Anaklumos a fermé ses portes pour laisser place à une nouvelle ère: Anatlandide. Rejoignez nous ici !
Aphrodite et ses rumeurs

Partagez|

[Event] Une dernière Danse

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar

Proud to be me.

Want to know who I am ?
✘ Messages : 196
✘ Where I am : Haut dans le ciel.
Date d'inscription : 25/05/2014

A little more ?





MessageSujet: [Event] Une dernière Danse Sam 18 Avr - 12:31




Une dernière danse.



L'espoir qu'une dernière danse vous sauvera  

La vie à Poudlard était devenue étouffante depuis bien longtemps. Les meurtres avaient retiré l’espoir et la joie de vivre à tous le monde. Les quêtes s’éternisaient et personne n’avait de nouvelle des sept personnes qui étaient parties. Demi-dieux et sorciers ne sortaient guère encore. La directrice et Chiron n’avaient plus d’idées pour permettre aux uns comme aux autres de supporter les événements. Des tensions étaient apparues dans les deux camps. Par désespoir, les adultes décidèrent d’organiser un bal dans la grande salle, afin d'essayer de ramener un tant soit peu joie et bonne humeur au sein du château. Ils espéraient que la soirée se montrerait sous les meilleurs hospices… Vous êtes tous conviés à cette soirée.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pj-hp-rpg.forumactif.org

Invité
Invité

avatar

Proud to be me.

Want to know who I am ?

A little more ?





MessageSujet: Re: [Event] Une dernière Danse Dim 19 Avr - 1:02


   
Sláine O'Malley
   
   
"Une dernière Danse."

   
Le regard de Sláine se porta sur son réveil une énième fois, alors qu'allongée, elle attendait le moment où elle pourrait enfin se préparer. Elle avait rendez-vous avec son cavalier dans trois heures, elle aurait largement le temps de se préparer d'ici-là. C'était son tout premier bal et elle avait véritablement hâte d'y aller. A cause des meurtres subvenus ces derniers temps, une atmosphère de déprime et de tristesse planait en permanence sur le château et personne ne passait une seule journée sans parler de tel cadavre retrouvé ou de telle personne capable de faire quelque chose d'aussi horrible. Ce bal était l'occasion rêvée pour ramener un peu de bonne humeur au sein des différents groupes et effacer les tensions qui s'étaient créée. La jeune femme avait vraiment besoin de mettre sa vie sur "PAUSE" le temps d'une soirée. Elle voulait discuter, danser, rire, mais pas réfléchir à des sujets sérieux ou encore rester cachée dans la Tour d'Astronomie pour déprimer seule. C'était comme ça qu'elle avait rencontrée Enzo, son cavalier pour ce soir. Il l'avait trouvée en position de faiblesse, cachée dans les recoins de la tour et ils avaient tout deux discutés. Elle pouvait dire sans honte qu'elle l'appréciait et elle était heureuse qu'il l'accompagne à cette soirée.

Un nouveau coup d'oeil sur son réveil lui permit de découvrir qu'elle était perdue dans ses pensées depuis plus longtemps qu'elle ne le croyait et elle quitta son lit. Ses camarades étaient toutes déjà entrain de se préparer depuis longtemps, certaines étaient même déjà prête et sautillaient sur place, aussi impatiente que l'était la belle brune. La salle de bain était vide et elle en profita pour aller prendre une douche bien chaude, autant pour se détendre que pour se laver. Elle n'en sortit qu'une demi-heure après, une serviette enroulée sur son corps, une autre dans ses cheveux. Plus le temps passait et plus elle avait hâte de rejoindre Enzo. Elle attrapa sa valise rangée sous son lit, l'ouvrit et en sortit une robe d'un rouge partant très légèrement sur le rose. Elle avait fait les boutiques dès l'annonce de ce bal et elle était tombée sur cette robe faîte dans un tissu aussi léger qu'une plume et qui voletait comme les ailes d'un papillon. L'image d'un papillon se fit dans l'esprit de Sláine qui grimaça. Elle détestait ces petites bêtes. Une ouverture partait du haut de sa cuisse droite, dévoilant presque entièrement sa jambe. Irrésistible.

La jeune femme commença à se préparer avec minutie. Elle enfila la robe qui lui allait à la perfection et enfila par-dessus son peignoir pour ne pas la sâlir avec du maquillage ou la mouiller avec ses longs cheveux ébènes qui n'avaient pas encore séchés. Durant les deux heures qui suivirent, elle sécha et coiffa avec attention sa chevelure, la bouclant presque entièrement. Puis, elle se maquilla, chose qu'elle faisait avec habitude. Elle n'exagéra pas sur les couleurs et le résultat paru très naturel une fois son travail finit. Certaines de ses camarades étaient déjà parties rejoindre leurs cavaliers alors que la sorcière se levait enfin pour retirer son peignoir et enfiler ses escarpins. Elle s'approcha du miroir plein pieds à pas lents, ayant presque peur de se voir. Quand elle se vit, elle expira de soulagemment. Elle se trouvait présentable, belle même. Pour une fois, elle n'avait pas confiance en son apparence. Elle semblait perdre ses moyens.

En soupirant, elle quitta la pièce, une boule au ventre. Elle avait peur de faire honte à son cavalier. Pour la première fois depuis qu'elle était en mesure de se compter de façon presque superficielle, elle avait peur de ne pas plaire. Enzo était un jeune-homme magnifique, c'était indéniable. Sláine se sentait fade à côté de lui, et elle n'avait pas du tout l'habitude de ça. Elle quitta la Salle Commune où quelques Serpentards discutaient entre-eux avant d'aller à la fête. Les couloirs étaient grouillants d'élèves et de professeurs. Tous plus élégants les uns que les autres. Une fille dans un coin pleurait déjà et la brune se demandait si son cavalier lui avait posé un lapin, une autre avait le teint verdâtre, comme si elle allait vomir d'un instant à l'autre. Elle finit par arriver devant l'entrée de la Grande Salle. Les portes étaient grandes ouvertes et elle fut admirative en voyant le décor de la salle. C'était magnifique.

La jeune femme s'appuya contre un mur, face à la salle pleine de monde. Enzo lui avait demandé de l'attendre et elle avait acceptée avec joie. L'idée de faire une entrée en solo dans son premier bal ne l'enchantait pas vraiment alors attendre ne lui posait aucun problème. Elle en profita pour admirer les tenues des personnes qui passaient devant elle. Certaines robes étaient sublimes, comme celle d'une jeune fille blonde non loin d'elle qui était d'un bleu crystal et où des centaines de fils argentés se croisaient et se décroisaient pour former un motif délicat et élegant sur le tissu. Une autre, frisait carrément le ridicule dans une robe bouffante d'un orange vif avec des reflets jaunâtre. Sa coiffure n'arrangeait pas les choses, ni son maquillage d'ailleurs et Sláine plaigna intérieurement son cavalier, si elle en avait un. D'accord, elle était méchante de penser cela, mais elle avait besoin de se distraire du stress grandissant dans sa poitrine.




(c) fiche:WILD BIRD, flowers texture: mirandah & gifs:


   
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Proud to be me.

Want to know who I am ?
✘ Messages : 39
✘ Orientation Sexuelle : Hétéro
✘ Lieu de vie : Cité de Blaye
✘ Where I am : Je suis là où je suis...
Date d'inscription : 26/01/2015

A little more ?

Feuille de personnage
Level:
6/500  (6/500)





MessageSujet: Re: [Event] Une dernière Danse Dim 19 Avr - 19:53

On nous avait annoncé qu'aujourd'hui il y aurait un bal pour tous les résidents de Poudlard, histoire de détendre l'atmosphère qui était devenue étouffante ces derniers temps. Même moi qui ne sortais pas beaucoup du Camp Jupiter dans la Salle sur Demande je m'en étais aperçu.

Il n'y aurait pas que des romains mais aussi des sorciers et des grecs, que je n'apprécie guère, mais j'avais quand même décidé d'y aller pour ne pas faire mon asocial en restant à la forge. Cela ne pouvait pas me faire de mal d'en sortir un peu.

Au milieu de l'après-midi je suis donc sorti de la forge, en sueur d'avoir travaillé le reste de la journée devant le feu, pour aller aux thermes. Ah, les thermes, béni soit le romain qui les a inventés... J'y suis resté un long moment à me prélasser dans les différents bains avant d'aller me changer.

J'ai attrapé une chemise blanche et un pantalon de costume noir dans mes affaires, ainsi qu'une veste et des chaussures en cuir. En somme j'étais en costard-cravate, mais sans cravate. J'ai fini de me coiffer et suis parti vers la Grande Salle, qui tenait lieu de salle de bal, en me perdant au passage dans les couloirs nombreux et tortueux du château. Il faut dire que je n'avais pas vraiment l'habitude de m'y déplacer, à toujours rester dans le Camp. Toujours est-il que j'ai fini par retrouver mon chemin et arriver à la salle de bal.

La salle était superbement décorée et il commençait déjà à y avoir du monde. Tout le monde était sur son 31, même si certains avaient l'air plus ridicule qu'autre chose... Il y avait même un type qui ressemblait à un pingouin tout droit sorti de sa banquise avec sa queue de pie. Il avait même le haut-de-forme assorti. Par les dieux, c'était d'un ridicule... Comme je n'avais pas de cavalière, je suis parti m'adosser à un mur en regardant les gens. Je me trouverais une cavalière au cours de la soirée, je devais sûrement pas êtrecle seul à venir en solitaire au bal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité

avatar

Proud to be me.

Want to know who I am ?

A little more ?





MessageSujet: Re: [Event] Une dernière Danse Mar 21 Avr - 2:29

Une grande annonce avait été passé pour annoncer l'organisation d'un grand bal ce soir même et où tous ceux qui habitaient Poudlard était conviés. Cela avait surement était mis en place pour détendre l'atmosphère devenue presque insoutenable qui régnait maintenant en maître dans tous le château.
Et ce n'était peut-être pas la meilleure idée de tous les temps mais cela marchait plutôt bien alors il serait sans doute imbécile de se priver d'une telle opportunité pour décompresser.
Si pendant une seule soirée on pouvait enfin respirer normalement ce serait une bouffée d'oxygène pour plus d'une personne mais même si ça n'effaçait en rien ce qu'il se passait en ce moment, c'était une occasion à saisir.
C'est pourquoi Amanda avait finalement décidé de prendre part à cet événement, qui d'ailleurs avait dû prendre du temps à organiser.

La blonde n'avait; bien entendu, pas attendu ce moment de la journée avec la plus grande des impatiences du monde mais il fallait avouée que son visage un peu tendu trahissait une certaine appréhension et une pointe d'envie d'y être un peu plus vite.
Cependant elle ne savait ni comment elle allait s'habiller ni ce qu'elle allait faire là-bas. Elle n'était pas mauvais danseuse mais inviter quelqu'un à danser, ça, ce n'était pas fort même si auparavant elle aurait était la première à inviter tout le monde, son changement de mode de vie l'avait un peu trop bousculer pour garder certaines de ses habitudes.
Mais bon, il fallait bien s'y faire et puis ce n'est pas comme si la blonde avait perdue toute sa sympathie et était devenue complètement froide, elle avait simplement régresser quand il s'agissait d'être avenante.

