Anaklumos a fermé ses portes pour laisser place à une nouvelle ère: Anatlandide. Rejoignez nous ici !
Aphrodite et ses rumeurs

Partagez|

Stay Strong ! [Elena]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

Per ardua ad astra

avatar

Proud to be me.

Per ardua ad astra
Want to know who I am ?
✘ Messages : 979
✘ Orientation Sexuelle : Pourquoi faire des choix ?
✘ Lieu de vie : Machu Picchu
✘ Where I am : Where I need to be.
✘ DC : Loïc, Reyna, Liam et Enzo (La schizophrénie je sais je sais je me soigne)
Date d'inscription : 10/06/2014

A little more ?

Feuille de personnage
Level:
238/500  (238/500)





MessageSujet: Stay Strong ! [Elena] Lun 18 Mai - 1:11




' Stay Strong ''






Trois longues années s'étaient écoulées, Léo était la cause de se désastre, il avait été manipulé, embrouillé. Il avait perdu tant, des amis, des proches. Il était désorienté par tout ces problèmes qui avaient eu lieu par sa faute à lui. Maintenant ? Il était chef d'un camp situé en hauteur et pratiquement introuvable. Il espérait pouvoir faire quelque chose, se rattraper après avoir condamné pas mal de monde à l'errance. Il savait que sans Lorenzo et Anthea, il n'aurait jamais été accepté. Son bras droit était probablement la seule chose qui faisait rester les gens dans son campement. Qui voudrait rester avec un meurtrier ? Qui ?

Il était assis sur le toit de l'ancien temple du Condors, nurserie maintenant, réfléchissant avec un beau coucher de soleil en vu. Ce paysage était si beau, si paisible, il espérait pouvoir garder cette sérénité et sauver ses gens qui avaient tout perdu, pouvoir leur offrir une vie convenable. L’électricité avait été emmené par quelques demi-dieux, l'eau courante était maintenant possible. Les choses commençaient à prendre place et la vie s'organisait. Se souvenant de ses premiers jours ici en compagnie de ses amis. Une réel catastrophe. Il émit un rire, souvenir souvenir quand vous nous tenez.

La vie est faite d'épreuve à surmonter, il était temps qu'il surmonte les siennes, qu'il détruise ses démons intérieur qui le bouffe chaque nuit, le détruisant intérieurement, revoyant le visage de la blonde le planté, revoyant son énergie anéantir espoir de survies de beaucoup. Il se toucha l'abdomen, il pouvait sentir la cicatrice dû à l'enfoncement de l'épée. Il souffla un bon  coup. La tristesse prenait place. Etait-il un bon chef ? Faisait-il tout ce qu'il fallait pour les siens ? Il ne cessait de se répéter ses questions. Niveau chef torturé dans ses fonctions on pouvait pas faire pire.

Le jeune homme de vingt-trois ans s'allongea sur le toit admirant les cieux, ils avaient tant de chance de vivre dans un endroit comme celui là. Faisant oublier tous ses désastres. Avec ses amis près de lui. Olivia, Lorenzo et Anthea. Un petit sourire vint se mettre sur son visage quand il entendit les petits cris des nourrissons logés dans la nurserie. Beaucoup de nouveaux-nés avaient vu le jour ici même. Il s'en félicitait quelque peu d'ailleurs. Espérant qu'un jour ses gosses deviennent de valeureux guerriers prêt à sauver leur camp et peut-être rendre la paix à ce monde tourmenté.

Un bruit le sorti de ses pensées. Quelqu'un montait à l'échelle. Il se tourna pour voir qui s'était...




© TAZER.
 
« Il existe deux types d'amis, ceux qui ne feront partie que temporairement de votre vie que vous oublierez vite, puis y a ceux qui resteront à jamais gravés dans vos mémoires, qui ont été là dans les moments les plus difficiles de votre vie, qui vous ont soutenu quand personne ne croyait en vous.»


Dernière édition par Léo Valdez le Lun 18 Mai - 14:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

My thoughts are stars I cannot fathom into constellations

avatar

Proud to be me.

My thoughts are stars I cannot fathom into constellations
Want to know who I am ?
✘ Messages : 567
✘ Orientation Sexuelle : Hétérosexuelle
✘ Lieu de vie : Machu Picchu
✘ Where I am : In a nightmare
✘ DC : Danae L. Kyte, Lancelot J. Everly & Astrid A. Malfoy
✘ Liens : Callen J. Caffrey ~ L'amour commence toujours par la violence
Nico Di Angelo ~ Ange gardien et protégé
Loïc N. Malfoy ~ Liaison dangereuse

Theia A. Dawson ~ Maybe what?
Rachel E. Dare ~ La vision est bonne
Hope Bluefield ~ L'exception qui confirme la règle
Thonny Johson ~ Tite soeur
Reyna A. Ramirez-Arellano ~ Ennemies fatales
Annabeth Chase ~ Quand les armes s'assemblent
Date d'inscription : 13/08/2014

A little more ?

Feuille de personnage
Level:
274/500  (274/500)





MessageSujet: Re: Stay Strong ! [Elena] Lun 18 Mai - 13:59


A word. Strong
Léo Valdez & Elena L. Salvatore


La vie avait reprit son cours. C’était malheureux à dire, beaucoup de monde avait périt à cette bataille, il y a maintenant trois ans de cela, mais nous continuions à vivre comme si ne rien était. D’un côté, je ne savait pas si l’on pouvait vraiment s’en vouloir. Parce que ceux qui étaient morts auraient certainement voulus qu’on ne se laisse pas abattre, qu’on continu notre vie et que l’on soit heureux. Damien l’aurait voulut, je le savais. Je pensais encore à lui, bien sûr. Avec Lexie je ne pouvais pas faire autrement. Plus elle grandissait, plus elle ressemblait à son père. Je n’arrivais toujours pas à réaliser qu’elle avait déjà trois ans. Et pourtant. Plus je la voyais grandir, plus j’étais heureuse. Mais plus j’avais peur aussi. J’avais peur pour elle, j’avais peur pour sa sécurité. Je ne doutais pas de la sûreté du camp, bien sûr que non. Mais on était tous bien placé pour savoir que tout n’était pas éternel. Après, peut-être que ce camp allait exister pendant plusieurs années, pendant des siècles même. Je l’espérais. Mais nous ne pouvions pas en être totalement certains. Et c’était peut-être ce qui me faisait le plus peur.

