Anaklumos a fermé ses portes pour laisser place à une nouvelle ère: Anatlandide. Rejoignez nous ici !
Aphrodite et ses rumeurs

Partagez|

Become someone~ Enzo & Astrid

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar

Proud to be me.

Want to know who I am ?
✘ Messages : 89
✘ Orientation Sexuelle : Hétérosexuelle
✘ Lieu de vie : Memphis
Date d'inscription : 14/04/2015

A little more ?

Feuille de personnage
Level:
0/500  (0/500)





MessageSujet: Become someone~ Enzo & Astrid Lun 18 Mai - 15:27


Become someone
Enzo Asakov & Astrid A. Malfoy


Je finirais par m’y faire. J’aillais bien m’y habituer. Je prendrais mes marques petit à petit. En fait, je me demandais qui j’essayais de convaincre à cet instant, parce que si c’était moi, c’était raté. Pourtant j’étais seule, et je ne parlais même pas à voix haute en fait. Tout ça c’était dans ma tête. J’essayais de me convaincre que c’était une bonne chose, oui. J’essayais de me convaincre que j’avais bien fait d’accepter de rester ici. Mais d’un côté, je n’arrêtais pas de me demander si mon frère était encore en vie. Pour moi il l’était. Mais n’étais-je pas en train de me bercer d’illusions? Trois ans, c’était long. Et en trois ans je ne l’avais pas revue une seule fois alors que j’étais partie à sa recherche. Est-ce qu’il me cherchait lui aussi? Je n’en savais rien. Est-ce qu’il allait bien? Je l’espérais de tout mon coeur. Est-ce qu’il était vivant? Je ne préférais même pas penser au cas contraire. Nous étions les deux derniers Malfoy. Il n’était pas question pour moi d’être la dernière. J’avais encore du mal à vivre en sachant que Scorpius n’était plus de ce monde. Si on m’enlevait Loïc, c’était fini pour moi.

Mais j’essayais d’y penser le moins possible, au lieu de ruminer, je m’investissais à fond dans mon travail. J’étais devenue mécanicienne. Franchement, qui l’aurait cru? Moi qui détestais me salir. Mais au moins ça m’occupait l’esprit, et puis j’avais toujours adorée apprendre. En plus, c’était bien le truc le plus Moldu que j’avais dû faire dans ma vie. Certaines filles se moquaient de moi parce que pour elle c’était un truc de mec. Je les ignorais royalement, sans pour autant m’empêcher de lever les yeux au ciel. Je détestais ce genre de clichés. Pour moi il n’y avait pas un métier qui était plus spécifique aux garçons et un autre fait spécialement pour les filles. Nous n’étions plus au 15ème siècle tout de même. Mais bon, certains n’évoluaient pas avec leur temps. C’était décevant, presque désespérant.

J’avais finis ma journée et je n’avais rien à faire. Heath était partit faire je ne sais quoi, je ne sais où. Je l’avais cherchée, mais j’avais rapidement abandonnée. Le camp était trop grand, je le retrouverais plus tard. J’avais eus envie de me détendre un peu, alors je m’étais rendue dans les jardins. En plus il faisait beau, alors autant profiter du beau temps. Je m’étais assise en tailleur dans l’herbe, la tête posée sur mes mains croisées. Je regardais le sol, sans vraiment trop le voir. Tout un tas de souvenirs tournaient dans mon esprit. Des souvenirs heureux. Des parties de Quidditch avec mes frères, des soirées pyjamas avec Cassandre. Scorpius, Loïc, Gabriel. Au bout d’un moment, ce n’était plus qu’une succession de visages qui traversaient mon esprit à la vitesse de l’éclair. Je laissais retomber mes mains en soupirant. Tout ça n’était pas prêt de s’arranger. Je me demandais même si ça allait s’arranger un jour. Mais comme le disait si bien ma mère, l’espoir est toujours là, et le plus important c’est de ne jamais le perdre de vue.
AVENGEDINCHAINS




« Hey darling, I miss you! »
“Il n’y a que deux façons de vivre sa vie : l’une en faisant comme si rien n’était un miracle, l’autre en faisant comme si tout était un miracle.”. © .bizzle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Per aspera ad astra

avatar

Proud to be me.

