Anaklumos a fermé ses portes pour laisser place à une nouvelle ère: Anatlandide. Rejoignez nous ici !
Aphrodite et ses rumeurs

Partagez|

Do you remembre how we danced ? ∞ Scope.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

I realize now that dying is easy. Living is hard.

avatar

Proud to be me.

I realize now that dying is easy. Living is hard.
Want to know who I am ?
✘ Messages : 655
✘ Orientation Sexuelle : Bisexuelle.
✘ Lieu de vie : Tokyo
✘ Where I am : Somewhere, I suppose
✘ DC : Theia, Nico, Asa, Lorenzo.
✘ Liens :
Les indispensables.

Hope BluefieldA définir.
Lucas I. Torrão A définir.

Ceux qui ont représenté quelque chose.

Loïc N. MalfoyOni-chan.
Astrid A. MalfoyLittle Sister.
Heathcliff E. PowellsA définir.
Date d'inscription : 30/08/2014

A little more ?

Feuille de personnage
Level:
174/500  (174/500)





MessageSujet: Do you remembre how we danced ? ∞ Scope. Dim 17 Mai - 23:22



Do you remember how we danced ?
Scope **.


‘Je sais que tu es là. Tu es tout le temps là. Tu pourras pas, jamais. Je te laisserai jamais faire. Je serai jamais ce que tu veux que je sois. Je te hais. Tortures moi autant que tu voudras, rien ne fera. Je n’ai plus peur de toi. Je n’aurai plus jamais peur de toi. Et je sais que ce qui te fait le plus peur, c’est que je peux rentrer dans ta tête, mais que tu ne pourras jamais rentrer dans la mienne. Je suis plus puissant que tu ne l’as jamais été, tu ne peux rien contre moi. Et tu continues d’avoir peur. Tu es pathétique. Même dans mon état, je t’inspire plus de peur que celle pour qui tu travailles. Et je le sais. Je le sais très bien. Comme je sais aussi ce que tu as fait. Je te le pardonnerai jamais. Tu fais bien d’avoir peur. N’oublies jamais ce sentiment quand tu croises mon regard. Il finira par te briser entièrement. Oublies jamais ce qui t’arrivera quand tu franchiras ses barreaux.’  Un sourire se posa sur ses lèvres. Il défiait du regard l’homme devant lui. Il était dans un état pitoyable, blessé partout, les vêtements sales, la faim, la soif le rongeant, mais toujours vivant. Il s’était juré, il y a déjà quelques mois, peut-être une année entière ou deux, qu’il ne cesserait pas une seconde de résister tant qu’il ne serait pas mort. Plus jamais il ne se laisserait faire, plus jamais il ne serait faible, plus jamais il n’aurait peur. Maintenant, il était fort. Même dans un état proche du trépas, il garderait la force qu’il avait gagné, et la determination qui le faisait tenir debout derrière ses barreaux. Derrière, la figure qui aurait du être la plus importante, son père.

Draco Malfoy leva sa baguette et lui infligea de nouveau des tortures insupportables, mais il ne céda pas. Il était fort. Il ne s’abaisserait plus à si peu pour totalement baisser les bras. Il essaya de contenir la douleur, avec le temps, il s’était presque habituée à elle, et s’il souffrait toujours, il était capable de penser. Il ferma les yeux, se concentrant sur le peu d’image positif qu’il avait encore en mémoire. Il se rattacha à elle comme à un port. C’était devenu son ancre au fil du temps, et de la savoir en vie, et avec lui, c’était une raison de tenir et d’endurer tous ses supplices. Elle était le seul et unique but qu’il lui restait. Il voulait la sauver. De tout son coeur, de tous son être, il donnerait jusqu’à son dernier souffle pour elle. La raison l’avait peut-être quitté, à moins qu’elle vienne seulement de le rejoindre, mais c’était devenue la seule et unique certitude qu’il avait. Il sauverait celle à qu’il devait tant, et ceux, quoi qu’il puisse advenir. Son corps entier se courbait sous la douleur, soulever dans les spasmes de son coeurs désireux de mettre fin à toutes ses souffrances. Il finit par perdre conscience. Sa tête se heurta violemment au sol. Il ne rêva pas. Tout était noir. Il suffoquait, son coeur battait avec difficultés, et c’est seulement grâce à la volonté et la determination la plus forte dont il faisait preuve qu’il réussit à tenir encore un peu. Trois ans déjà qu’il souffrait des traitements d’un père trop ‘aimant’, trois ans qu’il endurait des sévices sans pareils, et trois ans qu’il supportait et se promettait à chaque fois de continuer à supporter. L’air remplissait ses poumons avant de se vider de nouveau, seul signe de vie qu’il émettait encore.