J’avais laissée Lexie à la nurserie, comme je le faisais pratiquement tous les jours pendant mes heures de travail. J’aimais l’idée qu’elle soit avec d’autres enfants, qu’elle se fasse des amis. C’était une petite fille adorable, et je ne dis pas ça seulement parce que c’est la mienne. Elle était un ange tombé du ciel, ma petite princesse. Après avoir donné mon dernier cours de la journée, qui était un cours de tir à l’arc, certainement celui que j’enseignais le mieux, j’étais passée prendre une douche rapide. Lexie n’aimait pas quand je sentais la transpiration, elle me l’avait déjà fait remarquer avec ses petits mots simples en disant: “Tu sens bizarre maman”. Je ne lui en avais pas voulut, ça m’avait même fait sourire. Et ça avait beaucoup fait rire Callen aussi. Il aimait bien rire des blagues de Lexie, même si elle ne le faisait pas exprès. Elle avait l’humour des Salvatore, mais en moins morbide. C’était un bon point.

En arrivant à la nurserie pour récupérer Lexie, je regardais le ciel. Il faisait plutôt beau aujourd’hui, le soleil brillait haut dans le ciel en répendant sa chaleur. C’était agréable. Je pris donc mon temps pour marcher. Après tout je n’étais pas pressée, même si je voulais revoir au plus vite ma fille. Et puis, ça lui laisserait un peu plus de temps pour jouer avec ses amis. Ce n’était pas plus mal. Mon regard fut attiré par quelque chose sur le toit. Je regardais plus attentivement et vit quelqu’un qui était en train de s’y allonger. Je n’aurais pas pariée dessus, mais j’étais presque certaine que c’était Léo. Je ne lui avais pas parlée depuis un sacré bout de temps, et pourtant nous vivions ici tous les deux. Je regardais vers l’entrée de la nurserie et décidais finalement d’aller le voir.

Il y avait une échelle sur le côté pour accéder au toit. Je l’empreintais et rejoignis l’inconnu qui était là haut. Et j’avais bien eus raison, c’était bien Léo qui était allongé sur ce toit. Son regard était tourné vers moi, il avait dû m’entendre monter à l’échelle. Je lui souris avant de venir m’asseoir à côté de lui. “Salut Léo! Ça fait un baille dis voir, qu’est-ce que tu deviens?” Oh oui ça faisait longtemps qu’on ne s’étaient pas vus tous les deux. Encore plus longtemps qu’on avait pas discutés. C’était dommage, j’aimais bien Léo. Il était sympathique, drôle. Et au moins il n’était pas du genre à juger les autres. J'appréciais particulièrement ça.
AVENGEDINCHAINS


Des astres épars, dont l'on ne revient jamais. Espace sans mémoire. Un jour je partirai.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Per ardua ad astra

avatar

Proud to be me.

Per ardua ad astra
Want to know who I am ?
✘ Messages : 979
✘ Orientation Sexuelle : Pourquoi faire des choix ?
✘ Lieu de vie : Machu Picchu
✘ Where I am : Where I need to be.
✘ DC : Loïc, Reyna, Liam et Enzo (La schizophrénie je sais je sais je me soigne)
Date d'inscription : 10/06/2014

A little more ?

Feuille de personnage
Level:
238/500  (238/500)





MessageSujet: Re: Stay Strong ! [Elena] Lun 18 Mai - 16:50




' Stay Strong ''






Elena Salvatore est apparue devant lui, un sourire aux lèvres. Cela faisait pas mal de temps qu'il ne l'avait pas vu, enfin si bien sûr qu'ils se croisaient assez souvent, le camp n'était bien évidemment pas assez grand pour éviter les gens. Pas qu'il veuille l'éviter bien au contraire, il voulait être proche des survivants qui étaient venus ici, il avait pour devoir de mettre en ordre tout la micro colonie de résistant donc le social il savait faire. Mais il est vrai qu'il ne s'était pas retrouvé au côté de la blondinette depuis pas mal de temps. Il était surbookée après tout. Entre les travaux de réaménagement d'une zone de la cité encore délabrée et le dressage des chevaux, il n'avait que très peu de temps à consacrer aux autres. Même Olivia il ne la voyait plus, pour dire.

Cela voulait peut-être aussi dire qu'il avait peur de se confronter aux autres, les jugements sévères à son égard, il était celui qui avait tué leur amis, leur famille, leur vie. Il savait pertinemment que quand il avait le dos tourné ça chuchotait à son sujet. Il ne leur en voulait pas, il aurait fais la même si ce n'est pire. Il s'en voulait terriblement, il allait devoir vivre avec ça sur la conscience jusqu'à sa mort. C'était assez difficile comme ça.

Le regard un peu ailleurs, il répondu d'un ton détendu à la jeune femme, un petit sourire se dessinant sur ses lèvres. '' Salut Elena, oui ça fait assez longtemps qu'on ne sait pas vu, enfaîte je crois que ça fait longtemps que je n'ai vu personne excepté mon travail. '' Il souris, il se donnait toujours à fond dans ce qu'il faisait, il avait bien changé, du Léo gaie comme un pinçon à s'amuser tout le temps, voir à être lourdingue, il était passé à grognon, râleur et sans aucune motivation, à toujours vouloir s'enfuir et maintenant c'était un homme de ''pouvoir'', un chef de camp qui faisait tout pour les autres, se démenant comme un dingue pour pouvoir loger tout le monde et améliorer le confort de chacun, souriant et un peu rêveur. Une pointe d'humour dans la voix à chaque fois, il n'était plus le même... à croire qu'en trois ans tout peu arriver.