Per aspera ad astra
Want to know who I am ?
✘ Messages : 182
✘ Orientation Sexuelle : Les deux
✘ Lieu de vie : Memphis
✘ Where I am : Strange place
✘ DC : Léo, Loïc, Liam
Date d'inscription : 11/01/2015

A little more ?

Feuille de personnage
Level:
4/500  (4/500)





MessageSujet: Re: Become someone~ Enzo & Astrid Mar 19 Mai - 0:45




' Become Someone ''



Enzo & Astrid


Enzo avait repris du poil de la bête ne se laissant plus abattre depuis sa crise à l’hôpital, il savait que les choses étaient atroces et que rien ne s'arrangerait de si tôt hors de ses murs, mais au moins. Au moins, il était en vie. Les yeux pétillants par la fatigue qui le prenait à chaque fois à cette heure si de l'après-midi. Il faut dire que le jeune homme ne dormait plus assez souvent, ne cessant de se retourner dans son lit, ruminant les événements passés. Les souffrances subit durant son voyage de trois ans lui avait coûté cher, aussi cher que lorsqu'il s'était fais enlevé et charcuté pour ses quatorze ans. Un douloureux souvenir plein de cicatrices.

Chaque soir dans un miroir positionnait dans sa chambre, il regardait chacune d'elle, les brûlures, les coups de couteaux et de hachoir, il se souvent de tout ce sang qu'il avait perdu, des litres et des litres, son viol aussi par des hommes en soif de pouvoir sur un jeune homme en plein désarrois. Le passé était le passé, les événements ne devaient plus se reproduire, il avait vécu l'enfer plus d'une fois. Il était temps pour lui de mettre ça de côté et d'avancer, ceux même si cela ne cessait de refaire surface.

Ce jour-là, il était allongé dans une herbe fraîche et humide, les pieds dans une petite étendue d'eau, les enfants de Déméter avaient bien bossé, une Oasis en plein désert, c'était fantastique pour et c'est ce qui lui permettait de rester au frais, le torse nu, la fraîcheur d'une brise  effleurant son visage, il aurait pu se lancer dans une longue sieste sous les palmiers d'une cité brûlante. Mais bien évidemment, la peur de retomber dans des cauchemars assez flippant ne lui disait rien. Il joua avec deux brins d'herbes, ne sachant que vraiment faire. Tentant de lire un livre, sans succès bien évidemment, il n'était pas très littéraire de base, c'était Elsa la tête entre les deux. Il sourit en repensant à sa sœur et ses bouquins, toujours à vouloir les prendre avec elle, toujours à lire quand le temps était à tuer. Il l'avait protégé des autres élèves quand ils étaient à l'orphelinat, n'appréciant pas la jeune fille trop studieuse. Toujours à la protéger. Un échec fatal. Il s'enleva cette idée de la tête, revenant à lui.

Il changea de côté se retrouvant à plat ventre, la tête sur les bras, les yeux fermés et écoutant les bruits environnant , c'était si calme, si paisible qu'on pourrait oublier qu'une guerre violente et sanglante sévit à l'extérieur de ses murs. Quelque minutes d'assoupissements, cette sensation de bien-être l'avait emporté dans un autre monde. Voyant s'avancer des gens qu'il a connu, souriant, heureux, puis le sang coulant, encore et toujours du sang. C'était devenu permanent. Le poignard dans la tête de sa sœur le réveilla d'un seul coup, sans le vouloir il s'accrocha au poignard qu'il avait dans la poche s'ouvrant le bras. '' Et merde quel con je suis '' il se râla après, essuyant le couteau dans l'herbe avant de le remettre dans sa poche, il en roula son bras dans son tee-shirt.