Des bruits de pas résonnèrent. On l’avait de nouveaux rejeter dans le fond de sa cellule dans les cachots. On le trainait sans arrêt d’un coin à l’autre de la forteresse, selon les bons vouloir de cet être sans pitié qui osait encore dire être son père. Il ouvrit fébrilement les yeux. Un parfum qu’il connaissait que trop bien avait remplit la pièce. Elle était là. Malgré tout ce qu’on essayait de faire d’elle, elle continuait à venir le nourrir et l’abreuver plus que les autres prisonniers. Grâce à elle, il avait survécu jusqu’à maintenant. « Hope ? » La souffrance ne fit qu’accroitre lorsqu’il se leva. Il avait mal, il se brisait intérieurement à chaque pas, mais il ne s’arrêta pas. Il prit les barreaux entre ses mains et les serra autour. La force du métal l’aidait à se maintenir un peu plus. Le bruit des pas se rapprocha. Il se força à servir son plus beau sourire. Sa souffrance ne devait pas transparaitre. Il ne devait pas se noyer dedans. Il devait lui donner l’impression que tout allait bien. Tout irait bien. « C’est Scorpius, Hope. Je sais que c’est compliqué pour toi en ce moment, mais je suis sûr que tu te souviens de moi. » Il ne parlait pas toujours beaucoup avec elle. Chaque fois, il avait peur qu’elle perde le souvenir de qu’il avait été. Peut-être que de l’entendre dire qu’elle ne le reconnaissait pas, l’aurait tué beaucoup plus rapidement et brutalement que toutes les souffrances que son géniteur lui faisait endurer. « La journée a été longue. Je suis content de te voir. » La conversation avec un ennemi, c’est toujours difficile, encore plus quand on aime sincèrement l’ennemi. Scorpius se laissa tomber au sol pour s’assoir contre ses barreaux. Il haïssait devoir lutter contre elle, encore plus d’autant l’aimer. 

©TENNESSEE.



The love is a malefic poison, it destroy me.
Love, noun : 1. a profoundly tender, passionate affection for another person. 2. a feeling of warm personal attachment or deep affection, as for a parent, child, or friend.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Proud to be me.

Want to know who I am ?
✘ Messages : 435
✘ Orientation Sexuelle : Hétérosexuelle
✘ Lieu de vie : Tokyo
✘ Where I am : In the Dark
✘ DC : Anthéa Atkins, Oxanne Prescott
✘ Liens :
Scorpius Malfoy • L'amour inavoué

James Potter • L'ami d'enfance adoré

Elena Salvatore • L'amie de confiance
Date d'inscription : 19/08/2014

A little more ?

Feuille de personnage
Level:
211/500  (211/500)





MessageSujet: Re: Do you remembre how we danced ? ∞ Scope. Lun 18 Mai - 22:55



Do you remember how we danced ?
Scope, parce que c'est la vie **.



Sa pire ennemie, Hope était devenue sa propre pire ennemie. Elle ne savait pas vraiment comment elle en était arrivée là mais tout cela était définitivement lié à sa capture le soir d'Halloween et aux Nosferatus. Celle-ci les haïssait tellement au fond d'elle, de la vraie elle, mais ne pouvait pas se détacher du mauvais sort, quel qu’il soit, que Morgan avait jeté sur elle et les autres prisonniers de cette fameuse nuit d'horreur qui les avaient condamnés à servir cette femme maléfique contre leurs grès. Et l'une des pires choses dans tout ça, c'est que l'ancienne Gryffondor ne se souvenant pas avoir tué Cannor Alatir, le demi-dieu grec aimer de tous, et qu'au moment où on l'avait accusée, celle-ci avait été aussi surprise que les autres d'apprendre ce qu'elle avait fait. Mais, durant ces trois longues années passées à Tokyo, la sorcière n'a jamais cessé de s'en vouloir pour ce meurtre commit.

Déambulant dans les couloirs de la forteresse, Hope se perdit dans ses pensées, c'est d'ailleurs devenu une habitude car il n'y avait rien à faire ici, et que Morgane ne s'intéressait pas trop à la  jeune fille. Enfin jeune fille, celle-ci était maintenant adulte, elle avait fêté ses 18 ans chez les capes violettes, même si en fait personne ne les lui avait souhaités, c'est malheureux. Seulement, la Bluefield se fit sortir de ses rêveries par Draco Malfoy, qu'elle croisa en descendant d'un étage, celui-ci la fusilla du regard au passage, il ne l’avait jamais aimé et elle le  savait très bien. Cette dernière continua sa route jus qu’elle ne remarque d'où l'homme venait : des cachots. Alors, sachant directement la raison de sa présence là-bas, prit sa destination à toute allure vers ceux-ci. Arrivée dans la grande pièce froide, celle-ci se fit plus discrète, ne voulant pas faire peur au jeune homme qui se trouvait enfermé plus loin.