Enfin bon, la journée était passée plus vite que prévue et lors de l'heure avant que les portes de la grande salle ne s'ouvre sur la salle de bal qui avait du être consciencieusement préparé pour être rendue la plus agréable possible.
La blonde avait prit le soin de se laver une ou deux heures avant afin d'être sur que ses cheveux soit bien secs quand elle descendrai à la grande salle.
Amanda regardait le miroir devant elle, la blonde était vêtue simplement d'une robe au teinte bleu pâle qui lui descendait jusqu'au pied, c'était la seule robe qu'elle avait et elle l'aimait bien. La jeune fille? avait également un bracelet autour de son poignet, elle ne savait plus où elle l'avait ou par qui elle l'avait eu mais elle l'appréciait tout autant que sa robe, c'es à dire bien.
Ses cheveux quand à eux était simplement lâché, elle n'avait pas grande envie de faire une coiffure spécifique.
Elle mit un simple rouge à lèvres violet qui faisait ressortir ses lèvres sur sa peau assez pâle, il fallait se l'avouer, et mit un léger châle. Ca faisait un peu vieillot comme style mais elle trouvait ça bien sur elle.

Une fois ses préparations finies, Amanda jeta une dernier coup d'oeil à son arc qu'elle avait peine à quitter mais c'était saugrenue de prendre une arme à une telle soirée, mais un sorte de bouchon se fit dans sa gorge, elle avait peur d'être sans défense même si cette soirée était faites pour se détendre.
Être sans défense lui faisait peur.
elle finit par descendre les marches du château pour rejoindre la grande salle après avoir fait une croix sur son arc.
Un large sourire s'afficha cependant sur son visage, la salle était terriblement belle et bien agencée. Tout le monde avait fait un effort en se mettant dans des tenues inhabituelles, certaines était merveilleusement belle et d'autres assez surprenante mais tous étaient remarquable.
Elle était seule mais regarder les autres s'amuser était tout aussi divertissant, voire les autres de bonne humeur pouvait soulager aussi la peur.
Revenir en haut Aller en bas

It's a new day.

avatar

Proud to be me.

It's a new day.
Want to know who I am ?
✘ Messages : 249
✘ Orientation Sexuelle : Hétérosexuelle
✘ Lieu de vie : Cité de Blaye
✘ Where I am : Cité de Blaye
✘ DC : Alexandra Wessex
✘ Liens : ~My hope:

-Elena Salvatore: Grande soeur
-Joap Johnson: Mon fils
-Nico Di Angelo: Mon amour perdu
-Anthéa Atkins: Meilleure amie



~And after:

-Loïc Malefoy: Ami
-Heathcliff Powell: Bisounours
-Lorenzo Savy: A définir


Date d'inscription : 27/02/2015

A little more ?

Feuille de personnage
Level:
12/500  (12/500)





MessageSujet: Re: [Event] Une dernière Danse Mar 21 Avr - 20:38


Un dernière danse



Qu'est ce qu'il t'arrive Thonny, t'es méconnaissable ?

Je baissais les yeux et plissa un pli de ma robe blanche. Le reflet dans le miroir me faisais voir une jeune fille aux allures timides, avec ses joues rouges d’excitation et ses yeux marrons qui pétillais. Je souris en pensant à mon bien aimé qui m’attendait dans le hall de l’école. Je poussai un soupire en replaçant une mèche rebelle derrière mon oreille. J’avais passé mon après midi à me faire belle pour mon chéri et j’étais passé sous les mains de ma sœur qui était maintenant absente, elle s’occuper de Lexie et j’étais maintenant seule dans mon bungalow. Mes cheveux bruns ondulés étaient rassemblés sur le côté de ma tête et j’étais un peu maquillé, j’avais enfilé une robe blanche qui m'arriver aux niveau des genoux et pour compléter tout ça j’avais enfilé des escarpins gris clair. Autour de mon cou se trouvé le seul cadeau de ma défunte mère : sa bague de fiançailles. Encore une fois je soupirai et je franchis la porte de mon bungalow, la nuit était tombée et la fausse lune m’éclairer. Je sortis de la colonie et descendit les étages. J’arrivais enfin à me repérer dans ce labyrinthe que former les couloirs et les escaliers de Poudlard. Pleins d’adolescents en tenue de soirée étaient regroupés dans le hall et les portes de la grande salle étaient ouvertes. J’attendis aux pieds des escaliers que mon bien aimé arrive. Mes mains tremblées un peu, j’avais peur de sa réaction. C’est vrai, il ne m’avait jamais vu habillé de cette façon et lorsque l’on se voyait je sortais tout simplement d’un entrainement alors c’était la catastrophe. Je regardai les jeunes gens autour de moi et tout le monde avait l’air de s’amuser, ils avaient oublié pour une soirée que la guerre nous attendait dehors et que la mort planer au dessus de nos têtes. Je secouai la tête afin de chasser ces sombres pensées de mon esprit. Je ne devais pas repenser à tout ça, je devais avancer et profiter de cette soirée dans les bras de mon amour. Je lança un coup d’œil à la grosse pendule qui se trouver juste en face des grandes portes d'entrées. Il était déjà presque 21 heures, heure à laquelle nous nous sommes donner rendez vous ici même. Nerveusement je jouer avec mes mèches de cheveux et je lancer sans arrêt des coups d’œil aux escaliers. J’espère vraiment de tout mon cœur que je lui plairais.

Fiche de liens (c) Miss Yellow



My sunshine
and my hope
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

I miss you more everyday

avatar

Proud to be me.

I miss you more everyday
Want to know who I am ?
✘ Messages : 133
✘ Orientation Sexuelle : Bisexuel
✘ Lieu de vie : Memphis
✘ Where I am : A l'hôpital, sûrement.
✘ DC : Rachel et Jalender
✘ Liens : People that I used to Love :
Alice S. Powells ~ Little sister
Scorpius H. Malfoy ~ You stole my Heart
Thonny Johnson ~ Bisounouuurs !
James S. Potter ~ A good friend

You're my World now
Astrid A Malfoy ~ Like a Sister to me
Enzo Aksakov ~ I can trust you


Date d'inscription : 09/11/2014

A little more ?

Feuille de personnage
Level:
24/500  (24/500)





MessageSujet: Re: [Event] Une dernière Danse Mar 21 Avr - 22:06


Event ❧ Une dernière Danse

Devant le miroir, je m'efforçais de d'avoir un sourire convainquant. Habituellement, je n'avais aucun mal à l'afficher mais là, avec tous ces meurtres... Puis le pire c'était de ne pas avoir de nouvelles de Scorpius. Il était partis pour une quête dont je ne connaissais pas réellement le but. J'avais confiance en la directrice, elle n'enverrai jamais ses élèves à une mort certaine. Mais je ne pouvais pas m'empêcher de me faire du soucis. Surtout avec les événements récent.

Je fini par soupirer longuement en me disant que tout s'arrangera. Le meurtrier sera retrouver, les sorciers et demi-dieux reviendront de leur quêtes respectives, le problème des hommes en violet serait réglé et... Et on reprendra une vie normale dans laquelle mon plus gros problème sera de savoir quand planifier le prochain entraînement de notre équipe de Quidditch et de réviser pour les examen. Mine de rien, il ne fallait pas que j'oublis que je devais passer mes ACPICS cette année.

Je repensais alors qu'apère tout ça, je rentrerai chez moi pour les vacances, je reverrais mes frères et soeurs, mes parents et aussi tout le reste de la famille. Ce souvenir réussit à me faire sourire et je me dis que d'ici là, j'aurais peut-être mis au clair ma relation avec Scorpius et pourrait peut-être l'inviter à la maison quelques jours. Quoique, avec mes frères et soeurs, il ne risquait pas de trop supporter l'ambiance très longtemps... Arf ! Je trouverai bien une solution pour qu'on puisse tout de même se voir. Au pire je pourrais toujours m'acheter un hibou ou une chouette pour pouvoir lui écrire... Quoique, si je n'avais pas mes ASPICs, je ne pensais pas me permettre se genre de cadeau.

Je ressortit de la salle de bain avec le sourire aux lèvres, tout en continuant à songer à mes plan pour l'avenir. Suite à quelques conseil d'orientation, je voulais tenter de devenir médico-mage. Cependant, on m'avait bien avertit qu'il s'agissait d'une profession difficile et qu'au vu de mes notes, il faudrait que je bosse encore plus. Mais je m'étais rassurer en me disant qu'au pire, mon niveau de Quidditch était suffisant pour que je puisse me permettre de passer les essais d'une équipe professionel. Sur ce point là, mes professeurs ne me contredisaient pas.

Une fois dans les dortoirs des Poufsouffles, j'échangeais mon uniforme pour une simple chemise blanche, un pantalon noir et un gilet de la même couleur. Ce sori avait lieu un bal organisé par Mcgonagall et Chiron pour remonter un peu le moral des troupes. Je ne pouvait qu'approuver cette idée. Cependant, je ne m'en étais pas préoccuper avant hier soir alors... Alors il faudrait que j'y aille sans cavalière. J'aurais tellement aimer pouvoir y aller avec Scorpius... Mais à l'évidence, c'était impossible. En fait, je savais que j'aurais pu demander à n'importe laquelle de mes amies, je ne manquais pas de connaissances à Poudlard. Mais jusqu'au dernier moment j'avais caresser l'espoir de revoir Scorp.

Il ne me fallu pas énormément de temps pour me préparer au final. Cependant, il s'avérait que j'étais tout de même en retard. Enfin, en retard, de mon point du vue. Donc je n'arriverai pas avec une avance d'au moins une demi-heure, comme cela m'arrivait souvent. J'avais vraiment beaucoup de mal à calculer pour faire en sorte d'être pile à l'heure voulu. Mais il valait mieux être trop prudent que pas assez.

La salle commune des Poufsouffle était déjà vide lorsque je m'y rendit. D'un sens cela m'arrangeai, je n'avais pas vraiment envie de croiser mes amis et qu'ils s'étonnent de ma solitude. J'étais rarement seul et je n'avais aucune idée pour leur répondre de manière à ce qu'iul ne s'inquiètes pas pour moi. Si Scorp avait été là, il m'aurait sansq doute encore reprocher de ne pas être assez égoïste... Oh... Il fallait vraiment que j'arrête de penser à ce genre de chose, j'avais l'impression d'évoquer un mort à parler ainsi.

En arrivant à la Grande Salle, il y avait déjà pas mal de monde, j'avais croisé Thonny à l'entrée. La Demi-déesse attendait sûrement son cavalier. J'avais renoncer à aller la voir. Je m'étais contenter de lui adresser un grand sourire avant de rentrer dans la salle. Je parcouru cette dernière du regard. La plupart de mes amis étaient déjà là, en train de discuter tout en buvant un verre de je-ne-sais-quoi en attendant que les festivités commencent réellement. Je ne rejoignit pas mes amis pour les raisons sitées plus haut. Je me contentais de me promener, de parler quelques minutes avec certaines personnes avant de reprendre mon chemin.

Je finis par me poser un peu à l'écart pour observer la salle dans son ensemble. C'est alors que je remarquais une jeune fille non loin de moi. Il ne me semblait pas l'avoir déjà vu auparavant. Elle avait de magnifique cheveux blond, presque blanc et un style un peu vieillot, il faut l'avouer, mais ça lui allait bien. Puis j'étais mal placé pour me plaindre de l'originalité des autres. Bon d'accord, je n'avais rien de spécial dans ma tenue ce soir. Mais ce n'était pas toujours le cas. Je me rapprochait donc de la jeune fille en question et lui adressais un grand sourire.

- C'est impressionnant n'est-ce pas ? On dirait que la salle est encore plus grande que d'habitude. Je crois que je ne finirai jamais de m'étonner de tout ce que la magie peut faire...