Il aperçu ensuite sa collègue, la jeune Astrid, dix-sept ans à peine et mécanicienne, de quatre ans sa cadette, il s'entendait bien avec elle, enfin de ce qu'il pensait. Il se leva de son lieu d'ombre pour se diriger vers cette dernière. ''Hé Astrid ! '' Il arriva à sa hauteur '' Que fais-tu ici ? '' il sourit, toujours à sourire ses derniers temps.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Proud to be me.

Want to know who I am ?
✘ Messages : 89
✘ Orientation Sexuelle : Hétérosexuelle
✘ Lieu de vie : Memphis
Date d'inscription : 14/04/2015

A little more ?

Feuille de personnage
Level:
0/500  (0/500)





MessageSujet: Re: Become someone~ Enzo & Astrid Mar 19 Mai - 9:52


Become someone
Enzo Asakov & Astrid A. Malfoy


Il faisait chaud, peut-être même un peu trop chaud. Mais après tout, nous étions en plein désert. Il était clair que ça changeait du climat anglais auquel j’avais l’habitude. Mais l’être humain était un caméléon, il pouvait s’adapter à tout. On savait passer d’un froid hivernal à une chaleur cuisante sans problèmes. On avait la volonté de se battre face à quelque chose auquel on ne faisait pas le poids. On savait refouler notre peine, la cacher dans un coin de notre tête, dans une pièce dont on fermait la porte à double tour sans jamais avoir l’intention de la rouvrir. Oui, l’être humain savait s’adapter à n’importe quelle situation. Enfin, en théorie. Après nous étions tous différents les uns des autres. Nous avions tous une façon de penser différente, notre façon à nous d’exprimer nos sentiments et de les montrer. C’est ce qui faisait notre variété, mais aussi ce qui nous différenciait des animaux.

Pourquoi est-ce que je me mets à raconter tout ça? Je n’en sais rien. Mais je me posais beaucoup de questions en ce moment, beaucoup de questions sur la vie, sur son but, sur son intérêt. Sur les sentiments aussi, ce qu’il faisait qu’on les ressentait. Je ne savais pas si j’étais normale ou non de me demander ce genre de choses, mais j’y pensais constamment. J’étais dans cette période de la vie où l’on se posait tout un tas de questions, où l’on se demandait qui on était vraiment, ce qu’on voulait, ce qu’on attendait de la vie. Sauf que je n’avais personne à qui en parler. Je n’avais plus de famille, plus de mère à qui confier mes tracas, plus de frères avec qui me chamailler. J’aurais pus parler à Heath, bien sûr, mais je n’osais pas. Je ne voulais pas prendre la place de sa soeur, c’était trop méchant à mes yeux. Je sentais presque son fantôme me taper derrière la tête en me demandant de le laisser tranquille. Il avait déjà assez fait pour moi, je ne pouvais pas me permettre de lui en demander plus.

J’entendis quelqu’un m'appeler et levais les yeux. Enzo Aksakov. Mon cher collègue, qui soit dit en passant se débrouillait beaucoup mieux que moi en mécanique. Il arriva rapidement à ma hauteur, et je dus mettre ma main en visière pour protéger mes yeux du soleil. Je sais, ce n’est pas très polie de ne pas se lever pour acceuillir quelqu’un, ma mère m’aurait même déjà tapée derrière les oreilles, mais j’avais tout simplement une flemme monstre de me lever. Mais ça n’avait pas l’air de le gêner. Il me souriait, même. Et il était torse nu. Mmh, plutôt pas mal. ”Salut Enzo! Il fait beau tu trouves pas? Je suis venue profiter du soleil et bronzer un peu. Mais toi qu’est-ce que tu fais là?”.