''Ce que je deviens ? Et bien on va dire que j'essaye de faire aller. J'essaye de réhabiliter les habitations un peu plus au nord de la cité et surtout renforcer les remparts, j'essaye aussi de dresser les chevaux qu'on a trouvé il y a deux à trois semaines et on va dire que c'est pas vraiment une partie de plaisir. J'ai pris pas mal de coup, mais ça va, j'y arriverai. '' il fit une pause se rappelant ainsi sa chute lorsqu'il avait essayé d'en monter un. Valdinguant dans un tas de foins et manquant de se faire planter par une fourche. Oui ça ça l'amusait. '' Et toi ? Comment vas-tu ? Lexie ? Callen ? Ils vont bien ?''.

Il croisa ses mains sur ses genoux, le coucher de soleil était pratiquement terminé, quelques étoiles pouvaient déjà apparaître au dessus de sa tête . Il pensa alors à un jour organiser quelque chose sur le Wayna Picchu avec Olivia. Un peu romantique le jeune homme oui.





© TAZER.
 
« Il existe deux types d'amis, ceux qui ne feront partie que temporairement de votre vie que vous oublierez vite, puis y a ceux qui resteront à jamais gravés dans vos mémoires, qui ont été là dans les moments les plus difficiles de votre vie, qui vous ont soutenu quand personne ne croyait en vous.»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

My thoughts are stars I cannot fathom into constellations

avatar

Proud to be me.

My thoughts are stars I cannot fathom into constellations
Want to know who I am ?
✘ Messages : 567
✘ Orientation Sexuelle : Hétérosexuelle
✘ Lieu de vie : Machu Picchu
✘ Where I am : In a nightmare
✘ DC : Danae L. Kyte, Lancelot J. Everly & Astrid A. Malfoy
✘ Liens : Callen J. Caffrey ~ L'amour commence toujours par la violence
Nico Di Angelo ~ Ange gardien et protégé
Loïc N. Malfoy ~ Liaison dangereuse

Theia A. Dawson ~ Maybe what?
Rachel E. Dare ~ La vision est bonne
Hope Bluefield ~ L'exception qui confirme la règle
Thonny Johson ~ Tite soeur
Reyna A. Ramirez-Arellano ~ Ennemies fatales
Annabeth Chase ~ Quand les armes s'assemblent
Date d'inscription : 13/08/2014

A little more ?

Feuille de personnage
Level:
274/500  (274/500)





MessageSujet: Re: Stay Strong ! [Elena] Mar 19 Mai - 9:05


A word. Strong
Léo Valdez & Elena L. Salvatore


Du temps, je pouvais en avoir si je le voulais. Mais je ne m’en laissais pas beaucoup, juste assez pour passer du temps avec Callen et Lexie, en famille. Certains pourraient penser que j’étais dingue, mais ça m’empêchait de trop réfléchir, de trop penser, de trop me souvenir. Parce que dès que je ne m’occupais de rien, les souvenirs ressurgissaient sans prévenir. Ils étaient blessant, difficiles, et surtout particulièrement horribles. Le travail que j’avais m’aidait à passer outre de tous ces souvenirs. La musique aussi, mais j’y consacrais beaucoup moins de temps qu’avant. Ça ne plaisait pas à Callen d’ailleurs, il m’avait déjà fait la remarque plusieurs fois. Mais le problème était que la musique était censée refléter ce que l’on ressentait. Je n’étais pas certaine de faire des musiques très joyeuses si je suivais cette règle. Bien sûr, je chantais deux trois berceuses à Lexie le soir, mais c’était les berceuses typiques que tout le monde connaissait, comme Au Clair de la Lune.

Il faudrait peut-être que je pense à sortir un peu, à voir du monde en dehors des cours que je donnais. Que je reprenne une vie un temps soit peu normale. Mais est-ce que j’en avais envie? Je ne le savais pas. Je me disais que c’était certainement ce que voudrait Thonny, mais elle n’était pas là pour me le dire. Callen essayait de me pousser vers les autres, gentillement, mais je n’y faisais pas vraiment attention. Et il n’insistait pas trop non plus, il avait certainement peur que je me mette en colère et qu’on en vienne à se disputer. Et je savais aussi qu’il se posait des questions quant à son rôle auprès de Lexie. Après tout, il n’était pas son père, mais il était ce qu’il s’en rapprochait le plus. On n’en avait jamais vraiment discutés, et pourtant c’était important, non? Je ne savais pas comment aborder le sujet avec lui.

Mais bon. Là n’est pas la question. J’étais seule avec Léo alors autant en profiter un peu, ça me fera du bien de discuter avec quelqu’un, de tout et de rien comme des gens normaux. Enfin, aussi normaux que des gens qui parlent de combat à l’épée ou de pégases. De demi-dieux normaux plutôt. “Il faut que tu pense à te reposer de temps en temps, tu sais? Sortir avec Olivia, ce genre de choses. Et c’est l’amie qui parle là, pas la prof de sport.” Qu’on ne vienne pas ma parler de mon humour, je sais déjà qu’il est assez merdique. Mais ça ne m’empêcha pas de sourire à Léo, et avec les yeux aussi, pas qu’avec la bouche. Des sourires par les yeux, on en voyait de moins en moins ces temps-ci. Mais il ne fallait pas trop s’en étonner, on avait pas de quoi avoir une humeur de dingue. Plutôt d’enfer je dirais. Et encore.

Je souris un peu plus à l’évocation des chevaux. C’étaient des animaux que j’adorais. Quand j’étais petite, derrière chez ma mère, il y avait un enclos avec des chevaux. Nous connaissions bien le propriétaire, et il nous laissait y monter deux fois par semaine. J’avais grandis avec eux, en fait. Alors je savais plus ou moins m’y prendre. ”Le tout avec les chevaux c’est de leur faire confiance. Si tu te méfis d’eux ils le sentent, et par égard ils se méfierons aussi de toi. Tout est une question de confiance, si tu en a pour eux ils en auront pour toi et tu pourras leur faire faire n’importe quoi”. C’était à peu près exactement les mêmes paroles que ma mère avaient prononcées quatorze ans plus tôt. A croire que c’était comme le vélo, ça ne s’oubliait pas. ”Mais si je peux être utile pour quelque chose ce serait avec plaisir.”

