elle, pour Callen et surtout pour Lexie. Elle avait de plus déjà bien à faire avec les nouvelles recrue, il faut dire que les plus jeunes de la cité sont assez épuisant, des hyperactifs bien chiant qui cours partout. De l’entraînement pour elle, voir ce qu'il adviendrait probablement de Lexie, ce qui le fit sourire de nouveaux. Imaginant Lena courir après sa fille qui semblait déjà être un bon numéro. '' Ne t'inquiètes pas, pour le moment il n'y a rien que tu puisses faire, excepter prendre soin de Lexie et de tes ''élèves''. Être entraîneur ne doit pas être facile tous les jours, surtout avec des gamins turbulent. '' Sa voix se voulait plutôt chaude, il essayait de ne pas être trop froid ou trop neutre, évitant de montrer son combat intérieur. Car oui, personne ne pouvait le voir, mais dans sa tête à lui c'était Fukushima.

Anthea vint enfin à leur rencontre, laissant le petit Thomas jouer avec ses jouets. Encore des félicitations, il savait qu'il avait de bons amis, c'était déjà ça non ? Il laissa ce petit monde, descendant de l'estrade, se fondant dans la masse qui s'était formé. Respirer un peu, il n'en pouvait plus, Olivia était introuvable. Encore. Elle le fuyait peut-être, les choses allaient plutôt mal entre eux et il semblerait que la fracture soit bien plus grande que ce qu'il pensait. Il entra dans l'école, il voulait souffler un peu avant de repartir, se posant sur une chaise dans une salle de classe, fermant les yeux quelques instants, juste quelques instant. Les mains sur la tête. Faire semblant était bien plus dure que ce qu'il pensait. Craquer derrière et avoir fier allure devant. Voilà ce qu'était sa vie pour le moment.



© TAZER.
 
« Il existe deux types d'amis, ceux qui ne feront partie que temporairement de votre vie que vous oublierez vite, puis y a ceux qui resteront à jamais gravés dans vos mémoires, qui ont été là dans les moments les plus difficiles de votre vie, qui vous ont soutenu quand personne ne croyait en vous.»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


Proud to be me.

Want to know who I am ?

A little more ?





MessageSujet: Re: Et en un instant on repart vers de nouvelles aventures ! [MSR]

Revenir en haut Aller en bas

Et en un instant on repart vers de nouvelles aventures ! [MSR]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Et en un instant on repart vers de nouvelles aventures ! [MSR]
» Aux grands mots , les grands remèdes ! Un départ rapide vers de nouvelles aventures [pv : le message de Black Star]
» Quand haiti pourra-t-elle exporter vers RD?
» Comment arrêter l'exode vers P.A.P
» Expédition vers le Harad.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ανακλυσμός :: Les Campements :: MSR :: Cité du Machu Picchu :: La Place Principale-