Mais il l'avait reconnu, puisqu'il appela son nom, et un pincement se rependit dans son cœur. Il avait la voix brisée et si faible. Scorpius, son meilleur ami, le garçon avec qui elle partageait tout se retrouvait enfermé, prisonnier, et torturé par son père à seulement quelques mètres. Hope se dirigea vers lui et le vit, là, devant elle, accroché aux barreaux, essayant d'afficher un sourire que ses yeux trompaient. Il souffrait et elle le savait, elle avait toujours su lire en lui comme dans un livre ouvert, il ne pouvait pas prétendre aller bien si il éprouvait le contraire. La sorcière aurait voulu bouger, le libérer sur le champs pour le prendre dans ses bras et l'emmener loin du danger que représentait Tokyo pour lui. Mais elle ne pouvait pas, une force inconnu l'en empêchait, le sort de Morgane : elle faisait partie des méchants maintenant. Puis les paroles de son ami lui parvinrent aux oreilles et lui brisèrent un peu plus le cœur, elle se souvenait, elle se souvenait bien de lui, de son rire cristallin qu'elle n'avait pas entendu depuis si longtemps, de son odeur, de ses sourires étincelants qui creusaient ses fossettes et de son câlin si protecteur qu'il lui faisait si souvent. Oui, Hope se souvenait de tout.

Ses yeux s'emplirent de larmes qui ne débordèrent pas, elle n'arrivait jamais à pleurer depuis trois ans, même lorsqu'elle en avait l'envie, les larmes refusaient de couler. La Bluefield s'approcha un peu plus de l'ancien Serpentard qui se trouvait maintenant appuyé le dos contre les barreaux et ce fut le duel entre la force maléfique du sortilège et sa propre conscience. Celle-ci luttait de plus en plus contre la malédiction lancée sur elle, même si une douleur lancinante lui prenait à la tête dans ces moments. Mais elle en avait marre de voir l'homme qu'elle aimait tant en train de souffrir et de mourir peu à peu sous ses yeux sans pouvoir rien faire. ''Scorpius'' Sa voix se voulait forte même si elle craqua à la fin.''Tu sais que je ne pourrais jamais t'oublier.'' Une vive douleur se réveilla en elle, l'obligeant à se taire pendant quelques secondes. Cependant, à la fin de sa phrase, la sorcière était parvenue à quelques centimètres des barreaux et elle avait eu le temps de se baisser afin de toucher les cheveux du garçon d'une main hésitante. Ceux-ci étaient sales et avaient quelque peu perdu leur douceur mais les toucher après tout ce temps la relaxa et elle réussit à ignorer le supplice que lui causait ce toucher pour son corps. ''Je suis toujours là.'' Dit-elle dans un chuchotement étranglé par une force inconnue, il ne l'entendit même sûrement pas. Hope reprit sur elle pour continuer. ''Regarde moi, je t'en prie...Je sais que je suis un monstre mais s'il-te-plaît...tourne-toi...'' Si il avait des plaies ouvertes, elle l'aurait soigné, nettoyé mais autant fallait-il qu'il se tourne. La main toujours caressant ses cheveux, elle ajouta : ''Scorp' ''

©TENNESSEE.



crédit : code par quantum mechanics || image/gif par weheartit|| #codecouleurdialogue
“I've learned that people will forget what you said, people will forget what you did, but people will never forget how you made them feel.” ♥

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

I realize now that dying is easy. Living is hard.

avatar

Proud to be me.

I realize now that dying is easy. Living is hard.
Want to know who I am ?
✘ Messages : 655
✘ Orientation Sexuelle : Bisexuelle.
✘ Lieu de vie : Tokyo
✘ Where I am : Somewhere, I suppose
✘ DC : Theia, Nico, Asa, Lorenzo.
✘ Liens :
Les indispensables.

Hope BluefieldA définir.
Lucas I. Torrão A définir.

Ceux qui ont représenté quelque chose.

Loïc N. MalfoyOni-chan.
Astrid A. MalfoyLittle Sister.
Heathcliff E. PowellsA définir.
Date d'inscription : 30/08/2014

A little more ?

Feuille de personnage
Level:
174/500  (174/500)





MessageSujet: Re: Do you remembre how we danced ? ∞ Scope. Jeu 21 Mai - 20:45



Do you remember how we danced ?
Scope **.