Je regardais l’horizon, passant distraitement mon pouce sur une petite cicatrice que j’avais à mon poignet. Elle venait de la dernière bataille de Poudlard, celle où le château avait été détruit. Quand les portes avaient éclatées, j’avais reçus des tas de petits morceaux sur moi. Très peu avaient laissés des traces, mais celui là était rentré plus profondément dans ma peau. Callen avait dû me l’enlever avec des aiguilles de sapin. Et il avait mis trois heures. ”Callen va bien, il adore s’investir dans le camp et être utile, alors il fait presque que ça! Et Lexie, elle grandit très vite, mais elle a déjà un sacré caractère pour son âge…” Je souris en secouant la tête. Il ne fallait pas tellement s’étonner. Si elle avait héritée du physique de son père, elle avait aussi héritée de mon sale caractère. Mais elle était encore jeune, les problèmes n’étaient pas pour maintenant. Et je n’étais pas pressée qu’ils arrivent, mais alors pas du tout.

La nuit commençait à tomber, et comme à chaque couché de soleil, je pensais à mon père. Je ne savais pas vraiment ce qui était advenus des dieux, personne ne le savait vraiment. Ils étaient encore en vie bien entendu, ils étaient immortels. De là à dire qu’ils étaient encore libres… Comment pourrions nous le savoir? Je n’avais absolument rien reçus d’Apollon, rien, pas même un petit signe ou un petit rêve d’avertissement. C’était le grand silence radio, comme au temps de Gaïa. Et ce n’était pas pour me rassurer. ”Olivia va bien d’ailleurs? Tu prends bien soin d’elle j’espère?”

Bien sûr je plaisentais. Je ne doutais pas du fait que Léo prenait soin de sa chère et tendre. Il l’aimait, et ça se voyait. Il serait prêt à tout pour elle, même à sauter d’un pont si elle le lui demandait. Enfin, c’était ce que je percevais quand je les voyais ensembles. Après je n’étais pas une fille d’Aphrodite, l’amour pour moi, c’était très compliqué.
AVENGEDINCHAINS


Des astres épars, dont l'on ne revient jamais. Espace sans mémoire. Un jour je partirai.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Per ardua ad astra

avatar

Proud to be me.

Per ardua ad astra
Want to know who I am ?
✘ Messages : 979
✘ Orientation Sexuelle : Pourquoi faire des choix ?
✘ Lieu de vie : Machu Picchu
✘ Where I am : Where I need to be.
✘ DC : Loïc, Reyna, Liam et Enzo (La schizophrénie je sais je sais je me soigne)
Date d'inscription : 10/06/2014

A little more ?

Feuille de personnage
Level:
238/500  (238/500)





MessageSujet: Re: Stay Strong ! [Elena] Mer 20 Mai - 4:02




' Stay Strong ''






Le jeune homme se voyait maintenant absorbé par les étoiles au-dessus de sa tête, à croire qu'excepté le ciel, il ne pouvait regarder rien d'autre. Mais c'était si beau, somptueux même, ces constellations brillants de mille-feux. Il adorait profiter de ses paysages. Ils avaient eu bien de la chance de se retrouver dans une cité comme celle-ci. Offrant des choses incroyables à voir, des vivres et des toit pour tout le monde s'était si parfait. Si la violence extérieur ne gâchait pas tout cela, ils aurait pu être dans un monde parfait. Mais non il fallait toujours veillé. Les tours de guets toujours occupés par des volontaires dévoués à la cause.

Une bonne petite armée qu'il avait là, les entraînements sur la grande place, les écoliers regardant leur parent s’entraîner et tentant de reproduire la même chose avec de petites armes en bois, c'était assez mignon. Des enfants. En aura-t-il un jour ? Il était jeune. Mais quand il voyait Lena, c'était peut-être le moment ? Mais dans quel monde ? Celui-là ? Il était horrible pour un enfant, il voulait pas les voir vivre torturé, massacré, non cela aurait été trop lourd à porter et puis Olivia avait encore beaucoup de choses à vivre avant de jouer à la maman et au papa.

Il s'enleva cette idée de la tête, repensant aux autres camps qu'il avait découvert il y a peu, il se demandait quand le bon moment viendrait pour un nouveau messager quitte le camp et voyage jusqu'en Égypte ou en France. Le dernier avait été tué avant que le message n'atteigne les rempart. Par chance il s'était autodétruit, mais le demi-dieu avait été massacré par un monstre, il avait fallu plusieurs jours pour retrouver son corps entier. Comme quoi il fallait avoir le cœur bien accrocher pour être chef ou messagers. Quoique tout les boulots se valaient dans le camps, tous aussi important les uns que les autres. Il devait arrêter de penser boulot. Il tentait de se concentrer sur la voix de Lena.

Écoutant chacun de ses mots, elle avait toujours été de bon conseille, en tout cas depuis qu'il la connaissait. Les chevaux il fallait savoir faire avec eux, peut-être allait-il lui demander de l'aider à ce niveau là. Cela pourrait être assez amusant en soit, mais aussi utile. La vie de famille de la jeune femme faisait quelque peu envie, même si elle ne les voyait pas autant qu'elle voulait. Elle en avait une. Lui avait Olivia, mais il ne la voyait plus du tout. Comme si elle le fuyait. Ou alors c'était l'inverse inconsciemment.

'' Merci pour le conseil, je te ferai appel si j'ai besoin d'aide. Il est vrai que je galère un peu.''

Un petit sourire sur son visage, il continua en déviant la question sur sa vie avec Olivia.

'' Je sais qu'il faut que je sorte un peu plus, surtout avec Olivia, je la délaisse un peu trop, j'ai peur qu'elle commence à se lasser de moi. Après je la comprend, je suis jamais là, ça doit l'agacer au plus haut point. '' il soupira un peu blasé de lui même et de son comportement. ''Je sais que je dois m'en occuper mieux, même si elle sait s'occuper d'elle même, je vois ce que tu veux dire, elle a besoin d'attention, de moi. Je crois que j'ai du mal à faire part de mes sentiments depuis ce qui s'est passé. ''
Il croisa ses bras et posa sa tête dessus. '' Mais bon, ne soyons pas pessimiste, voyons le bon côté des choses, regarde, on est sur un ancien temple abritant une nurserie avec pas mal de nouveaux-nés, on a des paysages splendides, les Nos' et les monstres ont du mal à nous atteindre. Y a pire comme situation. '' Certes elle n'avait rien dis, mis c'était comme pour se rassurer lui-même.