En soit, je ne savais pas si mon interlocutrice était une sorcière ou une demi-déesse, mais dans un cas comme dans l'autre, elle pouvait être elle aussi impressionné par la Grande Salle. Enfin, je ne pensais pas lui avoir dit là quelque chose de blasphématoire. Je sais, je m'enflamme peut-être un peu trop là, mais c'est que je me montrais prudent à présent. La plupart des demi-dieux n'avaient pas l'air d'apprécier mon surplus de gentilesse donc je faisais attention. Je n'avais vraiment pas envie de me faire des ennemis. Surtout pas ce soir.

- Encore en train de draguer Heath ?

Un de mes amis venait de passer à côté de nous et avait dit cela en rigolant tout en me donnant une claque amicale dans le dos avant de s'éloigner avec sa cavalière. Pour le coup, ça, c'était assez bizarre à entendre lorsqu'on rencontrait quelqu'un pour la première fois. Je n'étais pas en train de draguer ! Je cherchais juste à être sympathique et sociable. J'adressai un regard et un sourire assez gêner à mon interlocutrice avant de reprendre la parole :

- Rah... Il raconte n'importe quoi, ne l'écoute pas...

Je savais bien que mon ami avait dit ça pour me taquiner, mais mon interlocutrice ne le savais sûrement. On venait de se rencontrer, comment pouvait-elle savoir que je n'étais pas un gars qui passait son temps à draguer toutes les jolies demoiselles ?

- Je m'appelle Heathcliff, mais, comme tu as pu le constater, tout le monde m'appelle Heath. Et toi ? Tu es... ?

J'allais peut-être me prendre un vent monumentale, mais je ne pouvais pas rester silencieux très longtemps. Puis, il ne me semblait pas que mon interlocutrice était une personne particulièrement méchante. Je sais, il ne faut pas se fier aux apparences... Mais mon côté optimiste réussissait toujours à avoir le dessus.

©clever love.


i just feel sort of empty these days + And there's no remedy for memory your face is like a melody, it won't leave my head your soul is haunting me and telling me that everything is fine but I wish I was dead every time I close my eyes It's like a dark paradise.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

He is one of those people who would be enormously improved by death.

avatar

Proud to be me.

He is one of those people who would be enormously improved by death.
Want to know who I am ?
✘ Messages : 138
✘ Orientation Sexuelle : Nourriture.
✘ Lieu de vie : Memphis
✘ Where I am : Somewhere in the darkness. ~
✘ DC : Theia, Scorp', Lorenzo, Asa.
Date d'inscription : 29/12/2014

A little more ?

Feuille de personnage
Level:
155/500  (155/500)





MessageSujet: Re: [Event] Une dernière Danse Mer 22 Avr - 20:24


Je veux juste une dernière danse.
Will lui avait ordonné de sortir. Il savait que ce n'était pas une bonne idée. Et pourtant, il s'était laissé convaincre. Bianca avait passé la nuit à pleurer, elle avait attrapé un rhume, et à chaque fois qu'elle éternuait, elle se réveillait en pleurant. Son instinct paternel lui criait de rester au près de sa fille, mais le fils d'Apollon avait été catégorique : Elle devait se reposer loin de lui et des mauvaises ondes qu'il émanait. Nico soupira en regardant son reflet dans le miroir. Il ne ressemblait à rien. Ses cheveux partaient en bataille, il avait des cernes énormes et un teint cadavérique. Il se mordit la lèvre inférieur. Il espérait pouvoir revoir Thonny et passer une soirée avec elle depuis déjà plus d'un mois, et quand il en avait l'occasion, il ne se montrait pas digne d'elle. Tant pis, il aurait un peu de retard le temps de se rafraîchir et d'enfiler un costume.

Il se pressa dans les méandres des couloirs du grand château, il avait déjà presque une demi minute de retard. Sa bien aimée était un ange tombé du ciel, et il ne supportait pas une seule seconde de pouvoir la décevoir. Il descendit en courant les nombreux escaliers, laissant ses cheveux reprendre une forme sauvage et plus naturel que la coiffure qu'il avait mît du temps à faire. Il descendit les dernières marches, et il la vit. Elle était si belle dans sa robe blanche. Il se mordit la lèvre inférieur. Il avait prévu tout un long discours dans lequel il lui disait qu'il l'aimait de tout son cœur, et qu'il était sincèrement désolé pour l'arrivée imprévue de Bianca, mais elle était si parfaite qu'il en oublia chaque mot. Il s'avança doucement, essayant de faire le moins de bruit possible, et vint la prendre dans ses bras. "Tu es magnifique ce soir." Il sourit doucement et l'embrassa dans le cou. "Tu m'as manqué."

Il passa devant elle et prit ses mains dans les siennes. Il sourit en l'admirent, oubliant le temps, le reste du monde, et peut-être même sa propre existence. Il était si heureux d'avoir la chance de l'avoir qu'il ne pouvait faire autre chose, à cet instant que d'admirer la chance qu'il avait, et plonger son regard dans le sien, avec toute la tendresse et l'amour dont il savait faire preuve. Cette fille était tellement parfaite que, quelque part au fond de lui, il savait presque déjà qu'elle lui pardonnerait cette erreur qu'il avait faite. Il se mordit nerveusement la lèvre inférieur, il fallait qu'il lui dise, il avait besoin de savoir si elle était prête à lui pardonner. Il murmura doucement. "Thonny, il faut que je te parle..." Une voix s'éleva de la grande salle, et Nico revint à la réalité. Il fallait qu'ils rejoignent les autres à la grande salle. Il grimace légèrement, puis il tendit son bras à sa cavalière. Après tout, il aurait le temps de lui dire, la soirée s'annonçait longue. "Viens, on va manquer le bal."



❝ You're the sun of my whole univers. ❞
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Per aspera ad astra

avatar

Proud to be me.

Per aspera ad astra
Want to know who I am ?
✘ Messages : 182
✘ Orientation Sexuelle : Les deux
✘ Lieu de vie : Memphis
✘ Where I am : Strange place
✘ DC : Léo, Loïc, Liam
Date d'inscription : 11/01/2015

A little more ?

Feuille de personnage
Level:
4/500  (4/500)





MessageSujet: Re: [Event] Une dernière Danse Jeu 23 Avr - 16:19




''Une dernière danse''



Event


Enzo avait passé une nuit très agitée, ne pensant qu'à ce qu'il venait de se produire dans le château, tous ses meurtres le prenait de cours, lui qui voyait en cette école une possibilité de recommencer une nouvelle vie, il se voyait replonger dans son sombre passé, faisant resurgir des démons qu'il aurait préféré voir disparaître définitivement. Les yeux fatigués, il s'observa dans la glace d'une des salles de bains de la colonie des sang-mêlées, il avait besoin de prendre une douche bien froide pour le remettre sur pieds et participer comme un bon petit toutou à cette fête sans réelle grande importance en soit, cela ne les sauvera pas. Enfin c'était son point de vue, il ne le disait pas tout haut, mais il se savait déjà perdu dans les méandres d'un château qui tente de faire bonne figure, la chute serait encore plus brutal. Il s'abstenait de parler, de trop en dire et dévoiler ses pensées les plus sombres sur cette histoire qui coûta la vie à tout de même quatre personnes.

Il savait très bien que les proches avaient dû être bouleversé, il était passé par là, mais ce n'est pas pour ça qu'il est allé les voir pour les soutenir, en soit il se fichait de qui vivait et qui mourrait, le hasard fait les choses et ne demande pas d'avis. Tel était la dure lois que la réalité avait mise en place. Enzo passa sous la douche rapidement, se frottant bien le visage tentant de se réveiller comme il pouvait et ne pas paraître exténué lors de son arrivée au bal. Se souvenant ainsi qu'il allait devoir retrouver sa cavalière devant les portes de la grande salle, il avait un mémo à l'encre noir indélébile sur le bras droit, cela éviterait de l'oublier, pas qu'elle n'a aucune importance pour lui, juste qu'il a pour habitude d'oublier tout ce qu'il doit faire et clairement une crise n'était pas pour ses plans de fin de soirée.

Il prit une serviette s'enroulant au niveau de la taille à l'intérieur, il est vrai qu'il avait pour habitude d'être nudiste n'ayant aucune gêne avec son corps, mais il n'était plus dans l’entrepôt et devait éviter de faire des vagues surtout que la population féminine est plus importante que la population masculine. Sortant vers son bungalow, celui de Borée qui était donc lié à celui de Hermès n'étant qu'un dieu mineur voir même pas un dieu, il n'avait guère le choix, lui et sa sœur de loger avec ses psychopathes qui foutent un foutoir monstrueux. Arrivé devant son lit, il regarda sa tenu pour le bal, grotesque oui elle l'était, bleu, bleu et encore bleu, un trop plein peut-être. Bon après tout il n'allait pas discuter les goûts de sa sœur, il aurait dû y aller au lieu de lui demander de s'en occuper. Mais bon peu importe. Le jeune homme ne mit pas longtemps à s'habiller, se coiffa à la va vite, l'heure tournait, il ne souhaitait pas vraiment poser un lapin à Slaine, il faut dire qu'elle avait un fort caractère il en avait appris des choses sur elle depuis leur rencontre à la tour d'Astronomie. Ce n'était pas pour lui déplaire en soit, il aimait bien galérer, ça met un peu de piquant dans une relation, même s'il ne savait pas comment il pouvait qualifier cette dernière.

La nuit tombant sur l'école, il se précipita vers la sortie de la salle sur demande, manquant d'ailleurs de se faire arracher les doigts en passant, à vouloir aller trop vite aussi. Cherchant ce qu'il allait pouvoir sortir pour expliquer son retard, il manquant de se rétamer dans les escaliers mouvent du château, quelqu'un cherchait sa mort apparemment, ce qui en soit ne le dérangeant pas vraiment, il adorait flirter avec cette dernière, une fois de plus une fois de moins, peu importe. Vint son arriver devant la grande salle, un dégaine bien à lui, pas vraiment sûre de lui d'ailleurs, il était pas timide de base, mais il faut dire qu'en la voyant c'était plutôt dure de ne pas rougir et de paraître limite honteux avec son costume de seconde mains. Il se redressa fièrement, allant voir la demoiselle attendant collé contre un mur, il en avait de la chance ce dit-il avant de se donner une claque mentale, bien que cela soit étrange, ne pas perdre ses moyens, principale qualité qu'il possédait, savoir garder le contrôle, en soit cela n'avait jamais marché se rappelant l'histoire avec Alex.

Il s'approcha d'elle, d'un pas assez, lent, se positionnant devant elle, un sourire un peu nié sur le visage, se frottant l'arrière du crâne et présentant ainsi ses excuses pour son retard  '' Désolé Slaine pour ce petit retard, j'ai pas vu l'heure passée '', il tendit la main pour qu'elle vienne avec lui, il était déjà temps que cette soirée finisse, ça semblait trop faux pour être vraie, une simple façade et il n'aimait pas cela. La demoiselle était la seule raison de sa venue en soit.  ''Et bien je crois qu'il est temps de rentrer ''


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité

avatar

Proud to be me.

Want to know who I am ?

A little more ?





MessageSujet: Re: [Event] Une dernière Danse Jeu 23 Avr - 21:01




une dernière danse

Gabriel Walker.



La Grande Salle était complètement transformée. Les quatre longues tables qui accueillaient les élèves avaient été déplacées sur les côtés pour faire de la place au milieu de la salle. Tout était décoré avec soin et Gabriel avait presque eu du mal à reconnaître l'endroit où il prenait ses repas. Il avait revêtu son plus beau costume d'un noir mat accompagné d'une chemise de la même teinte et d'une cravate bordeau, seule touche de couleur dans sa tenue. Il était classe, élégant.. En bref, il ne voulait pas en faire trop. Il voulait juste être à la hauteur de sa cavalière, où du moins, il avait essayé. Anastasia était magnifique quoi qu'elle portait et il se doutait bien qu'en robe, elle devait être époustoufflante. Le seul indice dont il avait eu vent auprès d'elle concernant sa tenue était la couleur du vêtement, bordeau. Alors pour faire bonne mesure, il avait décidé de mettre une cravate de cette même teinte.