Question bête, peut-être que lui aussi était venu profiter du soleil et du calme de cet endroit. Je le regardais un peu plus attentivement et remarquais qu’il s’était fait un bandage de fortune au bras avec son t-shirt, et que du sang coulait un peu de l’endroit. Je ne savais pas si sa blessure était profonde, mais je savais que ce n’était pas forcément un bon plan de ne pas désinfecter tout de suite. Je désignais son bras d’une main. ”Qu’est-ce que tu t’es fais? Parce que si tu as essayé de montrer tes talents à l’épée, là je crois que c’est raté.” Je laissais échapper un petit rire, et décidais tout de même de me relever. J’espère que tu me vois de là-haut maman, parce que ta fille est devenue polie et bien élevée!
AVENGEDINCHAINS




« Hey darling, I miss you! »
“Il n’y a que deux façons de vivre sa vie : l’une en faisant comme si rien n’était un miracle, l’autre en faisant comme si tout était un miracle.”. © .bizzle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Per aspera ad astra

avatar

Proud to be me.

Per aspera ad astra
Want to know who I am ?
✘ Messages : 182
✘ Orientation Sexuelle : Les deux
✘ Lieu de vie : Memphis
✘ Where I am : Strange place
✘ DC : Léo, Loïc, Liam
Date d'inscription : 11/01/2015

A little more ?

Feuille de personnage
Level:
4/500  (4/500)





MessageSujet: Re: Become someone~ Enzo & Astrid Mer 20 Mai - 3:25




' Become Someone ''



Enzo & Astrid


Observant les alentours, les jardins étaient pratiquement vide, excepté eux deux et un petit vieux dans un coin avec sa canne à pêche espérant probablement attraper un poisson dans une eau artificiel, cela a fait sourire le jeune homme. Y en avait il s'affligeait pas vraiment de ce qu'il se passait hors des camps. Ils n'avaient pas tords, perdre un instant conscience de ce qui nous entoure et tout simplement penser à autre chose, vivre dans un monde parfait le temps d'une petite heure. Oh oui ça lui manquait ce bon vieux temps quand il était dans la rue à voler avec ses amis, certes ce n'était pas vraiment bien, mais ils étaient libres de leur mouvement, fier de ce qu'ils étaient. C'est ça la vie, faire ce que l'on voulait sans qu'on nous fasse chier avec des règles à la con ou encore des sorcières tarées qui voulaient prendre le contrôle du monde.

Heureusement qu'Astrid ne pouvait lire ses pensées, certes cela ne la concernait pas, comme toute les anciennes élèves de l'école de sorcellerie. C'était juste elle, cette chose sombre qui avait anéanti beaucoup de choses et de gens. On aurait dit qu'elle prenait plaisir à les faire souffrir. Il ne se pencha pas plus sur le sujet retournant face à la jeune fille sortant ainsi de ses pensées. Ce qu'il faisait ici ? Une question bien simple en soit, '' Et bien j'essaye de pas brûler au soleil, donc j'essaye de me rafraîchir. Être un faiseur de glace c'est vraiment pas commode ici, je chope plus d'insolation que n'importe qui et je me déshydrate assez vite. Puis on va dire que les jardins sont assez relaxant et l'eau bien fraîche et puis sa m'évite de rester à l’hôpital et faire chier Heathcliff avec la clim.''' Un petit sourire, il n'avait pas à être malheureux après tout et puis il était content d'être là. Ça lui changé de la mécanique et de toute cette tambouille.

Elle remarqua ensuite son pseudo bandage avec son tee-shirt, le sang avait réussi à transpercé les couches, après il était blanc donc pour planqué la couleur sang s'était assez hard et puis, pourquoi le planquer, il avait juste besoin que cela arrête de saigner. '' Je me suis fais ça avec le poignard que je garde dans ma poche, je me suis relevé un peu trop vite et la lame s'est foutue dans mon bras.'' il avait pas vraiment mal, aucune douleur enfaîte.