''Je suis content pour toi que tout se passe bien avec ta petite famille. Lexie va à l'école n'est-ce pas ? Ça lui fait quel âge maintenant ? ''





© TAZER.
 
« Il existe deux types d'amis, ceux qui ne feront partie que temporairement de votre vie que vous oublierez vite, puis y a ceux qui resteront à jamais gravés dans vos mémoires, qui ont été là dans les moments les plus difficiles de votre vie, qui vous ont soutenu quand personne ne croyait en vous.»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

My thoughts are stars I cannot fathom into constellations

avatar

Proud to be me.

My thoughts are stars I cannot fathom into constellations
Want to know who I am ?
✘ Messages : 567
✘ Orientation Sexuelle : Hétérosexuelle
✘ Lieu de vie : Machu Picchu
✘ Where I am : In a nightmare
✘ DC : Danae L. Kyte, Lancelot J. Everly & Astrid A. Malfoy
✘ Liens : Callen J. Caffrey ~ L'amour commence toujours par la violence
Nico Di Angelo ~ Ange gardien et protégé
Loïc N. Malfoy ~ Liaison dangereuse

Theia A. Dawson ~ Maybe what?
Rachel E. Dare ~ La vision est bonne
Hope Bluefield ~ L'exception qui confirme la règle
Thonny Johson ~ Tite soeur
Reyna A. Ramirez-Arellano ~ Ennemies fatales
Annabeth Chase ~ Quand les armes s'assemblent
Date d'inscription : 13/08/2014

A little more ?

Feuille de personnage
Level:
274/500  (274/500)





MessageSujet: Re: Stay Strong ! [Elena] Mer 20 Mai - 9:23


A word. Strong
Léo Valdez & Elena L. Salvatore


Je me souvenais, quand j’étais petite, avec ma soeur quelques fois nous dormions dans une tente dans le jardin. Notre mère n’était pas vraiment pour, elle s’inquiétait pour un rien. Nous ne comprenions pas pourquoi à cet âge, nous ne savions même pas que nous étions des demi-déesses. Pour nous, nous n’étions que des petites filles comme les autres. Et quand on campait dans la tente, Lexie et moi, on avait un petit jeu. On sortait pour aller s’allonger dans l’herbe et on comptait les étoiles. Et celle des deux qui en comptait le plus avait gagnée. C’était complétement idiot comme jeu, mais ça nous amusait. Et je repensais à ça en voyant ce ciel si dégagé. C’était magnifique, ce paysage. Et ça faisait longtemps que je n’avais pas regardée le ciel comme ça, ni pris le temps d’assister à un couché de soleil.

Mon esprit revient à Lexie. Enfin, Lexie ma fille, pas ma soeur. J’avais longuement réfléchis avant de lui donner ce prénom. Lexie ma soeur avait toujours eus une place importante dans ma vie. Nous n’étions pas seulement des soeurs, nous étions jumelles. C’était beaucoup plus fort comme lien encore. Nous avons grandis ensembles, nous avons presque tout partagées. Notre lien était beaucoup plus puissant qu’un lien familial ou sanguin. Je n’étais pas capable de mettre des mots dessus, et je n’en serais certainement jamais capable. C’est quelque chose que seul une personne ayant elle-même un jumeau peut comprendre. C’est quelque chose qui ne s’explique pas. Lexie était morte, et ce lien je l’avais perdue. Une partie de moi était partie avec elle. Je ne m’en étais jamais vraiment remise. L’arrivée de ma fille avait été une bénédiction, un peu une sorte de renaissance. J’avais retrouvée l’espoir grâce à elle. Il m’avais donc semblé logique qu’elle porte le nom de sa tante, qu’elle ne connaitra malheureusement jamais.

“Il y a des tas de gens qui sont là et qui sont prêts à t’aider, Léo.” Et c’était vrai. Bon, une grande majorité des gens parlait dans son dos, sous prétexte que c’était de sa faute si le château avait explosé. Mais franchement, il fallait vraiment être idiot pour penser un truc pareil. Je veux bien admettre que par nature, les demi-dieux sont instables, mais de là à détruire un château… Il ne fallait pas pousser non plus. Pour moi, Léo n’était pas le seul responsable de cette catastrophe, même si il y avait peut-être joué un rôle. Mais je n’allais pas le juger. Ce n’était pas mon genre, surtout après avoir été moi-même une partisante de Cronos, ce que très peu de monde savait. C’était peut-être tout aussi bien d’ailleurs. Je ne voulais pas m’en cacher, si quelqu’un me posais la question je disais la vérité. Mais c’était une vérité lourde à porter. Tout le monde faisait des erreurs dans sa vie, mais j’en avais faisrosse que la majorité des gens.

Je l’écoutais parler d’Olivia, avec son petit sourire. C’est dingue, son visage avait totalement changé d’expression quand il avait commencé à parler d’elle. Il semblait plus apaisé, moins inquiet de ce qu’il pouvait bien se passer. Elle avait vraiment un bon effet sur lui. Elle lui apportait beaucoup de bien, et j’étais heureuse pour lui qu’il ait trouvé quelqu’un pour le rendre heureux. Parce que des personnes comme cale, cette personne unique dans notre vie qui la rendait merveilleuse, on en avait tous besoin. ”Elle ne se lassera pas de toi, voyons! Elle a l’air d’avoir un sacré caractère, alors c’est pas parce que vous vous éloignés un peu l’un de l’autre pendant un petit bout de temps que ses sentiments pour toi vont diminuer. Et puis ça entretien la flamme, comme on dit.”.