Les battements de coeur s’apaisèrent quand elle prononça son nom. Il souffrait, dans sa cellule, et il mourrait un peu plus chaque jours, mais juste pour entendre sa voix prononcer son nom, il était près à continuer. Jusqu’à ce qu’elle oublie son nom, il continuerait. Il ne cesserait jamais. La mort n’était pas une option, et la douleur dans les mots de son amie ne faisait que de lui rappeler. Il était hors de question qu’il abandonne. « Je vais bien. » Il ferma les yeux et inspira profondément. Il ne voulait pas qu’elle le voit. Pas comme ça. Pas dans cet état. Il ne savait même pas s’il faisait jour ou nuit. Le soleil ne se levait pas dans sa cellule, la lumière n’entrait pas la majeur partie du temps, il était totalement perdu dans ses repères. Mais elle en avait besoin. Elle avait besoin qui lui prouve qu’il tient encore à elle, et surtout, qu’elle n’est pas ce qu’elle croit être à ses yeux. Il se tourna doucement. Il sourit faiblement. Il ne voulait pas qu’elle comprenne à quel point il était à bout de toute chose et à quel point il souffrait. Il passa sa main à travers les barreaux et prit doucement celle d’Hope dans la sienne. Il la regardait plus qu’avec tendresse et affection, oubliant sa souffrance.

Il aurait aimé que les barreaux disparaissent même un court instant pour pouvoir la prendre dans ses bras et la rassurer, mais il ne le pouvait pas. Il ne pouvait rien faire de plus que de caresser sa main, doucement, avec son pouce, et lui offrir tendresse et affection avec son regard. Il s’en voulait d’être aussi faible. Il se força à prendre sa voix la plus rassurante possible. « Hope, je t’interdis de redire ça. Tu n’es pas un monstre. Tu ne l’as jamais été. Pas une seule seconde dans ta vie. »  Il marqua une pause. La totalité de ses membres le faisait souffrir. Le simple fait de lui tenir la main le fatiguait incroyablement. Mais il ne la lâcha pas. Il se força à être fort. Cela faisait maintenant plus de trois ans qu’il se forçait à tenir. Et il continuerait. Pour elle. Juste pour elle. « Tu sais, je paye pas de mine comme ça, je sais ce que tu penses, je dois être dans un état vraiment pitoyable, à tenir à peine debout, mais je te fais une promesse, Hope, et je t’en fais le serment. Je trouverai le moyen de nous sortir d’ici, tous les deux. » Il approcha son visage des barreaux pour être sur de la regarder dans les yeux. Il était devenu son propre héros.

Plus besoin de personne pour veiller sur lui. Il était assez fort pour se battre seul. Il en était assez fier, mais malheureusement, il était encore trop faible. Beaucoup trop faible. Il n’avait pas encore la force d’agir, mais bientôt, il l’aurait. Il ne toucherait pas le fond, jamais. Il se relèverait. Il en était sûr. Il se relèverait et tellement plus fort. « Je te sauverai, Hope. Je nous sauverai tout les deux. Et on partira ensemble, loin de tout ça. Et tu sais pourquoi ? Parce que je n’ai plus que toi et que je tiens incroyablement à toi. Je sais qui tu es vraiment, je sais que tout ça, c’est pas toi. Je sais que tu es tellement mieux que tout ça. Et je sais pas encore comment, mais je trouverai. Je te le promets, je trouverai le moyen de te ramener. Et si tu oublies à quel point tu es merveilleuse, tu n’auras qu’à venir me voir, et je te le rappellerai, d’accord ? » Il serra un peu plus la main de la sorcière dans la sienne, et sourit. Il voulait lui faire passer le plus d’émotion positif. Il ne fallait surtout pas qu’elle continue à croire des horreurs. Il l’aimait trop pour qu’elle pense des choses aussi affreuses sur elle-même.

« Je donnerai ma vie pour sauver la tienne, fais moi confiance. Tu es tout ce qui me reste, Hope, je tiens beaucoup trop à toi pour te perdre, ne l’oublies surtout jamais, s’il te plait. »

©TENNESSEE.



The love is a malefic poison, it destroy me.
Love, noun : 1. a profoundly tender, passionate affection for another person. 2. a feeling of warm personal attachment or deep affection, as for a parent, child, or friend.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Proud to be me.

Want to know who I am ?
✘ Messages : 435
✘ Orientation Sexuelle : Hétérosexuelle
✘ Lieu de vie : Tokyo
✘ Where I am : In the Dark
✘ DC : Anthéa Atkins, Oxanne Prescott
✘ Liens :
Scorpius Malfoy • L'amour inavoué

James Potter • L'ami d'enfance adoré

Elena Salvatore • L'amie de confiance
Date d'inscription : 19/08/2014

A little more ?

Feuille de personnage
Level:
211/500  (211/500)





MessageSujet: Re: Do you remembre how we danced ? ∞ Scope. Lun 25 Mai - 12:39



Do you remember how we danced ?
Scope, parce que c'est la vie **.