Seule autre touche de couleur dans sa tenue : une rose, glissée à l'avant de sa veste dans la petite poche sur son pectoral droit, d'un rouge aussi pur que le sang. Depuis qu'il avait rencontré Anastasia, le soir d'Halloween, il lui offrait une rose chaque semaines. Une habitude que certains déclaraient idiote ou carrément vieux-jeu, mais il aimait bien faire comprendre à son "amie" qu'il pensait à elle et il espérait que cette attention lui faisait plaisir. Gabriel avait le comportement d'un homme amoureux avec elle et il le savait. Il ne pouvait véritablement dire ce qu'il ressentait envers la magnfique blonde mais il ne pouvait s'empêcher d'être possessif avec elle, d'être jaloux dès qu'un garçon l'approchait, ou d'être tactile avec elle.. Du côté de la jeune femme, il ne savait pas non plus si elle ressentait plus que de l'amitié à son égard ou si elle restait avec lui par pitié même si il doutait de cette dernière théorie.

La soirée s'annonçait belle en tout cas. Le beau brun aimait passer son temps avec la romaine. Elle le faisait sourire en permanance. Il se sentait extrêmement bien avec elle. Et alors qu'il l'attendait, adosée à un mur dans la Grande Salle, pas loin de la porte, il ne regrettait en aucune façon de lui avoir demandé d'être sa cavalière. Comment pourrait-il regretter le fait d'avoir à son bras une jeune femme aussi sublime qu'elle ? C'était impossible. Il serait d'autant plus fier d'être celui qui bénificiait de ce privilège car, après tout, même si elle n'était arrivée que depuis peu de temps, un grand nombre de garçons la "courtisait" chaque jours. Le contraire aurait d'ailleurs grandement étonné Gabriel qui, lui-même, n'échappait pas au charme ravageur d'Anastasia. Cette fille était la Tentation incarnée.
C O D E © W H A T S E R N A M E .

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Proud to be me.

Want to know who I am ?
✘ Messages : 12
Date d'inscription : 14/04/2015

A little more ?





MessageSujet: Re: [Event] Une dernière Danse Sam 25 Avr - 12:57


Une dernière danse
AVEC GABRIEL WALKER

La salle était pleine. Pleine de personnes sur leur trente et un, plus ou moins réussi, de toutes "races". Et pour la première fois depuis longtemps, cela ne semblait déranger personne. Comme si un accord tacite de paix avait été conclu en cette soirée, nous permettant d'oublier rancœur et horreur. Les gryffondors rigolaient avec les serpentars, les romains discutaient avec les grecs, et les grecs semblaient à même de danser avec les sorciers. C'était... Étrange. Et appréciable. Je n'avais jamais haït aucun d'entre eux, et j'aimais savoir que dans des moments comme ceux-ci, la paix pouvait régner. Nous avions besoin de nous serrer les coudes, surtout en ce moment. Alors si ce bal pouvait redonner vie et espoir, je danserais toute la nuit. Ce que j'allais d'ailleurs faire de toute façon... Comment ne pas profiter d'un bal quand nous avions le meilleur cavalier qui soit ? Impossible. Je n'allais donc pas me priver. Et je savais, non sans fierté, qu'il me suivrait, mettant un point d'honneur à réaliser mes désirs. Si j'en profitais ? Non, je m'en délectais, nuance ! 


Nous avions décidé d'y aller ensemble, mais apparemment, nous avions oublié de nous donner un lieu de rendez-vous. Ou alors, ma mémoire était défaillante, mais ce n'était normalement pas le cas. Et comme j'étais légèrement en retard, et que je le savais ponctuel -oui, les femmes mettent du temps à se préparer, et alors ?- je m'étais donc dirigée vers l'intérieur de la salle, ne le voyant pas devant les grandes portes. J'aurais pu dire que j'avais été happée par la foule, mais ce ne fut pas le cas, loin de là. Disons plutôt que l'on s'écartait de mon passage, impressionné. Je n'avais pas froid aux yeux, non, mais je me savais splendide, alors je n'avais pas à m'en faire. Je portais une robe bustier, dégageant mes épaules et mettant en valeur le haut de ma poitrine. Elle était serrée, et donc moulante, jusqu'à mes genoux où elle s'évasait alors pour descendre jusqu'à mes pieds, qu'elle camouflait. Le haut était de velours rouge vif, tandis que le bas, voiles presque transparents, étaient d'un bordeaux élégant. Ma silhouette, fine et gracieuse n'en était que plus mise en valeur, tandis que le rouge contrastait merveilleusement avec ma peau laiteuse, aussi blanche et onctueuse que de la crème. Des gants assortis venaient compléter le tableau, ainsi qu'un collier ras du coup noir. Mes cheveux d'or étaient savamment relevé en un chignon des plus complexe, mettant mon visage, et plus précisément mes yeux en valeur. Ceux-ci relevé d'un trait eye-liner noir, étaient d'un bleu à couper le souffle. Ma bouche, quant à elle, était d'un rose nacré, presque invisible. J'aurais pu la peindre elle aussi de rouge, mais cela aurait fait dans l'excès et aurait rompu l'impact qu'avait mes yeux sur mon minois de reine. En un mot, j'étais parfaite.


J'avançais donc fièrement, un sourire venant se nicher au coin de ma bouche lorsque je remarquais mon cavalier. Il était beau, cela était indéniable, et un sentiment de fierté m'envahi. Ainsi qu'autre chose, que je ne sus décrire, accélérant légèrement les battements de mon cœur, soulevant ma poitrine. Je m'approchais alors furtivement, bien que cela soit difficile de ne pas se faire remarquer, et lui chipais ce qu'il avait positionné dans sa boutonnière. Je me retrouvais donc avec une rose d'un rouge sombre et envoûtant entre les mains. Je ne savais comment il avait deviné mon attirance pour cette fleur. Sans doute mon parfum à la rose, odeur enivrante qui ne me quittant jamais. A vrai dire, peu importe. Le fait est qu'il m'en offrait une chaque semaine depuis notre rencontre, et chacune d'elle avait sa beauté propre. Sa petite touche qui faisait qu'elle était unique. J'avais d'ailleurs gardé un pétale de chacune d'elles, avant qu'elles ne dépérissent, les faisant sécher dans un vieux bouquin. Peut être un jour n'aurais-je plus assez de place pour les garder, mais en attendant, j'aimais me savoir assez présente dans l'esprit d'un homme si séduisant pour qu'il pense à moi chaque semaine de la sorte. Une poussée d’orgueil ? Et alors ? J'étais ainsi, et il ne le savait que trop bien.


"Cette rose servait-elle de déco ou m'était-elle destinée ? Non en fait, ne me dis rien." Je souriais avant de venir la repositionner à son endroit d'origine, me rapprochant assez pour pouvoir humer son parfum. "Je verrais bien à la fin du bal à quelle fin elle avait été placée là."


Un sourire légèrement provocateur étira mes lèvres, et je déposais furtivement un baiser sur sa joue avant de m'éloigner légèrement. Je savais qu'on nous observait, un couple comme le notre ne passant pas inaperçu. Mais je m'en moquais bien, après tout, j'aimais que l'on m'admire. Je ne m'excusais pas de mon retard, après tout, je n'avais que quelques minutes de plus, et de toute façon, il savait pertinemment que ce n'était pas mon genre. L'avantage d'avoir un cavalier qui vous connaissait et comprenait. Je détournais alors mon regard aussi bleu que la glace de lui pour scruter vite fait la salle.


"Bien, alors qu'est ce qui te tenterait Gabriel ? Manger ? Danser ? ..."


J'aurais aisément pu ajouter "Moi ?" à l'équation, mais il aurait été capable de me prendre au mot. Aussi joueurs l'un que l'autre...

© EKKINOX


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité

avatar

Proud to be me.

Want to know who I am ?

A little more ?





MessageSujet: Re: [Event] Une dernière Danse Sam 25 Avr - 19:51




une dernière danse

Gabriel Walker.



Plus les minutes défilaient et plus l'impatience grandissait dans la poitrine du jeune homme qui laissait son regard survoler la foule pour espérer y repérer sa belle cavalière. Elle était en retard, mais il ne lui en tiendrait pas rigueur. Gabriel était un garçon compréhensif, dans la mesure du possible en tout cas et s'énerver pour un rien n'était pas vraiment son genre, plus celui de sa petite-soeur qu'il pouvait d'ailleurs appercevoir entrain de danser vers le milieu de la salle. Il détourna son regard rapidement, et ses yeux se posèrent enfin sur la fille qu'il recherchait. Epoustoufflante dans une longue robe qui mettait sa longue silhouette en valeur, elle fit son entrée dans la salle alors que tout le monde s'écartait sur son passage, bouche-béante. Le sorcier lui-même eut du mal à la fixer sous toutes les coutures comme bon nombre des hommes présents à l'entrée et se contenta de laisser son regard naviguer sur elle pendant quelques secondes avant de fixer son beau visage d'ange. Elle était splendide et encore, le mot était bien trop faible pour la décrire. Le Gryffondor se sentait quelconque dans son costume et se demanda intérieurement pour la énième fois comment avait-il pu avoir la chance d'avoir la romaine comme cavalière à ce bal.

Celle-ci le repéra d'ailleurs et le beau brun se décolla du mur pour l'accueillir. D'un geste rapide, elle attrapa la rose rangée dans sa poche extérieure et il ne fit rien pour l'en empêcher. Après tout cette rose, comme toutes les précédentes d'ailleurs, était pour elle et elle le savait très bien. Par chance, la couleur de la fleur était parfaitement assortie à la teinte bordeau de la robe de la magnifique blonde. Il en fut ravis. Il avait passé plus d'une heure dans un fleuriste à la recherche de la rose la plus rouge, la plus belle et la plus garnie niveau pétales. Chaque dimanche, il faisait cela. Il partait en début d'après-midi pour trouver "la" rose parfaite et revenait au château avant de la mettre précautionneusement dans un vase pour ne pas qu'elle se fanne dans la nuit. Puis le lendemain matin, il allait attendre Anastasia devant la Salle sur Demande et dès qu'elle en sortait, il venait la saluer en lui embrassant la joue et lui offrait la rose avant de partir, n'ayant malheureusement pas le temps de rester plus de temps avec elle à cause des cours.

Sentir les lèvres de la jeune femme sur sa joue suffit à sortir Gabriel de ses pensées. Elle avait remit la rose à sa place et lui demandait de ne pas lui dire si elle était pour elle avant la fin du bal. Cela ne posait pas de problème au jeune homme et il hocha la tête pour accéder à sa demande. Il prit la main gantée de sa belle avant de la porter à ses lèvres et d'en embrasser le dos, la regardant dans les yeux tout du long, espérant qu'elle y verrait à quel point le sorcier la trouvait magnifique. Un pur et parfait gentleman. Il garda la main dans la sienne alors qu'il répondait à la question de la belle blonde.

- Allons danser.