Je souris en secouant la tête. Je pouvais vraiment sortir des blagues idiotes quelques fois. Mais c’était en partie vrai ce que je disais. Les relations amoureuses, c’était toujours compliqué, parfois précaire, mais quand on s’aimait, on franchissait l’obstacle ensembles, même si c’était difficile. ”Tu sais ce que tu devrais faire? Prendre une journée de repos, kidnapper ta chérie, et l’emmener faire quelque chose qu’elle n'oubliera jamais.” Oui, j’étais d’humeur romantique. Et un peu aventurière peut-être. Mais il nous fallait un peu de folie joyeuse dans ce monde de dingues assoiffés de sang.

Mon regard s'aventura sur les bâtiments composants notre camp, notre chez nous. Pour combien de temps? Je n’en savais rien. Le plus longtemps possible en tout cas, je l’espérais. Je ne me voyais pas repartir et reconstruire à nouveau ma vie autre part. Depuis que la Colonie avait été détruite, je ne m’étais jamais vraiment sentie totalement chez moi à Poudlard. Attention, je ne vais pas dire du mal du château, pas du tout, il me plaisait bien d’ailleurs, avant qu’il tombe en ruine. Mais je n’avais pas retrouvée cet esprit qu’il y avait à la Colonie. Il manquait quelque chose. Et ce quelque chose je l’avais retrouvé ici, cet esprit qui caractérise notre communauté. ”Tu as fais un travail incroyable, Léo, tu peux être fier de toi. Ce camp, cette ville même, c’est ce qu’il nous fallait. Et je t’ai pas encore remercier pour ça. Tu nous as donné un toit, alors merci.” Je lui souris sincèrement. Ca m’avait beaucoup touché qu’il s’investisse autant, qu’il fasse tant de choses pour nous. Tout le monde n’en était pas capable, mais lui il l’avait fait. Et ça les autres ne s’en rendait même pas compte. ”Elle a commencée l’école il y a deux semaines à peine, oui. Même si elle ne voulait pas y aller, elle avait peur. Elle a trois ans maintenant. J’ai assez de mal à réaliser. J’ai l’impression qu’hier encore elle avait du mal à marcher toute seule.”
AVENGEDINCHAINS


Des astres épars, dont l'on ne revient jamais. Espace sans mémoire. Un jour je partirai.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Per ardua ad astra

avatar

Proud to be me.

Per ardua ad astra
Want to know who I am ?
✘ Messages : 979
✘ Orientation Sexuelle : Pourquoi faire des choix ?
✘ Lieu de vie : Machu Picchu
✘ Where I am : Where I need to be.
✘ DC : Loïc, Reyna, Liam et Enzo (La schizophrénie je sais je sais je me soigne)
Date d'inscription : 10/06/2014

A little more ?

Feuille de personnage
Level:
238/500  (238/500)





MessageSujet: Re: Stay Strong ! [Elena] Ven 22 Mai - 2:21




' Stay Strong ''






Léo resta pensif, il se demandait ce qu'il allait bien pouvoir faire le lendemain et surtout comme ils allaient redescendre du toit avec la nuit qui tombe, sachant que la luminosité était vachement réduite et que l'échelle était très très instable. Une chute ne serait pas de bonne augure ça s'était indéniable. Bon après tout il n'était pas à une nuit près, même s'il se doutait que sa voisine n'était pas du même avis sachant qu'elle avait une petite fille à aller chercher.

Elle avait la belle vie Lena, une fille, un compagnon, une vie qui se passait pour le moment sans encombre, enfin de ce qu'ils faisaient paraître. Léo rêvait secrètement d'une vie similaire, mais cela sera-t-il possible un jour ? Il se demandait souvent si le destin lui ferait payer ses agissements atroces. Il avait tué, il avait détruit des vies. Il ne s'en remettra jamais. C'était indéniable ça aussi.

Il avait peur, qu'un jour tout cela ne tombe, ne s'écroule, il avait un peu l'impression de détruire tout ce qu'il touchait. Il en pouvait plus de lui même et parfois pensa même qu'en finir était peut-être la meilleure solution pour tout le monde. Chassant souvent ses idées noirs en buvant un peu trop. Un chef alcoolique et dépressif voilà ce qu'ils avaient réellement, comment pouvait-il réellement espérer avoir un camp qui ne tombera pas si lui même est déjà entrain de sombrer dans les ténèbres avant même que Morgan n'arrive avec ses troupes de tarés.

Il en avait aussi marre d'annoncer les morts, toujours des morts, les messagers étaient important, mais beaucoup avaient perdu la vie ou avait été enlevé. Il essaya de chasser ses pensées de sa tête, revenant à une réalité éphémère. Elena tenta de le rassurer sur sa relation avec Olivia, elle voulait lui remonter le moral, mais lui savait très bien que le point de rupture était sur le point d'être franchi. Encore une chose à devoir affronter. Comme si les galères n'étaient pas suffisante.

Il écouta les conseilles de la jeune femme, on va dire qu'ils étaient utiles, de tout façon il n'avait plus vraiment grand chose à perdre niveau sentiment. Un jour peut-être la flamme renaîtra, il l'espérait vraiment. Olivia était son âme sœur et la perdre l’achèverait probablement. Vint par la suite les remerciements de la blondinette et des compliments, c'était sympathique, Léo apprécia grandement, peu de monde lui en parlait de tout ça, de comment il trouvait l'endroit. Cela lui faisait chaud au cœur qu'il avait au moins apporté le bonheur à quelqu'un. Puis il faut dire qu'Elena le méritait après tout ce qu'elle a vécu. Tous mériteraient d'avoir une fin heureuse.

'' Je sais que tu veux m'aider, mais je pense qu'avec Olivia on est sur le point de dépasser la ligne de rupture, c'est comme ça, fallait s'y attendre après cinq ans il est peut-être temps. Je l'aime c'est indéniable, mais je crois qu'on a perdu cette flamme qui faisait de nous des amants toujours unis, des amis. Je verrais bien comment le futur évolue avec elle. ''

Il fit une petit pause, regardant les étoiles dans le ciel et écoutant les doux pleures des jeunes enfants se trouvant dans la nurserie. '' Mais y a vraiment pas de quoi me remercier, c'était limite la moindre des choses après tout ce que j'ai fais Lena, j'arrive pas à me pardonner, je peux pas vous demander de le faire. Le camp ici était une sorte de pardons. Mais je sais qu'il faudra plus pour retrouver ce que j'avais avant. ''

Il ferma les yeux quelques instant, respirant l'air pur qui s'offrait à lui, il avait les yeux explosés, heureusement qu'il faisait trop sombre pour qu'elle puisse le voir.