Non, non il n'allait pas bien. Cela se voyait, il souffrait et il ne pouvait pas lui faire croire le contraire. Hope ne voulait pas l'entendre dire ça alors que visiblement, l'ancien Serpentard  se trouvait proche de l'inconscience . Puis, Scopius se tourna et prit sa main, les yeux de la sorcière se posèrent sur la sienne, et elle ressentit une vague de chaleur déverser en elle. La main du garçon était rêche mais Hope s'en fichait à ce moment, le contact qu'ils avaient lui faisait un bien énorme. Mais son regard se dirigea ensuite vers le visage du Malfoy et l'ancienne Gryffondor se retint d'échapper un sanglot. Son Scorpius avait le visage boursouflé, des ecchymoses sur les joues et le menton et ses yeux, bien que se voulant bienveillants et posés trahissaient la tristesse et la souffrance. ''Oh mon dieu, Scorpius...'' La jeune fille posa sa main libre avec précaution sur le visage du jeune homme, le caressant avec tendresse.

Scorpius eut l'air de faire un effort considérable en lui parlant, il se fatiguait et la  Bluefield en était brisée ; celle-ci ne voulait pas qu'il gaspille son énergie pour elle. Cette dernière secoua la tête doucement tout en parlant, les larmes, qui refusaient de couler auparavant s’échappaient de ses yeux par petites coulées discrètes. ''Si j'en suis un, si. J'ai tué, j'ai tué Connor Alatir, je lui ai ôté la vie même si je ne m'en souviens pas. C'est horrible. Et à cause de moi, tu es là, ici dans une cage et tu te fais torturer. Tout ça est en partie de ma faute...Si tu pouvais savoir à quel point je suis désolée...'' Hope fit une pose, les mots avaient du mal à sortir de sa gorge. ''C'est impossible, on ne peut pas s'échapper d'ici. Ils te tueraient si ils te retrouvaient, et ce serait bien la dernière chose que je souhaite. Je t'aime trop pour te voir mourir. Mais même si je le voulais, je ne pourrais pas partir, il y a ce sort qui m’empêche de fuir. Ça m'est impossible, cette force invisible me retient, elle me fait mal quand je tente de résister à elle comme je le fais maintenant...''

Tout cela à cause de Morgan, cette femme maléfique qui avait complètement foutu leurs vie en l'air. Au fond d'elle, Hope n’espérait qu'une chose, que celle-ci meurt, disparaissent de la surface de la terre et les laisse tranquilles. A l'entente des derniers mots du sorcier, les larmes qui coulaient sur ses joues redoublèrent. Scorpius ne pouvait pas penser ça d'elle, il ne pouvait pas dire qu'il donnerait sa vie pour elle après ce qu'elle avait fait. ''Dis pas ça...je t'en prie non...'' Puis Hope se leva, attrapa un linge et une bassine d'eau fraîche, vint se rasseoir près du jeune homme qu'elle aimait tant et avec précaution, commença à lui passer la serviette humidifiée sur ses plaies et égratignures. La sorcière se concentra à cette tâche, tentant d’éviter le regard de Scorpius, elle ne voulait pas qu'il voie, que dans ses yeux, la tristesse se rependait, même si ce n'était pas elle la prisonnière à proprement parlé.

©TENNESSEE.



crédit : code par quantum mechanics || image/gif par weheartit|| #codecouleurdialogue
“I've learned that people will forget what you said, people will forget what you did, but people will never forget how you made them feel.” ♥

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

I realize now that dying is easy. Living is hard.

avatar

Proud to be me.

I realize now that dying is easy. Living is hard.
Want to know who I am ?
✘ Messages : 655
✘ Orientation Sexuelle : Bisexuelle.
✘ Lieu de vie : Tokyo
✘ Where I am : Somewhere, I suppose
✘ DC : Theia, Nico, Asa, Lorenzo.
✘ Liens :
Les indispensables.

Hope BluefieldA définir.
Lucas I. Torrão A définir.

Ceux qui ont représenté quelque chose.

Loïc N. MalfoyOni-chan.
Astrid A. MalfoyLittle Sister.
Heathcliff E. PowellsA définir.
Date d'inscription : 30/08/2014

A little more ?

Feuille de personnage
Level:
174/500  (174/500)





MessageSujet: Re: Do you remembre how we danced ? ∞ Scope. Lun 25 Mai - 21:59



Do you remember how we danced ?
Scope **.


La pire des douleurs n’étaient pas celle qu’on pouvait lui infliger volontaire et directement. Il était capable de supporter ces douleurs, il les connaissait par coeur, il en avait fait le tour, et avec le temps, il avait apprit à résister assez pour survivre. Parfois, il en riait presque. Mais la souffrance des yeux de son ancienne amie, cette souffrance là, elle le détruisait totalement. L’idée de contribuer même involontairement et indirectement à cette détresse dans son regard lui suffisait pour qu’il ait soudainement l’envie de s’ouvrir les veines et de laisser sa vie s’envoler. La caresse douce de la main de la sorcière sur son visage berça tendrement son coeur vers d’autres pensées, plus joyeuses, plus belles, plus remplies d’espoir. Il en était convaincu, et il aurait pu le crier, le jurer à tout ceux qui voudraient bien l’entendre : Cette femme, là devant lui, n’était que gentillesse et douceur incarnée. Elle était très loin de ce qu’elle pensait elle-même être, et de la savoir aussi dure avec ce qu’elle pensait être lui brisait le coeur, littéralement. Quelques parts, il avait espéré être assez important à ses yeux pour que ces quelques mots venant du coeur prennent un sens.