''Et non, je ne me blesse jamais avec mon épée. Je suis un As depuis le temps. '' un petit sourire taquin se dessinant sur ses lèvres. '' Et toi alors t'en es où de ton apprentissage ? Tu arrives à les soulever au moins avec tes petits bras ?'' Oui clairement c'était du foutage de gueule complet, pas méchant, non. Il avait besoin de taquiner, de sourire un peu. Et les petites piques n'étaient pas méchante. Il l'aimait bien Astrid.

Le soleil commençait à un peu trop taper sur sa tête, il sentait que ça commençait à monter, il avait pas vraiment envie de retomber dans les pommes. ''Par contre ça te dérange pas si on discute près de l'étendue d'eau à l'ombre ? Je commence à surchauffer là. '' Il se frotta la tête un peu gêné de lui demander de bouger surtout que c'était lui qui était venu à elle.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Proud to be me.

Want to know who I am ?
✘ Messages : 89
✘ Orientation Sexuelle : Hétérosexuelle
✘ Lieu de vie : Memphis
Date d'inscription : 14/04/2015

A little more ?

Feuille de personnage
Level:
0/500  (0/500)





MessageSujet: Re: Become someone~ Enzo & Astrid Mer 20 Mai - 12:14


Become someone
Enzo Asakov & Astrid A. Malfoy


Je plissais les yeux. Ils ne supportaient pas trop ce soleil puissant. Ils n’étaient pas vraiment habitués en même temps. Mais peut-être allais-je finir par m’y faire? Ce n’était pas gagné d’avance. En plus, je n’avais jamais vraiment quittée l’Angleterre depuis ma naissance. J’avais dû partir une seule fois à paris pour faire du tourisme, et encore, je n’en étais pas certaine. Les Malfoy n’aimaient pas vraiment le tourisme. Enfin, mon père n’aimait pas ça, et par conséquent toute la famille. Nous n’avions pas beaucoup de libertés à ce niveau là. Je ne savais pas si c’était bien ou non. D’un côté nous étions des sorciers. Si on écoutait mon père, on ne devait as se mêler aux Moldus. Donc en théorie je ne devrais même pas être en train de discuter avec Enzo à cet instant. Enfin, autant que l’on puisse considérer Enzo comme étant un Moldu bien entendu. Mais de l’autre côté, mon père, je ne savais même pas s’il était encore vivant. Et il avait tué ma mère, je ne pouvais que lui en vouloir. Il avait brisé la famille. Mais c’était mon père. Je ne savais pas trop où me situer dans cette histoire tordue.

Mais c’était du passé tout ça, je ne devais plus y penser. Il fallait que j’aille de l’avant. Mais comment aller de l’avant en se posant autant de questions? Je n’avais pas encore trouvée la réponse, et je continuais à chercher. Je n’étais pas pour autant malheureuse. Je me sentais bien ici, j’avais des amis, un travail, je n’étais pas vraiment à plaindre. Mais je n’étais pas totalement heureuse non plus, il y avait toujours ce vide qui était là. Pourtant je faisais comme si tout allait bien, et personne ne remarquait rien. ”C’est si dérangeant que ça pour toi cette chaleur? Je ne pensais pas que ton lien avec ton père allait aussi loin. Enfin, en même temps je ne m’y connais pas trop.”. Je haussais les épaules avec un petit sourire innocent. Il fut un temps où j’essayais d’en savoir plus sur les demi-dieux, où je les espionnais pour connaître tous leurs secrets, leur façon de vivre. Et ça m’intéressais vraiment tout ça, j’étais de nature curieuse. Mais les événements ont voulut que je m’éloigne de cette occupation. Et c’était bien dommage d’ailleurs.