Il entraîna Anastasia au milieu de la salle, les couples de danseurs s'écartant sur son passage mais il n'y fit pas attention et se retourna vers sa cavalière pour lui faire face, ayant trouvé un espace suffisamment grand pour qu'ils puissent danser sans rentrer dans telle ou telle personne. Le beau brun lâcha la main droite de sa belle pour glisser la sienne autour de sa taille fine qui finit par terminer sa course sur la courbe de ses reins. Sa main droite, quant à elle, vint attraper la gauche de sa partenaire, la serra doucement, et l'éleva à hauteur de menton. Une musique douce jouée au violon retentissait dans la salle et tout les danseurs tournaient doucement au rythme d'un slow. Gabriel était assez prêt d'Anastasia pour pouvoir admirer les nuances de bleu qui se mélangeaient dans ses yeux et sentir son doux parfum de rose qui envahissait déjà ses sens. Il adorait son parfum.
C O D E © W H A T S E R N A M E .

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Proud to be me.

Want to know who I am ?
✘ Messages : 321
✘ Where I am : On my own road
Date d'inscription : 09/01/2015

A little more ?

Feuille de personnage
Level:
720/1000  (720/1000)





MessageSujet: Re: [Event] Une dernière Danse Dim 26 Avr - 10:51

Sang et larmes. Honte et déshonneur. Voilà ce qui me ramenait à Poudlard. Trois compagnons d'armes tombés au champ d'honneur, trois noms que je ne pourrais jamais oublier. Je les avais d'ailleurs gravés en runique sur mon bras droit, meurtrissant ainsi la chair éternellement afin de ne jamais oublier ce que j'avais fait. Oui c'était ma faute! Je les avais abandonné à leur sort lâchement. La Quête était un échec, un fiasco des plus importants. Il allait falloir rendre des comptes, et payer pour mes erreurs.

J'avais réussi à trouver une voiture à Inverness qui m'avait déposé assez près du manoir. J'avais fini la route à pied pour arriver, crasseux et couvert de sang, n'ayant pas pris le temps de la moindre toilette sur le retour. Sac sur le dos, marteau à la main, je pénétrais dans une école déserte, sans âme qui vive. Mais pas silencieuse. De la grande salle venait une musique douce, chaleureuse et entrainante. Le genre de musique qui réconforte les coeurs et clame les victoires. Espérons que ce soit plutôt la première option que la deuxième. Je ne posai même pas mon sac et m'y rendis directement, bien déterminé à savoir ce qui s'y passait. Et ce que j'y vis m'horrifia. Ils étaient là, tous vêtus de somptueux vêtements, à danser, s'amuser, ripailler alors que dehors, la Guerre et la Mort approchaient à grand pas. Ils étaient là à profiter du bon temps au lieu de se préparer à une inéluctable bataille qui allait leur tomber dessus beaucoup trop tôt. Par Odin...quelle absurdité!

Je sentis une rage monter en moi, une rage et une tristesse profondes. Ils sont là à se bercer d'illusions tandis que leurs camarades meurent dehors. Il est grand temps de leur refoutre les pieds dans la réalité. Je passai alors en trombe, marchant à la cadence militaire au milieu des personnes présentes au bal qui me regardaient avec des yeux de merlan frit. Vous êtes si propres, si purs, que ma crasse vous dégoûte? Attendez d'entendre mon rapport, et là vous saurez enfin ce que je ressens. Je poussai les danseurs pour me rendre jusqu'au milieu de la salle, arrêtant l'instant et laissant leurs regards se porter sur moi. D'un cri fort et enragé, je lançai à l'attention de toute la salle.

Alors c'est ainsi? C'est comme ça que vous vous préparez à la guerre à venir? Pitié mais tuez-moi! Vous me faites honte.

Maintenant que l'ambiance est posée, il est temps de passer aux explications.

Des deux Quêtes que vous avez envoyé, il semble pour l'instant que je sois le seul qui soit revenu! Et sachez que les trois qui étaient avec moi ne reviendront pas! La tristesse avait remplacé la rage en cet instant. Mais très vite, cette dernière reprit le dessusIls sont tombés. Et vous! Vous! Vous êtes là à vous pavaner et à faire comme si de rien n'était! A célébrer une victoire alors que seule la défaite est de retour. Alors laissez moi vous éclaircir les idées. Je ne suis pas surpris que vous ayez perdus vos deux derniers affrontements si vous vous comportez de la sorte. Un champion meurt et vous devenez des incapables? Faut-il en rire ou en pleurer? Les Grecs autant que les Romains ou même les Sorciers.

Je repris ma respiration, voyant des regards interrogateurs, effrayés ou encore empli de colère. Normal après ce que je viens de dire, et ce que je m'apprête à dire.

J'ai marché à vos côtés pendant quelques mois, vous observant, écrivant sur vous. Ma pensée alla vers Hope en cet instant, à laquelle j'avais dit une vérité qu'elle n'avait pas cru. Et ce que j'ai pu en conclure, ce que mon peuple a pu en conclure, c'est que vous autres étiez faibles et terrorisés. Vous auriez pu vous préparer pour ces quêtes! Au lieu de ça, vous avez envoyé des gamins sans préparation, qui ne savaient pas vers quoi ils allaient, qui n'avaient jamais quitté le doux foyer protecteur. Alors aujourd'hui, je vous le déclare, moi Erik Thorrson, fils de Thor, descendant d'Odin et guerrier au service d'Asgaard la toute-puissante, VOUS ÊTES RESPONSABLE DE VOTRE ÉCHEC! Alors continuez à ripailler et à vous amuser comme si de rien n'était. Moi j'ai une bataille à préparer.

Je tournai les talons et me redirigeait vers la porte de la grande salle, en lançant un ultime message.

Que ceux qui veulent survivre me suivent. Les autres...bonne chance.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Pressure. Strain. Pulse. Stress. Life.

avatar

Proud to be me.

Pressure. Strain. Pulse. Stress. Life.
Want to know who I am ?
✘ Messages : 194
✘ Orientation Sexuelle : Hétérosexuelle.
✘ Lieu de vie : Machu Picchu
✘ Where I am : Nowhere
✘ DC : Theia, Nico, Scorp', Asa.
✘ Liens :
Les indispensables.

Anthéa Atkins My love.
Léo Valdez Like a brother.

Date d'inscription : 15/10/2014

A little more ?

Feuille de personnage
Level:
45/500  (45/500)





MessageSujet: Re: [Event] Une dernière Danse Dim 26 Avr - 12:53


It's scary what a smile can hide.
Il ne voulait pas être là. Cette soirée était une insulte aux deux camps de demi-dieux, et même aux sorciers. Un de ses meilleurs amis venait d’être découvert mort. Cette image ne quitterait jamais plus son esprit. Il était brisé en miles morceaux. Il sombrait lentement dans la folie. Mais les ordres avaient été clair. Tout le monde devait être présent, alors, il se força. Il était fils de Rome et centurion de la douzième légion, il avait le devoir de montrer l’exemples à ses légionnaires. Il ne portait pas de beau costume, il n’était même pas coiffé. Juste un jeans, une veste, et un tee-shirt, ça suffisait largement. Il n’avait rien à fêter. Jonathan ne le quittait plus depuis la découverte d’Octavian. L’ignorait devenait de plus en plus difficile. Il essaya de se raccrocher au dernier semblant d’espoir dans sa vie, son futur enfant et la femme qu’il aimait. Ils dansaient, ils riaient, ils s’amusaient, Jupiter, qu’est-ce que ça pouvait agacer Lorenzo. Etaient-ils assez stupide pour croire aux faux semblant de cette soirée ? Il s’était assit sur une chaise, contre le mur du fond de la grande salle. Il était seul, et il appréciait ça.

Et puis le sens même de son existence vola en éclat. Le demi-dieu avança dans la grande salle, claironnant son discours, mais Lorenzo, lui, il en avait plus rien à faire. Le monde pouvait mourir dans les feux de l’enfers, il s’en moquait littéralement. Anthéa était partit avec lui. Sa femme était partit avec lui, et lui, il avait fuit lâchement en la laissant derrière. C’est tout ce qu’il voyait. ‘Et sachez que les trois qui étaient avec moi ne reviendront pas !’ Chacun des mots se heurta à lui comme des coups de couteau. Il sentait son coeur se déchirer en deux lentement et douloureusement. Il se leva. ‘Comme ça tu veux fuir ? Bien, passes moi d’abord sur le corps.’ A cet instant précis, Lorenzo n’était plus du tout maître de ses actes. La colère avait prit le dessus sur sa raison, et la folie l’avait totalement engloutit. « TOI ! » Il marcha avec fureur jusqu’à Erik, refermant les portant de la grande salle et se plaçant devant. « Toi, tu n’iras nul part. Tu veux parler de la lâcheté des personnes présentes, mais tu n’es pas mieux. Si tu es ici, c’est que tu as fait le choix d’abandonner ceux qui étaient avec toi. »

Il passa la main à sa taille et frôla le manche de son épée. Il ne fallait pas qu’il se laisse avoir par sa colère, pas d’effusion de sang, surtout pas. « Tu es lâche. Tu es faible. Tu as abandonné derrière toi ma femme et mon enfant. Ne crois pas que je vais te laisser fuir comme ça. Ils sont tombés, dis-tu ? Tu aurais mieux fait de les suivre et de tomber avec eux. » Il se retourna vers les autres, cherchant du regard un soutient, il était entrain de sombrer totalement. Si personne ne le retenait, il allait égorger vif ce rustre personnage qui s’était permit de laisser sa raison de vivre, son plus grand trésor, la prunelle de ses yeux derrière lui.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

There is no pretending

avatar

Proud to be me.

There is no pretending
Want to know who I am ?
✘ Messages : 145
✘ Orientation Sexuelle : Hétéro
✘ Lieu de vie : Memphis
✘ Where I am : Cherche, tu trouveras peut être
Date d'inscription : 03/03/2015

A little more ?

Feuille de personnage
Level:
8/500  (8/500)





MessageSujet: Re: [Event] Une dernière Danse Lun 27 Avr - 9:34

     

Danae L. Kyte

Miroir, miroir, dis moi qui est la plus belle
L
es temps étaient durs, et j’avais beau être d’un naturel optimiste, ça n’en était pas moins décourageant. Je me sentais de plus en plus vulnérable, j’avais l’impression que je pouvais mourir à tout instant. Après tout, c’était ce qui était arrivé à ces quatre adolescents, non? Personne n’était à l’abri, et on ne s’en rendait compte que maintenant. Je dois bien avouer que j’avais assez peur. Je ne pouvais pas m’empêcher de me retourner toutes les trente secondes pour vérifier si je suis suivie ou non. C’est assez étrange comme sensation pour moi. Je ne suis pas de nature méfiante. Mais j’étais prudente. Enfin, relativement. Je secouais la tête. Tout ça ne me ressemblait pas. Il se passait trop de choses, j’avais l’esprit en compote. En fait, je n’arrivais pas à trouver un lien entre tout ce qu’il se passait. Mon cerveau partait dans tous les sens. C’était sûrement dû à la peur. Après tout, comment ne pas avoir peur? Il y avait peut-être un tueur parmi nous, peut-être même que je lui avais déjà parlé. Il y avait de quoi être flippé.

Mais bon. Une soirée avait été organisée. Un bal. J’en était assez contente, il n’y avait rien de mieux pour se changer les idées. Enfin, si on ne se faisait pas attaquer comme à la soirée d'halloween, bien sûr. Mais je préférais ne pas y penser. Tout ce que je voulais, c’était passer une bonne soirée, danser avec deux trois personnes, boire un verre et rentrer me coucher. Je faisais peut être vieillotte à dire ça, mais je n’avais envie de rien d’autre. Je ne voulais pas m’amuser jusqu’à je ne sais pas quelle heure de la nuit comme les autres. J’étais raisonnable. Bref. Qui disait bal disait tenue de soirée. J’avais mis pratiquement toute l’après midi à choisir la mienne. J’avais finalement opté pour une robe de bal bustier, rouge. Ou rouge, en plus ça m’allait très bien au teint. J’avais choisis une robe longue, ça faisait plus soirée à mon goût. Au pieds, j’avais chaussée des escarpins assortis à ma robe. Pour mes cheveux, je les avais attachés en chignon flou. Je ne voulais pas qu’ils me gênent pendant la soirée.