Elle entreprit de nettoyer ses blessures, et il se laissa faire. Ce n’était qu’une preuve de plus de sa bonté. Comment pouvait-elle ne pas voir ce qu’elle représentait à ses yeux et à quel point elle était l’incarnation de la bonté et de la pureté ? Il ferma les yeux, cherchant en lui la force de se mouvoir, de parler, et de la réconforter malgré la situation atroce dans laquelle ils avaient été plongés malgré eux. « Hope Bluefield, me tiendrais-tu tête ? » Ce n’était pas le moment de faire de l’humour, et il n’en avait jamais vraiment eu. Il passa sa main doucement à travers les barreaux, avec précaution pour ne pas se blesser de nouveau, et vint la poser sur la joue de la sorcière, chassant du bout de son pousse les larmes qui lui échappèrent. « Ce n’était pas notre destin. On devrait pas être là. Cette guerre, ce n’est pas la notre. Nous ne sommes que des dommages collatéraux. Crois-tu vraiment que tout ça à un sens pour nous ? Moi, je n’arrive pas à l’envisager. Comme je n’arrive pas à envisager une seule seconde que tu puisses être un monstre. Les monstres ne sont pas apprécier, on les déteste, on les pointe du doigt, on les pourchasse et on les tue. Hope, je t’aime. Et même si je ne suffis pas à ton coeur, c’est la preuve que tu te trompes totalement sur ce que tu es. »

Il inspira profondément, cherchant ses mots. Peut-être n’aurait-il pas dit dire ceux-ci. Peut-être n’avaient-ils même pas de logique ou de sens pour elle. Peut-être qu’il ne lui suffirait jamais, et dans ce cas, il courrait après un but vain. Lui-même n’était pas sûr de ce qu’il ressentait exactement pour elle, et de pourquoi il tenait autant à la sauver. « Tu sais, c’est vrai. Je donnerai vraiment ma vie pour toi, Hope. Me demandes pas pourquoi, c’est comme ça, c’est tout. Je crois qu’il n’y a pas d’explication à ça. » Il vint poser doucement sa deuxième main sur l’autre joue de la sorcière et chassa chacune de ses larmes. La distance imposée par les barreaux était incroyablement atroce quand il avait besoin de la prendre contre lui, de la serrer dans ses bras et de caresser doucement ses cheveux en lui murmurant des paroles rassurantes pour lui dire à quel point elle comptait dans sa vie, et qu’il serait toujours là pour elle. « Peut-être que c’est suicidaire, j’en conviens, mais je t’en ai fait la promesse, et je la tiendrai. Je te laisserai pas ici, à servir un dessein qui n’est pas le tien. Je refuse de te laisser vivre ça, et de te laisser te torturer toute ta vie à cause des crimes d’une autre.  Hope, fais moi confiance, je t’en pris. Ils ne me tueront pas. Mon père est là, tu sais ? Il veut que je rejoigne les rangs des Nosferatus. Je… Si c’est la solution pour que tu t’en sortes, je le ferai. » Il plongea son regard dans celui de son ancienne amie, essayant de se montrer un tant soit peu rassurant. Il était sincère.

©TENNESSEE.



The love is a malefic poison, it destroy me.
Love, noun : 1. a profoundly tender, passionate affection for another person. 2. a feeling of warm personal attachment or deep affection, as for a parent, child, or friend.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Proud to be me.

Want to know who I am ?
✘ Messages : 435
✘ Orientation Sexuelle : Hétérosexuelle
✘ Lieu de vie : Tokyo
✘ Where I am : In the Dark
✘ DC : Anthéa Atkins, Oxanne Prescott
✘ Liens :
Scorpius Malfoy • L'amour inavoué

James Potter • L'ami d'enfance adoré

Elena Salvatore • L'amie de confiance
Date d'inscription : 19/08/2014

A little more ?

Feuille de personnage
Level:
211/500  (211/500)





MessageSujet: Re: Do you remembre how we danced ? ∞ Scope. Mer 27 Mai - 20:54



Do you remember how we danced ?
Scope, parce que c'est la vie **.