Je lâchais un rire léger. On peut dire qu’Enzo n’avait pas été très malin sur ce coup. Au moins ça avait le mérite de me faire rire. Et son bandage improvisé n’avait pas l’air de vraiment fonctionner. ”Je connais un sort pour te faire un bandage plus convenable si tu veux.” Je ne savais pas si le faiseur de glace était de ceux qui craignait un temps soit peu la magie des sorciers. Parce qu’il y en avait encore! Mais je ne le pensais pas. En réalité, à mes yeux, Enzo n’avait peur de rien. Il avait un tel charisme que je ne le voyais pas s’enfuir en courant devant quelque chose, encore moins devant une simple baguette. Je passais ma main dans mon dos pour prendre ma baguette. Bois d’acajou et plume de phénix. 32,5 centimètres. Son contact me rassurait.

Je donnais un petit coup de poing dans le bras non blessé d’Enzo en réponse à sa petite blague. ”Et toi tu arrives à te mettre de la crème solaire avant de tomber dans les pommes?”. Un donné pour un rendu. J’étais comme ça. En fait, ça me rappelait mes chamailleries avec mes frères. Grandir avec deux mecs plus grand que vous, ça vous forge le caractère. Et ça m’avait donné une certaine répartie aussi. ”Non monsieur Glace, ça ne me dérange pas! Avec mes yeux j’ai du mal aussi je te vois plus, tu m’éblouis”

Et c’était embêtant, j’aimais bien regarder les gens quand je leur parlais. Je pris donc la direction de l’eau, et surtout de l’ombre sans vérifier si Enzo me suivait. J’enlevais mes chaussures et m’asseyais au bord de l’eau pour y tremper mes pieds. Dommage, je n’avais pas prévue de maillot de bain pour me baigner, si j’avais su. ”Elle est bonne tu trouves pas?”
AVENGEDINCHAINS




« Hey darling, I miss you! »
“Il n’y a que deux façons de vivre sa vie : l’une en faisant comme si rien n’était un miracle, l’autre en faisant comme si tout était un miracle.”. © .bizzle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Per aspera ad astra

avatar

Proud to be me.

Per aspera ad astra
Want to know who I am ?
✘ Messages : 182
✘ Orientation Sexuelle : Les deux
✘ Lieu de vie : Memphis
✘ Where I am : Strange place
✘ DC : Léo, Loïc, Liam
Date d'inscription : 11/01/2015

A little more ?

Feuille de personnage
Level:
4/500  (4/500)





MessageSujet: Re: Become someone~ Enzo & Astrid Ven 22 Mai - 3:23




' Become Someone ''



Enzo & Astrid


Enzo écoutait attentivement la jeune fille, elle était assez sympathique enfin de compte. Lui qui avait déjà une bonne impression des sorciers, elle soldait son ''test'' par une note positive. On va dire qu'Enzo a du mal avec les gens et a besoin de les cerner, mais ses derniers temps il se laisse aller et discute avec toutes les personnes qu'il croise, à croire que sa quasi-mort l'avait transformé entièrement et avait laissé place à quelqu'un de plus ouvert. Il se laissait même le temps de rire, ce qui était rare chez lui surtout après la mort présumé de sa sœur.

Il lui a répondu calmement et sereinement, détendu même après sa pseudo question, '' Oui j'ai un rapport assez fort avec mon père, il est le dieu de l'hiver et du vent du nord, donc je suis habitué au froid, mais le chaud est un calvaire et puis être faiseur de glace n'arrange rien. Donc je subis c'est comme ça je peux rien y faire. Mais au moins j'ai plus à courir à travers les forêts et la cambrousse pour survivre si tu vois ce que je veux dire. '' Il lui sourit, faisant référence à la chasse dont ils étaient les proies.