Je pris ensuite la direction de la Grande Salle. Ce qui n’était pas vraiment évident avec des chaussures pareilles. Je ne portais pas souvent de talons, et encore moins des aussi haut. Et je devais traverser toute la Colonie avec, sans parler des couloirs du château recouverts de pavés, et donc de trous. Mais bon, je ne perdis pas courage et finis par arriver à destination. Il y avait déjà du monde. J’étais si en retard que ça? Pourtant que j’étais partie de mon bungalow il était à peine dix-neuf heure. Encore tôt, donc. Visiblement, les habitants de Poudlard avaient fort besoin de se détendre. Et ils n’étaient pas les seuls. Tout ce que j'espérais, c’était que tout se passe bien.

Bien sûr, espérer ne suffit pas. Loin de là. En fait, je venais à peine d’arriver que c’était déjà l’anarchie, ici. Les larmes m’en montèrent aux yeux. Erik, le demi-dieu que j’avais rencontrée un soir dans le parc, criait à tue tête que nous étions tous des lâches. Chose avec laquelle je n’étais pas d’accord. Nous n’étions pas des lâches, nous étions humains. Et nous avions besoin d’une pause. Et au milieu de tout ce foutoir, j’apperçue Lorenzo. Il était vraiment très en colère, plus en colère que je ne l’avais jamais vu. On aurait dit qu’il était prêt à massacrer une foule. Les paroles d’Erik l’avauit blessé profondément. Je le comprenais, il avait perdu Anthéa. J’avais aussi perdue une amie dans l’histoire. Mais il n’allait faire qu’une chose en répondant à ses paroles: s’attirer des problèmes. Je ne pouvais pas le laisser faire.

J’essayais de franchir la foule, mais ce n’était pas possible. Il y avait beaucoup trop de monde. Tout le monde voulait voir ce qu’il se passait. Tout le monde voulait être aux premières loges. Quels bandes d’idiots! Ils ne pouvaient pas empêcher les gens de s'entre-tuer à la place? Parce que c’est ce qui allait se passer si personne n’intervenait, ça risquait de sérieusement mal se finir.

“Mais poussez vous! Faites quelque chose, par Zeus!”


GleekOut!


I never forgive you Tu envahis mes rêves sans jamais prendre de repos et puis après, tu t'en va sans prévenir et me laisse seule
❝Trust me, you're early❞
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Proud to be me.

Want to know who I am ?
✘ Messages : 89
✘ Orientation Sexuelle : Hétérosexuelle
✘ Lieu de vie : Memphis
Date d'inscription : 14/04/2015

A little more ?

Feuille de personnage
Level:
0/500  (0/500)





MessageSujet: Re: [Event] Une dernière Danse Lun 27 Avr - 12:00

The Last Song
Astrid A. Malfoy

Enfin une bonne soirée qui s’annonçait. Et oui, une fête! Youpi! J’en étais plutôt contente. Bien sûr Scorpius était en quête, j’étais inquiète, comme toute soeur digne de ce nom. Mais je savais qu’il allait revenir. Il revenait toujours, mon grand frère. En tout cas il avait intérêt, sinon je partais le chercher moi-même. Et j’étais certaine que Loïc ferait de même. Je trouverais bien un enfant d’Hadès ou de Pluton assez gentil pour m’emmener, que je m’en occupe personnellement, de sa damnation éternelle. Mais je n’en étais pas encore là. Et j’espérais ne pas y être avant un bon moment. Disons, pas avant que je commence à perdre toutes mes dents et que je sois tellement laide et ridée que je ne me reconnaîtrais même pas moi-même. En gros dans un sacrée bout de temps. Mais ça il devait le savoir, je pense. Il me connaissait mieux que personne, il savait comment j’étais. J’avais déjà perdue ma mère, pas la peine d’en rajouter. Et mon père… A vraie dire je préférais ne pas y penser pour l’instant. Il était encore trop tôt.

Cette fête était donc la bienvenue. J’avais besoin de me détendre. Et cette détente commençait par une petite séance beauté! Oui, bon, d’accord, une grosse séance beauté. En vérité, elle dura pratiquement toute l’après midi. Soin, masque, vernis, maquillage… La totale! J’avais même sortie ma plus belle robe pour l’occasion. Une robe que j’avais achetée avec ma mère. J’eus un moment envie de pleurer, mais j’avais tellement pleurée ces derniers jours que plus aucune larme ne franchissait la barrière de mes yeux. Ils étaient tout secs. J’enfilais la fameuse robe. Je pris soin de la mettre bien en place avant de regarder le résultat dans la glace. J’étais plutôt contente. La robe traînait un peu par terre, mais bon. Ce n’était pas ça qui allait me décourager, loin de là. Je souris à mon reflet. Il était temps de laisser tout ça de côté, du moins le temps d’une soirée. Maman n’aimerait pas que je me renferme et que je ne profite pas de cette occasion pour m’amuser. Je levais les yeux vers le plafond. En fait, je devrais plutôt les baisser vers le sol. Je savais maintenant que toutes les âmes allaient chez notre cher ami Hadès. Mais pour moi, ma mère était un ange, et sa place était parmi les siens. Dans le ciel. Dans la lumière. Pas dans les ténèbres.

Je baissais les yeux et partis vérifier si Cassandra était prête, ce qui était le cas. Elle était d’ailleurs aussi magnifique que moi. On allait en faire tourner des têtes à cette soirée! Tant mieux! On partit toutes les deux en direction de la Grande Salle, bras dessus, bras dessous. On discutait toutes les deux. C’était presque redevenue comme avant. Sauf qu’on évitait de parler de Chrystia, bien sûr. Mais sa présence n’en était pas moins manquante. Mais il fallait faire avec, on avait pas le choix, après tout. Le trio devait survivre, même si nous n’étions plus que deux. Et même si c’était difficile. Toute douleur est surmontable, il suffit d’en avoir la volonté, de la surmonter. Et je savais que je pouvais l’avoir. Le plus important, c’était que nous n’étions pas seules. On était là l’une pour l’autre, et on devait se soutenir.

Une fois arrivées à la Grande Salle, en tout cas, on ne se priva de rien. Il y avait une assez bonne ambiance, ce qui était rassurant. A peine arrivée, j’étais déjà en train de danser sur la piste. On peut dire que ce n’était pas les demandes qui manquaient. Et je ne connaissais même pas les prénoms de la moitié des garçons avec qui j’avais dansée. J'aperçus Gabriel du coin de l’oeil. Je m’apprêtais à aller lui dire bonjour et lui proposer une danse, mais il n’était pas seul. Visiblement, il s’était trouvé quelqu’un. Je lui souris de loin, sans être certaine qu’il m’avait aperçue. J’étais contente pour lui. Il méritait d’avoir quelqu’un qui l’aimait. En gros, pas moi, c’était certain. Pas que je le détestais, hein. Au contraire, je l’adorais. Mais on s’était bien rendu compte tous les deux que ça ne servait à rien d’aller plus loin.

Je m’apprêtais à me chercher un nouveau camarade pour danser, pourquoi pas un demi-dieu, quand j’entendis quelqu’un hurler derrière moi. Littéralement hurler. Je me retournais. Le demi-dieu qui était parti en quête avec mon frère venait de rentrer dans la salle. J'écarquillais les yeux. Scorpius! Il était enfin rentré! Mais où était-il? Je ne le voyais pas. Je m’avançais vers le Nordique. Peut-être que Scorpius était caché derrière lui? Ce ne serait pas la première fois qu’il me ferait une blague de ce genre. Mais non. Il n’était pas là.

Puis j’écoutais les paroles de ce demi-dieu, Erik. Et j’eus le coeur brisé, littéralement. Je cherchais Loïc du regard, mais je ne voyais rien à travers toutes ces larmes. Finalement mes yeux n’étaient pas aussi secs que je le croyais. Ils sont tombés. Mais qu’est-ce que ça voulait dire? Comment ça ils étaient tombés? Je connaissais la réponse, mais je ne voulais pas y croire. Non. Ce n’était pas possible. Pas Scorpius! Tout sauf Scorpius! Je plaquais une main sur ma bouche pour étouffer un sanglot. Cassandra m’avait rejoinds et passait un bras autour de mes épaules mais je la repoussais. Non, je ne voulais pas qu’on me réconforte. J’en avais assez. Je voulais mourir. Mais avant je voulais tuer celui qui avait laissé mon frère mourir. Heureusement, j’avais toujours ma baguette sur moi. Et je ne perdis pas de temps pour la sortir. Je n’étais plus moi même à cet instant. Juste un lion qui était resté trop longtemps enfermé.

“Où est Scorpius? OU IL EST? Il est mort, c’est ça? Et qu’est-ce que tu fais là? Pourquoi tu ne l’a pas aidé? Pauvre lâche! Il avait une famille! Une famille! Tu mérites juste de subir le sortilège Doloris jusqu’à ce que mort s’en suive! C’est pas toi qui aurait dû rentrer, c’est lui! Scorpius…”

Et là, j’éclatais littéralement en sanglots, j’en lâchais même ma baguette. Je me laissais tomber au sol. Je n’avais plus de force, plus du tout. Je perdais trop, trop d’un coup. Déjà Chrystia, puis ma mère, et mon père. Maintenant Scorpius. Je ne serais pas étonnée qu’on m’enlève Loïc dans très peu de temps. C’était trop dur à supporter. Je n’avais même pas quinze ans, bon dieu! Qu’est-ce que j’avais fais pour mériter ça? J’étais si horrible que ça comme personne? Pourquoi? C’était la question qui tournait en boucle dans ma tête.

Emi Burton




« Hey darling, I miss you! »
“Il n’y a que deux façons de vivre sa vie : l’une en faisant comme si rien n’était un miracle, l’autre en faisant comme si tout était un miracle.”. © .bizzle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Per aspera ad astra

avatar

Proud to be me.

Per aspera ad astra
Want to know who I am ?
✘ Messages : 435
✘ Orientation Sexuelle : Hétéro le plus souvent
✘ Lieu de vie : Quelque part sur terre
✘ Where I am : In another world where you can't find me
✘ DC : Léo, Liam et Enzo :D
Date d'inscription : 27/09/2014

A little more ?

Feuille de personnage
Level:
133/500  (133/500)





MessageSujet: Re: [Event] Une dernière Danse Lun 27 Avr - 14:39




Une dernière danse



Quand les ténèbres prennent le pouvoir...  


La vie n'avait plus aucune importance en ce jour, Loïc n'avait pas le cœur à la fête et préférait se balader sur la tour d'astronomie, jouant avec la mort, espérant peut-être qu'un souffle glacé vienne le poussé dans le vide et que jamais il ne remonte. L'espoir s'était envolé avec tous ses avantages. Il n'avait plus l'envie de continuer à faire semblant. Il ne cessait de grandir, un peu trop vite, il venait de prendre la place que son père occupait jusqu'alors. Responsable de son frère et de sa sœur depuis la mort de sa mère. Il était perdu, perdu dans un néant infini ne sachant plus vraiment quoi faire pour en sortir. Sombre, il était devenu, n'aspirant qu'à la mort de son père espérant que l'école soit assez sûr pour tous les sauver quand le pire arrivera.