La caresse que fit Hope sur le visage de Scorpius eut l’air de l’apaiser, puisque ses yeux parurent plus doux. Voir que ce geste lui avait apporté, qui sait, un peu de bonheur fit du bien à la sorcière, elle ne voulait plus qu’il ait à souffrir. Elle savait qu’il ne pouvait pas continuer bien longtemps à résister aux tortures, il faiblissait un peu plus chaque jours et elle ne voulait en aucun cas le voir mourir. Sinon elle serait amenée à mourir de l’intérieur. La jeune fille ne pouvait pas continuer à résister au sort de Morgane si celui-ci n’était plus là car elle n’aurait plus aucune raison de rester en vie et de résister. Scorpius ne devait pas savoir à quel point elle tenait à lui, il était tellement merveilleux, tellement irréprochable et adorable. Comment pouvait-il penser qu’elle était merveilleuse ? Lui-même était la définition du mot merveille avec son air si adorable et sa personnalité attachante.

Puis, le jeune homme tenta de faire de l’humour, ce qui marcha bien évidemment puisqu’Hope sortit un petit rire en souriant. De l’humour dans un moment sombre, quel courage de sa part. Les larmes de la fille cessèrent un peu de couler, grâce à lui et ses yeux se détachèrent de sa tache pour venir se poser sur ceux du Malfoy. ‘’ Peut-être…’’ Lui répondit-elle avec un petit sourire sur les lèvres. Et sans qu’elle sans rende vraiment compte, Scorpius avait passé la main à travers les  barreaux et essuyait ses larmes du bout de son pouce. Son cœur rata un battement lorsque l’ancien Serpentard eut lâché les mots : Hope, je t’aime, et son expression du la trahir, elle était heureuse qu’il dise ça, même si elle n’en était pas consciente. ‘’Ce n’était peut-être pas notre destin, mais portant tout ceci nous est bien arrivé. Je voudrais revenir en arrière pour pouvoir faire en sorte de ne pas être allée à la soirée d’Halloween, pour faire en sorte que tu ne sois pas là à souffrir mais c’est impossible. On a pas de retourneur de temps même si en ce moment j’aimerais beaucoup en posséder un. Mais, je ne veux pas que tu restes enfermer ici à t’affaiblir de plus en plus à chaque mouvement. Je vais essayer de trouver une solution pour que tu t’évades sain et sauf, d’accord ? Je ne sais pas encore comment je vais la trouver mais je vais réussir, quitte à mourir. A part toi, je n’ai plus rien à perdre maintenant.’’ Et c’était vrai,  le voir ici la torturait et si elle arrivait par n’importe quel miracle à lui sauver la vie, elle aurait rattrapé un peu de ses erreurs.

Sa vie pour elle. Non pas question, il ne pouvait pas dire qu’il pouvait donner sa vie pour elle après le mal qu’elle avait fait, même inconsciemment. Lui méritait plus de vivre, il était un cadeau du ciel. Et lorsque le blond suggéra une idée, des plus surprenantes, Hope réagit au quart de tour et arrête de nettoyer ses plaies. Elle se recule pour mieux le voir, une expression surprise sur le visage. ‘’Non ! Non, pas question que tu rejoignes les Nosferatus, pas question que tu fasses ça ! Je trouverais le moyen de te sortir d’ici… Il doit bien y avoir une autre solution que celle-ci même si je ne la voie pas pour le moment.’’Ses mots étaient hésitants, sa tête se secouait, elle ne savait pas comment régir avec sa voix et son corps. Hope ne voulait pas se l’avouer mais trouver comment sortir Scorpius de la forteresse était bien plus difficile que ça mais elle ne voulait pas le voir du côté des méchants, du côté où elle était.

©TENNESSEE.



crédit : code par quantum mechanics || image/gif par weheartit|| #codecouleurdialogue
“I've learned that people will forget what you said, people will forget what you did, but people will never forget how you made them feel.” ♥

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

I realize now that dying is easy. Living is hard.

avatar

Proud to be me.

I realize now that dying is easy. Living is hard.
Want to know who I am ?
✘ Messages : 655
✘ Orientation Sexuelle : Bisexuelle.
✘ Lieu de vie : Tokyo
✘ Where I am : Somewhere, I suppose
✘ DC : Theia, Nico, Asa, Lorenzo.
✘ Liens :
Les indispensables.

Hope BluefieldA définir.
Lucas I. Torrão A définir.

Ceux qui ont représenté quelque chose.

Loïc N. MalfoyOni-chan.
Astrid A. MalfoyLittle Sister.
Heathcliff E. PowellsA définir.
Date d'inscription : 30/08/2014

A little more ?

Feuille de personnage
Level:
174/500  (174/500)





MessageSujet: Re: Do you remembre how we danced ? ∞ Scope. Dim 12 Juil - 11:30



Do you remember how we danced ?
Scope **.