Enzo se tripota le bras, il ne souffrait pas, mais on va dire que le bandage était dérangeant, il n'aimait pas cela ça le grattait. Astrid lui proposa ses services de sorcières pour arranger cela, il n'hésita pas à dire oui, on va dire que la magie sorcière pour le moment avait été bonne pour lui, excepté quand il s'agissait des Nosferatus, mais le cas n'était pas le même. Un petit bout de bois pointé sur son bras, une formule discrète et pouf un tout nouveau bandage, laissant son tee-shirt ensanglanté et déchiré de côté. Il faut dire qu'il n'en avait plus vraiment besoin.

Un coup de poing par surprise et une petite pique en retour, il l'avait cherché après tout, il a ris tout simplement, elle le faisait rire. Encore une fois s'était assez rare de le voir sourire, maintenant il le fait presque tout le temps. Après une autre phrase de la demoiselle acceptant son offre de bouger, il la laissa partir devant jetant son ancien bandage à la poubelle.

Elle s'est assise au bord de l'eau, plongeant ses pieds dans la petite étendue. Enzo avait besoin de s'amuser un peu, de taquiner. Qui aime bien châtie bien après tout. De une ni deux, il s'approcha d'elle et la poussa d'un grand coup sec dans la flotte. Il souriait fier de sa connerie avant de rajouter : ''Alors elle est bonne ? ''

Il s'accroupit pour se mettre à la hauteur de la demoiselle dans le bassin à ce moment là, le sourire au lèvre. '' Tu vois, même pas besoin de maillot pour ce baigner, il suffit de demander. '' Il faisait si beau que rien n'aurait pu gâcher cela. Il était bien, il se sentait merveilleusement bien et s'était une bonne chose.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Proud to be me.

Want to know who I am ?
✘ Messages : 89
✘ Orientation Sexuelle : Hétérosexuelle
✘ Lieu de vie : Memphis
Date d'inscription : 14/04/2015

A little more ?

Feuille de personnage
Level:
0/500  (0/500)





MessageSujet: Re: Become someone~ Enzo & Astrid Jeu 28 Mai - 9:08


Become someone
Enzo Asakov & Astrid A. Malfoy


J’écoutais Enzo parler de son père. On pouvait dire que je ne m’y connaissais pas tellement, en dieux grecs. En vérité, il m’avait été plus facile d’espionner les romains lors de mes escapades dans la Salle sur Demande. En effet, ils avaient une sorte de petite ville, avec tout un tas de boutiques, un glacier, un café, et tout un tas d’autres choses, je serais bien incapable de me souvenir de tout ce qu’il y avait. Il avait donc été facile pour moi de me fondre dans la foule, ni vue ni connue, et de les observer.

Mais j’étais toujours avide de savoir, même si je n’avais plus tellement le temps. Le savoir avait toujours eut une place importante dans ma vie. Je l’avais utilisée pour prouver à mon père que j’étais digne de la famille même si j’étais une Gryffondor. Je m’en étais servie pour redorer le blason de la famille Malfoy, même si ça n’avait pas servie à grand chose. J’avais essayée, parce que j’aimais ma famille, et que je savais que tout ce que l’on pouvait dire sur nous était faux, et même injustifié. Mon père était peut-être un monstre, et c’était d’ailleurs la seule chose qui était bien vraie nous concernant, mais nous ses enfants n’étions pas comme lui. Scorpius était la personne la plus gentille que je connaissais, et Loïc, tout ce qu’il voulait c’était nous protéger. Les gens parlaient sur nous, mais ils ne nous connaissaient pas. Et c’était peut-être ce qui était le moins supportable dans tout ça.

”Oh oui je vois très bien.”. Mon regard s’était légérement assombrit. Je n’avais pas eus à courir beaucoup avant d’arriver ici. Heureusement que Heath avait été là, sans lui je ne savais pas ce que j’aurais pus devenir. Mais cette mini cavale à tenter de retrouver Loïc avait tout de même été une rude épreuve. Mais nous étions arrivés ici. Au départ pour faire une pause, pour se ressourcer, parce que nous étions faibles. Et finalement nous n’étions pas repartis. Pourquoi? Parce que nous avions trouver un endroit où vivre, un travail, des responsabilités. Je n’oubliais pas Loïc, et je comptais bien repartir à sa recherche dès que ce sera possible. Mais pour l’instant, je restais là et je m'investissais au maximum.