Le jeune homme savait au plus profond de lui que les histoires que sa mère lui racontait à propos de l'ancien temps recommençait, un cycle infernale qui ne veut les laisser en paix et qui ne cesse de les détruire peu à peu, les rendant vides comme des coquilles. Ils sont là en apparence, mais plus rien ne les rattaches à ce monde excepté leur enveloppe charnelle. La mort sentait bien trop fort pour ne pas qu'on réalise qu'elle était bien là. L'aîné des Malfoy, regardant dans le vide pendant un petit moment, observant les alentours, espérant revoir revenir son petit frère partie bien trop longtemps à son goût, jamais il n'aurait dû le laisser partir, il aurait dû prendre sa place. Il aurait pu aussi être ce garçon de la prophétie, pourquoi ne pas l'avoir fait. Bien évidemment qu'il s'en voulait, Scorpius était bien trop jeune pour mourir. Il pensa ensuite à comment annoncer à son frère que leur mère était morte ? Scorp' avait beaucoup souffert ses dernières années rien que par les secrets qu'il leur cachait à tous que par le fait que leur père était un monstre avec lui qui venait de se révéler au grand jour. Leur famille était peut-être voué à l'extinction, après tout, la famille Malfoy a toujours fait le mal, ils n'auraient mérité que cela, mourir comme des rats.

Loïc ferma les yeux un moment sentant une douce brise effleurée son visage, s'était si calme ce soir, la ''fête'' était sûrement pour beaucoup dans ce calme apparent, mais comme on dit souvent, le calme vient avant la tempête. Une silhouette lui apparut ensuite, elle était si petite de là-haut, qu'il ne distinguait pas la personne qui arrivait en courant vers le château. Le fils Malfoy ne perdit pas une seule minute et descendit les escaliers quatre par quatre pour arriver à intercepter l'homme qui arrivait droit sur l'école, encore un de ses encapuchonnés, son père peut-être ? Avec espoir de pouvoir le tuer de ses propres mains, d'un sortilège qui le fera crier à mort, qui le fera souffrir, qui le tuera à petit feu, regardant son fils dans les yeux et comprendre qu'il a perdu le jeu.

Arrivant au niveau de la porte fermé, il pouvant déjà entendre les cris d'un jeune homme en pleine crise, suivit rapidement d'une fureur qu'il connaissait si bien, sa petite sœur qui hurlait sur l'arrivant, apparemment pas un ennemi, mais les cris pourquoi les cris. Loïc pénétra la pièce, espérant ne pas trouver de personnes décédés, c'était limite devenue commun en ses lieux. La baguette à la main, il s'avança au centre de la salle, il pouvait voir sa sœur à terre, un garçon plein de rage sur le point de bondir sur un demi-dieu venant de rentrer d'une quête qui se soldait apparemment par un échec. Ce demi-dieu était avec son frère, ils étaient partis à quatre, mais un seul était revenu. Scorpius n'était pas là, il n'était pas là, Loïc serra sa baguette aussi fort qu'il le pouvait, comment un demi-dieu qui se disait puissant, d'autant plus qu'il était le plus âgé de cette quête avait-il pu abandonner trois gamins. Son frère était perdu...

La douleur était si forte qu'il ne sentit même pas ses ongles s'enfoncer dans sa chaire, un de plus, la famille Malfoy était si maudite que cela ? Une rage indiscernable bouillonnant en lui, il voulait éclater, il était près à tuer cet avortons qui osait leur parler sur un ton condescendant, il avait échoué, lui et il osait les salir. Loïc ne lâcha pas une larme, un visage dure, il s'adressa à l'homme qui était devant lui, froid, sans aucune expression, '' Comment as-tu pu les abandonner, ils n'étaient que des enfants... Tu aurais mieux fait de mourir avec eux, tu vas payer ta lâcheté.'' Scorpius était partie, il n'avait plus qu'Astrid, il pouvait pas prendre le risque de la perdre, il était prêt à toute éventualité, sa baguette tournée vers le nouvel arrivant, l'ombre de soit même, il était prêt à commettre l'irréparable...





© TAZER.
 
« The family is the most important things we have. We need to take care about all of them. Sister and Brother forever, If you need some help, i will be here for you, don't forget this .»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Proud to be me.

Want to know who I am ?
✘ Messages : 26
Date d'inscription : 26/04/2015

A little more ?





MessageSujet: Re: [Event] Une dernière Danse Lun 27 Avr - 17:48



Une dernière Danse.

Event.



♠ « Ils avaient l’air heureux. » ♠
C’était la constatation que Shinji ne pouvait s’empêcher de faire devant le tableau qui s’offrait à lui. Hommes et femmes, adolescents et jeunes adultes, dont les silhouettes s’entrelaçaient sous le ciel magique de la Grande Salle, qui couvrait  les danseurs de l’éclat des minuscules diamants qu’il portait. Comme si ces êtres étranges qui emplissaient les mur du château écossais avait pour une fois décidé d’oublier leurs destins, et de faire comme les simples humains dont ils ne pouvaient qu’envier la paisible et monotone existence.

Fiers Sorciers, belliqueux Romains, et Grecs vengeurs avaient décidé d’un accord commun et silencieux d’abandonner leurs différences, leurs querelles et leur méfiance, pour essayer de faire revenir l’espoir entre ces murs glacés par les évènements trop sombres qu’il venait de s’y produire ces derniers jours.


Le regard obsidienne du fils d’Athéna parcourut la vaste salle de bal depuis le recoin sombre où il s’était dissimulé, idéal pour voir sans être vu, ne pouvant empêcher la sensation d’avoir non pas devant lui une scène réelle, mais un immense tableau semblable à ceux que l’on voyait dans les couloirs de Poudlard, de grandir en lui. Emplis de personnages né de la magie, existant sans vraiment vivre. Une illusion, un reflet d’un autre temps, où la terreur et l’anxiété ne seraient pas les seules libérées de la boite de Pandore, mais où le bonheur et la joie s’en seraient également échappées.

Shinji ferma brièvement les yeux avant de les rouvrir brusquement, chassant d’un battement de cils, les pensées utopiques qui venaient à son esprit. Espérer et rêver ne le mènerait à rien, surtout après les macabres découverts qui avaient récemment été faites dans le château, ce lieu que tous pensaient à l’abris, et considéraient comme un refuge.

Et derrière son masque d’observateur, le Japonais devait faire appel à toutes ses facultés de réflexions pour empêcher la peur de l’envahir, et écarter cette insidieuse question de son esprit, sans y parvenir.
« Oui, qui sera le prochain à voir les fils de son destin violemment coupé par Atropos ? Qui sera le prochain à mourir ? » Ne put-il s’empêcher de se demander en parcourant pour la énième fois les danseurs des yeux, cherchant sans les trouver dans cette foule ses frères d’armes.


À ce moment là, un guerrier entra. De son recoin judicieusement choisit, Shinji le remarqua, et le reconnu aussitôt, comme l’aurait tous les autres sorciers et demi-dieux présent. Le  fils de la Foudre, l’un des quatre héros partit en quête. Et revenu.

Un silence glacial et mortel s’installa dans la Grande Salle, autant à cause de son apparition, qu’à cause des mots qu’il venait de prononcer. Quittant l’ombre où il se dissimulait, Shinji s’avança silencieusement vers le cercle qui s’était créé autour du demi-dieu, désireux de ne rien perdre des nouvelles qu’il avait a donner sur le résultat de l’aventure qu’ils avaient dû vivre. Cherchant à travers la foule, les silhouette de ses compagnons, avant d’être brusquement stopper par les mots qu’il prononça. Les noms des trois héros disparut à présent à jamais lui virent sans peine en mémoire dans un douloureux écho. Il ne savait rien d’eux, mis à part leur nom, et les rumeurs qui circulait à leurs sujets dans les couloirs de Poudlard,  à l’exception d’Anthéa, fille de Poséidon, et vivant à la colonie depuis au moins aussi longtemps que lui. Mais il savait que dans la douleur et la tristesse que provoquait l’annonce de leur perte, il y avait également celle plus égoïste de l’anéantissement de leurs espoirs qu’ils avaient placé en eux, les rendant encore une fois impuissant.

Douleur dont ils ne pourraient faire le deuil si vite, car les paroles suivantes du demi-dieu nordique les frappèrent également, aussi puissamment qu’une épée acérée. Si il s’apprêtait à réagir,  la vive réaction des demi-dieux et des sorciers, le calma rapidement. Il avait moins de raison qu’eux d’être en colère, bien que cela n’excusait rien. 

Ses iris sombrent brillèrent tandis qu’il s’approchait toujours aussi silencieusement, sa démarche ayant prit une souplesse féline dans le pantalon de costume qu’il avait mis pour l’occasion. 
Il voulait des réponses. Ils étaient tous concernés.




Zuiichi - Never-Utopia




Shinji Sekime.
« Whether 'tis nobler in the mind to suffer The slings and arrows of outrageous fortune, Or to take arms against a sea of troubles, And by opposing end them? To die: to sleep; No more; and by a sleep to say we end The heart-ache and the thousand natural shocks That flesh is heir to, 'tis a consummation Devoutly to be wish'd. To die, to sleep; To sleep: perchance to dream: ay, there's the rub; For in that sleep of death what dreams may come When we have shuffled off this mortal coil. » W. Shakespeare.
© Joy


Dernière édition par Shinji Sekime le Mar 28 Avr - 18:04, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Proud to be me.

Want to know who I am ?
✘ Messages : 321
✘ Where I am : On my own road
Date d'inscription : 09/01/2015

A little more ?

Feuille de personnage
Level:
720/1000  (720/1000)





MessageSujet: Re: [Event] Une dernière Danse Lun 27 Avr - 18:02

Ils réagissent avec colère. Bien, au moins ils ne sont pas amorphes ou complètement impotents. D'un côté, je les comprends, certains ont perdu des êtres chers, voire très chers. Mais de l'autre, ils cherchent juste un responsable pour passer leur rage et prennent le premier venu. Une seconde? C'est ce que j'ai fait aussi. Alors j'les blâme pas. Néanmoins, alors qu'un premier me barre la route, j'ai une très forte envie de lui coller un grand coup de marteau en plein ventre. Puis, très vite, je me retrouve encerclé, avec des baguettes et des hurlements qui m'accusent comme si j'avais participé aux crimes de guerre nazis. Quelle bande d'imbéciles.

FERMEZ-LA!! Vous ne cherchez même pas à comprendre. Je vous y verrais bien vous! Essayez de sauver quelqu'un lorsque vous chutez dans un trou de deux cents mètres donnant directement dans la mer! Je n'aurais pas dû survivre à une telle chute et pourtant! Le Destin n'a pas voulu de moi!

Le pire sentiment que je ressens n'est pas de les savoir morts, mais de leur avoir survécu, sachant que, durant cette longue chute, on ne pouvait rien faire. En me réveillant en bas, j'avais une épaule démise que j'ai du remettre en place en me cognant contre des rochers, mes côtes sont toujours douloureuses et j'ai de fréquents vertiges. Mais, je ne suis pas le fils de Thor pour rien, et la colère ne me quitte pas si facilement.

Vous voulez me tuer? ALORS TUEZ-MOI! Au moins comme ça je ne souffrirai plus de cet échec! Mais si je suis un lâche, alors vous, vous êtes des plus inconscients

Je me retournai vers le désormais veuf.

Tu laisses partir ta femme portant ton enfant ainsi? Tu oses la laisser s'en aller courir les routes et les dangers? Mais n'avais-tu aucun respect pour elle? Et pour ton fils? Quel était son nom? DIS MOI SON NOM! Qu'il rejoigne ceux qui ne quitteront jamais ma mémoire!