''Le temps passe si vite, on ne s'en rend même plus compte, il laisse des traces, mais ne cesse de défiler. C'est comme le petit d'Anthea et Lorenzo, je l'ai vu grandir, mais j'ai l'impression qu'il est né hier. D'ailleurs il devrait s'entendre avec Lexie non ? Ils ont le même âge ? ''.

Le fils d'Anthea et Lorenzo était probablement la chose la plus importante pour Léo, il était son parrain, c'était un de ses rôles. Il adorait ce môme.





© TAZER.
 
« Il existe deux types d'amis, ceux qui ne feront partie que temporairement de votre vie que vous oublierez vite, puis y a ceux qui resteront à jamais gravés dans vos mémoires, qui ont été là dans les moments les plus difficiles de votre vie, qui vous ont soutenu quand personne ne croyait en vous.»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

My thoughts are stars I cannot fathom into constellations

avatar

Proud to be me.

My thoughts are stars I cannot fathom into constellations
Want to know who I am ?
✘ Messages : 567
✘ Orientation Sexuelle : Hétérosexuelle
✘ Lieu de vie : Machu Picchu
✘ Where I am : In a nightmare
✘ DC : Danae L. Kyte, Lancelot J. Everly & Astrid A. Malfoy
✘ Liens : Callen J. Caffrey ~ L'amour commence toujours par la violence
Nico Di Angelo ~ Ange gardien et protégé
Loïc N. Malfoy ~ Liaison dangereuse

Theia A. Dawson ~ Maybe what?
Rachel E. Dare ~ La vision est bonne
Hope Bluefield ~ L'exception qui confirme la règle
Thonny Johson ~ Tite soeur
Reyna A. Ramirez-Arellano ~ Ennemies fatales
Annabeth Chase ~ Quand les armes s'assemblent
Date d'inscription : 13/08/2014

A little more ?

Feuille de personnage
Level:
274/500  (274/500)





MessageSujet: Re: Stay Strong ! [Elena] Ven 22 Mai - 12:14


A word. Strong
Léo Valdez & Elena L. Salvatore


L’entendre parler d’Olivia me fis penser à Callen. Pourtant il n’y avait pas vraiment de quoi. En fait, il n’y avait aucun rapport entre Callen et Olivia. Aucun rapport direct en tout cas. Mais l’écouter parler et entendre toute cette tristesse dans sa voix… J’en avais presque le coeur brisé. Je savais ce qu’il pouvait ressentir. Je ne l’avais pas encore ressentis moi-même mais je pouvais nettement me l’imaginer. On s’était déjà disputés avec Callen, bien sûr. Rien de bien méchant en soit, mais c’était déjà arrivé. En trois ans de vie commune, c’était normal d’ailleurs. J’avais pleurée aussi, parce que quand on se disputait, il partait faire un tour pour se calmer. Plusieurs fois je m’étais dis qu’il n’allait peut-être pas revenir et j’avais eus l’impression d’avoir le coeur brisé. Mais il revenait toujours. Parce que l’amour triomphe de tout.

“Ne sois pas aussi pessimiste. L’amour, c’est tout ce qu’il nous reste à présent. Tu aimes Olivia, ça c’est indéniable. Et tu es un battant, tu es un héros. Sinon tu n’aurais pas fait tout ça pour nous. Tu as beaucoup de courage, Léo, et je t’admire pour ça. Alors utilise ce courage pour rallumer cette flamme entre toi et Olivia. Tu t’es battu pour nous, bats toi pour elle. Montre lui ce que tu ressens. Mais ne baisse pas les bras, surtout pas. Tu as besoin d’elle et elle a besoin de toi”


D’où je sortais tout ça, je n’en savais rien. J’avais vieillis, grandie en sagesse peut-être. Et je voulais l’aider, l’aider à aller mieux. Je voulais faire quelque chose de bien pour une fois. L’amour, c’est quelque chose de très mystérieux, de très instable aussi. Le comprendre et le manier, c’est extrêmement compliqué. Il faut apprendre, grandir de ses erreurs, les rattraper, faire de son mieux. L’amour c’est ce qui nous permet de rester en vie à nous les demi-dieux. Nous avons tous une vie difficile, et sans l’amour, cette vie serait impossible. Je ne pouvais pas le laisser s’envoler de la vie de Léo comme ça.

Puis je l’écoutais à nouveau. Ses paroles concernant le camp me firent monter les larmes aux yeux. Je ne pensais vraiment pas qu’il culpabilisait autant. Prise d’un élan de sentiments, je ne pus m’empêcher de prendre Léo dans mes bras. Je crois bien que ce n’était encore jamais arrivé. Je n’étais pas vraiment bisounours, je faisais rarement des câlins, même si je n’étais pas aussi anti-affection que Nico. Mais quand il le fallait, j’en faisais. Et là oui, il le fallait. “Je ne t’en ai jamais voulus. Tout le monde fais des erreurs. Et tout le monde ici voit bien que tu fais ton possible pour te rattraper. Il y a juste des gens qui sont complétements idiots, et ceux-là, il vaut mieux les ignorer. Crois moi, j’ai fais bien pire que tu ne peux l’imaginer.”

Mes dernières paroles avaient été très cassantes. Je ne supportais pas les gens qui jugeaient les autres certainement parce que j’avais moi-même été jugée après avoir rejoint le camp de Chronos. Une erreur. Une grosse erreur que je ne pourrais certainement jamais me pardonner. Mais mes proches m’avaient pardonnés. Nico m’avait aidé à me sortir de ce pétrin, Damien m’avait rendu la raison. Sans eux je ne serais certainement pas devenue ce que je suis aujourd’hui, je leur devait beaucoup.