Quand Enzo accepta mon aide pour le soigner, je pris doucement son bras d’une main et sortis ma baguette de ma poche. Je ne voulais pas lui faire encore plus mal. Je me doutais que le faiseur de glace n’était pas du genre douillet, mais ce n’était tout de même pas une raison. Je retirais son bandage de fortune avant de pointer ma baguette sur sa blessure.”Ferula” Le bandage apparut de lui même sur le bras d’Enzo. Je souris, satisfaite de moi. J’adorais démontrer mon talent pour la magie. En fait, j’adorais la magie, du coup, à la moindre petite occasion je m’en servais. Après tout, j’avais grandie avec elle. Depuis toute petite, je vivais dedans. Et je mourrais certainement dedans aussi.

Entendre rire Enzo me faisais plaisir. Tellement de gens avaient arrêtés de rire. Je trouvais ça triste, triste et malheureux. Tout le monde avait perdu des êtres chers, moi aussi j’en avais perdue. Ma famille avait été décimée, une de mes meilleures amies était morte le soir d’Halloween et l’autre était portée disparue. Je ne savais même pas si elle était encore en vie. Mais je ne perdais pas espoir et je continuais à vivre. Je me forcais à parler aux autres, à rire, à rester moi-même. C’était certainement le plus important, rester la même personne, ne pas sombrer. J’avais encore des amis, et ils étaient là pour m’aider. Enzo faisait partit de ces amis.

En tout cas le maillot de bain, je pouvais bien l’oublier. On pouvait dire que je n’avais vraiment pas vu le coup venir. Je sentis les mains d’Enzo se poser sur mon dos, et la seconde d’après, je me retrouvais la tête sous l’eau. Un grand coup de fraîcheur, ça faisait du bien. Je remontais à la surface en rejetant mes cheveux en arrière pour ne pas qu’ils me tombent devant les yeux. Je cherchais ensuite Enzo du regard. Il se tenait là, souriant et fier de lui, me regardant faire ma fausse tête d'indigner. Mais mon visage fut rapidement fendue d’un sourire, et un petit son claironnant qui devait être un rire sortit de ma bouche. Ça faisait longtemps que je ne m’étais pas amusée comme cela, et ça faisait du bien.

Je me rapprochais du bord pour être à hauteur d’Enzo. S’il croyait qu’il allait s’en sortir comme ça, c’était qu’il me connaissait mal. ”Je connais un bon moyen pour que tu te fasse ton propre avis sur la température de l’eau.”. Je ne lui laissais pas le temps de répondre et l’attrapais par les mains pour le tirer dans l’eau avec moi. Je ne savais pas s’il s’y attendait ou non, mais il finit à l’eau quand même. Je lâchais à nouveau un rire. ”Alors, elle est bonne?”
AVENGEDINCHAINS




« Hey darling, I miss you! »
“Il n’y a que deux façons de vivre sa vie : l’une en faisant comme si rien n’était un miracle, l’autre en faisant comme si tout était un miracle.”. © .bizzle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


Proud to be me.

Want to know who I am ?

A little more ?





MessageSujet: Re: Become someone~ Enzo & Astrid

Revenir en haut Aller en bas

Become someone~ Enzo & Astrid

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Become someone~ Enzo & Astrid
» Déterre la tombe d'Astrid pdt la nuit (pv Luca et Victoir)
» Juliette apprend que sa mère est vivante (pv Pascal/Astrid)
» [RP] Entretien avec Enzo Blackney
» ASTRID (éliminé)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ανακλυσμός :: Les Campements :: AK-AJE :: Memphis, nouvelle cité. :: Quartier-Ouest. :: Rues et jardins.-