« Hope, tu ne comprends pas. » Il se leva, et partit se rassoir contre la parois froide et dur du fond de sa cellule. Ses yeux se promenèrent dans l’obscurité sans vraiment regarder ce qu’ils rencontraient. « Mon frère et ma soeur sont morts. Mon père a tué ma mère. Expliques moi ce qui reste pour moi, dans ce monde ? Dis moi, si je fuis, comment je ferai pour tenir loin de toi ? Je n’ai absolument plus rien. Même plus de famille. Je n’ai que toi. » Il ferma doucement les yeux. «  Alors oui, peut-être que rejoindre les vilains, c’est pas la meilleure des choses à faire, mais je partirai jamais d’ici sans toi. Jamais. Je préfère mourir dans cette cellule que de partir et te savoir prisonnière de ce stupide sort. Toute façon, sans toi, dehors d’ici, je mourrai tout autant, et même plus que de rester sous la torture de Draco. » Il se mordit la lèvre inférieur. Cette situation, il la détestait. Ce semblant de proximité dans la plus grande distance du monde… Ses barreaux, ils n’étaient pas seulement ceux de sa cellule, ils étaient également dans sa tête. Il commençait même à en devenir dingue. Sa passion et ses désirs étaient tous cadenassés par la douleur et la souffrance. Parfois, il envisageait même de… Non, il avait pas le droit d’y penser.

Il s’approcha de nouveau des barreaux, ce qui lui demanda un effort ultime, pour ne pas tomber de la douleur que chacun de ses muscles lui faisaient ressentir. « Tu ne peux pas rester là. Tu vas avoir des ennuis. Je veux pas qu’ils te fassent de mal. C’est horrible ce qu’ils se passent ici. Je veux pas que tu sois une victime de plus dans une de ces cages. » Il s’en voulait de paraitre aussi dur. Il ne voulait pas la blesser, et il espérait qu’elle comprenne qu’il ne voulait que son bien. Il agrippa les barreaux. Quelle vie de… « Hope, pars. Mais avant, oublies pas tout ce que je t’ai dit. Je le pense. Sincèrement. La seule chose que j’arrive encore à désirer, c’est de te voir heureuse, et épanouie, loin de toute ça. Ma vie n’a encore un semblant de sens que parce que tu es là, tu sais ? Tu es tout ce qui me reste, à moi. Et tu peux pas savoir à quel point je peux tenir à toi. Te voir lutter contre toi-même, ça me tue. Au final, je me dis que si j’arrive pas à t’aider, peut-être qu’il faudrait que je disparaisse. Comme ça, tu n’aurais plus jamais à souffrir à cause de moi. Je supporte pas d’être la cause de ta souffrance. »

Il ferma les yeux, et avant qu’elle ne puisse dire un mot, ou d’entendre de nouveau les bruits de ses pas s’en aller, il ajouta. « Si tu me le demandais, je pourrai arrêter de me battre, tu sais. Si tu le préférais, je pourrai… Je pourrai mourir. Je sais, c’est affreux de dire ça, et je sais aussi que tu ne veux sûrement pas ça mais… Je le ferai sans hésiter, si ça pouvait te rendre ton sourire. Tu es si belle quand tu souris. Ca serait… Un mal pour un bien ? J’aimerai tellement voir cette lueur dans tes yeux, tu sais, cette petite lueur qu’il y avait autre fois, quand tu riais, et que tu t’amusais… Hope, tu me manques. Ton sourire me manque, ta voix me manque, ton odeur, ton rire, ta douceur… J’aimerai… J’aimerai que tu sois de nouveau toi-même. J’aimerai que tu arrêtes de souffrir. J’aimerai te rendre heureuse. Et.. Je sais que j’en suis incapable, et je suis désolé. Sincèrement. Je suis qu’un poids pour toi. Je t’aime. Et c’est tout. Maintenant… Pars. Ne t’en fais pas pour moi. Ca fait déjà trop longtemps que je te retiens, tu vas avoir des soucis. Au revoir. » Il retourna s’assoir dans le fond de sa cellule, et ferma les yeux. Il ne renoncerait pas. Non, c’est sûr. Il s’était fait la promesse à lui-même. Soit il la sauverait, soit il en mourrait, mais jamais il l’abandonnerait. 

©TENNESSEE.


H.S. : Beaucoup trop de blabla. Pardon, c'est pas top du tout.



The love is a malefic poison, it destroy me.
Love, noun : 1. a profoundly tender, passionate affection for another person. 2. a feeling of warm personal attachment or deep affection, as for a parent, child, or friend.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


Proud to be me.

Want to know who I am ?

A little more ?





MessageSujet: Re: Do you remembre how we danced ? ∞ Scope.

Revenir en haut Aller en bas

Do you remembre how we danced ? ∞ Scope.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» [R/B/J] Faire la Tour Pokémon sans Scope Silph
» Poké Scope
» Combat arms
» « Téléscope : instrument inventé par les étoiles pour regarder notre oeil. »
» [Jour 3] Certains mots peuvent en cacher d'autres.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ανακλυσμός :: Tokyo :: Forteresse de Morgan :: Les cachots-