“Oui oui, ils ont le même âge, et ils s’entendent bien d’ailleurs. Enfin, ils jouent ensembles comme des enfants de leur âge. Ça me permet d’ailleurs d’apprendre la notion de partage à Lexie, c’est plutôt une bonne chose. Même si j’ai l’impression de mal m’y prendre.”
AVENGEDINCHAINS


Des astres épars, dont l'on ne revient jamais. Espace sans mémoire. Un jour je partirai.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Per ardua ad astra

avatar

Proud to be me.

Per ardua ad astra
Want to know who I am ?
✘ Messages : 979
✘ Orientation Sexuelle : Pourquoi faire des choix ?
✘ Lieu de vie : Machu Picchu
✘ Where I am : Where I need to be.
✘ DC : Loïc, Reyna, Liam et Enzo (La schizophrénie je sais je sais je me soigne)
Date d'inscription : 10/06/2014

A little more ?

Feuille de personnage
Level:
238/500  (238/500)





MessageSujet: Re: Stay Strong ! [Elena] Lun 25 Mai - 0:24




' Stay Strong ''






Léo était quelque peu rêveur de croire qu'il pourrait protéger tout le monde ici. Il savait pertinemment que certain joueraient les imprudents et la mort les prendrait, c'était toujours la même chose, personne n'aime recevoir d'ordre, surtout les siens. C'est ce qui l'inquiétait le plus enfaîte. Il écoutait Elena parlait de son courage et de sa force, de se centrer sur Olivia, de pensait à elle, de s'occuper d'elle autant qu'il s'occupe des autres, mais comment pouvait-il faire ça ? Il n'était peut-être plus aussi amoureux d'elle, il était peut-être sur le point de non retour ? On va dire qu'il ne s'était jamais réellement remis de ce qui s'était passé il y avait trois ans, il n'avait jamais réellement pu lui pardonner son infidélité et ce même avec la mission Cupidon.

Le jeune homme regardait l'horizon, il était peut-être temps de quitter ce toit et reprendre ses activités, rester là à flemmarder n'était peut-être pas la bonne solution. Il tergiversait peut-être un peu trop. Réfléchissant à des choses sans queue ni tête lui donnant un incroyable mal de crâne et le faisant passer pour un dépressif. Il fallait qu'il se reprenne. Il secoua la tête essayant d'oublier ses pensées sombre au sujet d'Olivia, des gens de son camp. Il se devait de respirer. Il devrait peut-être partir, jouer les messagers pour une fois. Cela lui changerait peut-être les idées, après tout pourquoi pas ?

Elena tenta de le rassurer, il lui faisait probablement pitié à ce lamenter comme ça, elle n'aurait pas tord après tout. Précisant qu'elle avait fait pire, ils avaient tous fait pire, chacun d'eux avaient des secrets bien planqué, beaucoup ne savaient pas ce qui s'était passé après l'amnésie de Léo, des choses terribles qu'il ne voulait pas non plus faire ressortir.

La jeune femme l'a pris par surprise en le prenant dans ses bras. Il ne pouvait refuser, il en avait besoin, s'était réconfortant, elle était son amie, on a tous besoin d'ami. Il sourit, elle faisait tout pour lui remonter son moral déjà très bas. Puis vint la discutions sur les enfants, des enfants, oui Léo en voulait, il avait toujours pensé qu'il en aurait avec Olivia, une grande famille avec des demi-dieux sorciers, un chaos à la maison. Cela le fit sourire d'y penser, un jour peut-être, il faut toujours espérer.

Lexie et son filleul s'entendaient donc bien, une bonne chose, les enfants étaient l'avenir du camp, son présent et son futur, ils étaient en soit la chose la plus importante, la précieuse petite innocence qu'il restait dans ce monde cruelle, la lueur d'espoir dans l'ombre. Il commençait à se faire tard. Il fallait redescendre de son piédestal.

'' Merci Lena, merci d'essayer de me réconforter, j'en avais vraiment besoin. Je suis content que tout aille bien pour toi et les tiens, c'est une bonne chose, Lexie a de la chance de t'avoir pour mère. Tu en es une très bonne. On a tous fais des choses horribles dans le passé, moi le premier, je ne sais pas exactement ce que tu as fais, mais je suis sûr que rien n'est aussi horrible que ce qu'il s'est passé.'' Il marqua une courte pause, regarda les étoiles, '' Mais je pense que maintenant on a une seconde chance, tous, il est temps de la prendre. Je sais je suis le premier à me lamenter sur ma petite vie de criminel de guerre, je sais que je suis pas le meilleur des chefs et je sais aussi que je fais mon possible pour vous venir en aide. '' il posa ses mains sur le sol pour se relever '' Et je pense maintenant qu'il est temps de redescendre, il se fait tard et il serait bête qu'on tombe tous les deux malades parce qu'on a étalé nos vies un peu trop longtemps dans le froid. '' il frotta ses bras avec ses mains. '' Puis Lexie va commencer à se demander ce que tu fais. '', il pensa ensuite à ceux qui ont été enlevé les étoiles brillantes dans le ciel lui faisait penser à eux, allez savoir pourquoi. '' Tu crois qu'on les reverra un jour ? Les prisonniers ? Que la mission réussira ? Je me berce peut-être de trop d'espoir ?''



© TAZER.
 
« Il existe deux types d'amis, ceux qui ne feront partie que temporairement de votre vie que vous oublierez vite, puis y a ceux qui resteront à jamais gravés dans vos mémoires, qui ont été là dans les moments les plus difficiles de votre vie, qui vous ont soutenu quand personne ne croyait en vous.»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


Proud to be me.

Want to know who I am ?

A little more ?





MessageSujet: Re: Stay Strong ! [Elena]

Revenir en haut Aller en bas

Stay Strong ! [Elena]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» (lily) stay strong, stay gold.
» Stay Strong ! [Elena]
» rosier + when tragedy strikes, you have to stay strong
» just stay strong cause you know i'm here for you | jinah.
» Nam Lloyd ; stay strong

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ανακλυσμός :: Les Campements :: MSR :: Cité du Machu Picchu :: La Nurserie-