Je dégageai mon avant-bras, dévoilant les cicatrices encore fraiches des noms gravés en runiques à même ma chair. Je me retournai vers les autres, dont celui qui me menaçait.

Et vous c'est pareil! Vous laissez partir un jeune sorcier avec du potentiel mais sans la formation adéquate sans vous poser la moindre question?! Il ne vous a pas effleuré un instant l'esprit qu'il risquait quelque chose et que vous aviez votre mot à dire dans tout ça?

Je repris un instant mon souffle avant de reprendre, d'une voix un peu plus calme.

Scorpius a fait preuve d'un immense courage lors de nos combats! Il a tenu bon quoi qu'il arrive. Il aurait aimé que vous le sachiez. Lucy aussi, bien qu'elle ait disparu bien trop tôt. Et Anthéa...Sa bravoure et sa fougue auraient impressionné les Valkyries elles-mêmes. Et si elles le pouvaient, elles l'auraient emmené festoyer au Valhalla! Vous pouvez me considérer comme celui qui a tué vos proches et je n'en n'ai rien à foutre. Mais je sais qui a tendu ce piège. Je sais qui en est responsable et je fais le serment, sur ces mêmes noms que j'ai gravé à vie sur moi, que je anéantirai tous, ou mourrais en le faisant.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Proud to be me.

Want to know who I am ?
✘ Messages : 196
✘ Where I am : Haut dans le ciel.
Date d'inscription : 25/05/2014

A little more ?





MessageSujet: Re: [Event] Une dernière Danse Lun 27 Avr - 18:31




Une dernière danse.



L'espoir qu'une dernière danse vous sauvera  

Pauvres petites choses. Une légère brume violette s'infiltre sous la porte. Avez-vous réellement cru qu'une simple petite soirée pouvait effacer le sang versé ? N'avez-vous donc pas comprit que le piège se refermait doucement sur vous ? Vous êtes si pathétiques. Une danse en guise de symbole de paix, et le procès d'un demi-dieu nordique pour l'échec de sa quête ? Petit à petit, la brume remplit la salle. Bientôt, tout le monde serait presque aveuglé. Certains suffoquent même légèrement. La colère et la peur que vous avez emmagasiné ne vous conduiraient-elles pas à la folie ? Vous vous trompez d'ennemi, pauvres imbéciles et tandis que votre colère se dirige vers un héros déchu, le véritable danger approche. Vous auriez du l'écouter et fuir, il est maintenant trop tard. La porte de la grande salle vole en éclat, emportant avec elle les personnes qui se trouvaient devant. La fin est proche, faites vos prières, et peut-être, si vous avez un peu de chance, vous ne mourrez rapidement et sans douleur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pj-hp-rpg.forumactif.org

Invité
Invité

avatar

Proud to be me.

Want to know who I am ?

A little more ?





MessageSujet: Re: [Event] Une dernière Danse Mar 28 Avr - 8:31


   
Sláine O'Malley
   
   
"Une dernière Danse."

   
Quelques minutes à peine après être rentrée avec Enzo dans la Grande Salle, un individu avait pénétré dans la salle, la rage et la tristesse se lisant clairement sur son visage et dans son regard. Il hurlait des tonnes de propos qui n'atteignirent en aucune façon la sorcière. Elle connaissait à peine les personnes qu'il disait morts et même si cela avait été le cas, elle n'aura pas craquée en pleine salle. Plusieurs personnes semblaient secouées par l'annonce du jeune homme, certaines même pleuraient.

Sláine ne ressentait rien, aucune empathie, aucune douleur, juste une profonde lassitude. Elle qui avait espérée passer une soirée tranquille sans que personne ne parle de tel ou tel personne tuée, elle avait été duppe. Croire cela avait été une erreur de sa part. Quelqu'un finit par réagir aux paroles de "l'intru" et la sorcière vit clairement dans son regard qu'il serait prêt à faire un meurtre dans la seconde même.

Lassée de ce spectacle, elle détourna son regard et abandonna son cavalier qui regardait la scène pour aller s'appuyer contre un des mur drappé d'argent. Son regard naviguait sur chaque détail qu'elle voyait. Les visages baignés de larmes, l'orchestre qui s'était tût et qui fixait aussi le petit attroupement qui s'était formé, le faux plafond qui semblait s'être noircit mystérieusement, les professeurs qui discutaient entre-eux, se concertant pour une raison que la belle brune ignorait complètement. Mais son regard finit par se stopper sur la porte de la salle, ou plutôt sur ce qui passait en dessous.

Une brume d'un violet assez terne. Elle se faufilait sous les gonds de la porte avec la fluidité d'un serpent et surtout, avec une rapidité déconcertante. Un couple qui se tenait près de la porte commença à cligner des yeux frénétiquement alors que la brume tournoyait autour d'eux. Un regard suffit à la jeune femme pour voir qu'ils semblait désorientés voir mal en point. Ils se mirent à tousser d'un coup et Sláine sortit sa baguette de son décolleté rapidement, la prenant fermement dans sa main. Elle ne s'y connaissait pas vraiment en brumes et aux choses du même genre, mais elle se doutait bien qu'elle n'annonçait rien de bon.

Un mauvais présentiment grandissait dans sa tête et son instinct lui hurlait de fuir intérieurement mais elle n'en fit rien et fixa le nuage violet qui s'infiltrait de plus en plus dans la Grande Salle. Quelques secondes plus tard, la porte volait en éclat dans un énorme bruit et la sorcière hurla pour prévenir ses camarades.

- ATTENTION !




(c) fiche: Sláine O'Malley


   
Revenir en haut Aller en bas

It's a new day.

avatar

Proud to be me.

It's a new day.
Want to know who I am ?
✘ Messages : 249
✘ Orientation Sexuelle : Hétérosexuelle
✘ Lieu de vie : Cité de Blaye
✘ Where I am : Cité de Blaye
✘ DC : Alexandra Wessex
✘ Liens : ~My hope:

-Elena Salvatore: Grande soeur
-Joap Johnson: Mon fils
-Nico Di Angelo: Mon amour perdu
-Anthéa Atkins: Meilleure amie



~And after:

-Loïc Malefoy: Ami
-Heathcliff Powell: Bisounours
-Lorenzo Savy: A définir


Date d'inscription : 27/02/2015

A little more ?

Feuille de personnage
Level:
12/500  (12/500)





MessageSujet: Re: [Event] Une dernière Danse Mar 28 Avr - 11:49


Un dernière danse




Au loin j'aperçue Heathcliff et je lui fis un énorme sourire et un petite signe de la main, mais on geste fut coupé par le bras chaud et musclé de mon amour qui entoura ma taille ainsi que ses lèvres humides sur ma peau. Ses compliments me font sourire, je me retrouva devant lui et mon sourire s'agrandit. Il était magnifique, ses cheveux ébène se menés une bataille et son costume lui aller tellement bien. J'ai pincée mes lèvres entre elles et lui pris tendrement la main.
Tu aussi tu es magnifique.
Mais je le voyais bien que quelque chose le préoccupé, il se mordait la lèvre et lorsqu'il m'avoua qu'il avait quelque chose à me dire je fronça les sourcils. Ça devait être assez important pour qu'il soit dans un tel état. Je voulu parler mais une voix nous appela de la grande salle où nous sommes aller finalement. La salle était magnifique et une musique douce avait déjà envahit la salle. Mais alors que nous étions entrain de danser un homme aux longs cheveux fit son entrée fracassante dans la salle. Il est monté sur la salle improvisé et à sortit son discours, la musique s'est arrêtée, les adolescents ont aussi arrêter de parler, de danser, tout les regards étaient braqués sur lui. Mais au fur et à mesure que ses mots sortaient je sentais que es jambes tremblées de plus en plus. 3 personnes sont mortes dont Anthéa. Anthéa... Ma meilleure amie... Je sentis que mes larmes coulées sur mes joues et je me réfugia dans les bras de Nico, ma tête dans son cou et je sangloté. Les cris des personnes étaient horribles, je resserra mes doigts sur la chemise de Nico, priant intérieurement pour sortir d'ici. J'avais un mauvais pré-sentiment, la soirée était loin d'être finie. Et mes doutes furent conclus lorsqu'une fumée violette avait envahis la grande salle, nous intoxiquant tous. Si seulement j'avais sus, j'aurais préféré mourir là bas, en Alaska. Je n'aurais pas à souffrir comme je souffre actuellement. Et les grandes portes explosèrent.

Fiche de liens (c) Miss Yellow



My sunshine
and my hope
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

There’s no place like homecoming.

avatar

Proud to be me.

There’s no place like homecoming.
Want to know who I am ?
✘ Messages : 71
✘ Orientation Sexuelle : Hétérosexuelle
✘ Lieu de vie : Cité de Blaye
✘ Where I am : CHB ou aux Enfers
Date d'inscription : 19/03/2015

A little more ?

Feuille de personnage
Level:
0/500  (0/500)





MessageSujet: Re: [Event] Une dernière Danse Mar 28 Avr - 12:02


La dernière danse
Lancelot J. Everly
Je ne voulais pas aller à ce bal. A vraie dire, je ne voulais aller à aucun bal, pas forcément celui-ci en particulier. Déjà, je n’aimais pas danser, et en plus je ne savais pas danser. En plus, je ne connaissais personne mis à part Theia, Nico et Slàine. Je risquais d’y croiser Aymeric, dansant avec Theia, un cauchemar. Bref. J’avais des tas de raisons pour ne pas y aller. Mais tout le monde n’était pas d’accord avec ça, bien sûr. Il y en avait qui avait marre que je joue l'ermite et que je ne fasse pas d’effort pour me faire des amis. Mais c’était faux, je m’étais fais des amis. La preuve, j’avais rencontrée Slàine au sommet de la Tour d’astronomie. Et à la base, j’avais bien prévu de ne pas y aller. Tout le monde était au courant d’ailleurs, je ne l’avais pas caché. Mais Chiron n’était pas de cette avis. J’avais eut droit à une remonté de bretelle, comme quoi c’était obligatoire, blablabla. Sa menace de me faire nettoyer les écuries si je n’y allais pas à finit par me convaincre. Parce que je savais qu’il était capable de la mettre à exécution, cette menace.

J’avais donc fouillé mon armoire à la recherche d’un costume. Je n’avais pas trouvé mon bonheur, n’importe qui me connaissant s’en douterait. Mais j’avais dégoté une chemise blanche, avec un pantalon noir et une veste en cuir. Ça allait bien faire l’affaire. Après tout, je n’avais entendue personne dire que c’était tenue correcte exigée, alors je ne risquais rien. Enfin, en principe. Je m’habillais rapidement et essayais de remettre de l’ordre dans mes cheveux. Autant vous dire que c’était mission impossible, ça faisait deux cent ans que j’essayais. Et je finis par abandonner au bout de cinq minutes. Que je n’entende personne dire que je suis faible! Je voulais bien me battre contre un monstre, n’importe lequel, amenez le moi, mais pas contre mes cheveux, faut pas rêver non plus. En même temps, j’étais sûr que j’allais perdre alors…

Bref. Une fois ma bataille contre mes cheveux abandonné, je sortis du bungalow d’Hadès pour prendre la direction de la Grande Salle. Je n’avais pas attendue Nico, je savais qu’il allait au bal avec Thonny. En même temps, c’était logique, c’était sa copine. J’aimerais bien la rencontrer d’ailleurs. Bien sûr, je l’avais déjà vue, croisé à la Colonie. Mais je ne la connaissais pas vraiment, je ne savais même pas si je lui avais déjà parlé une seule fois. En fait, je n’avais jamais dû parler à un enfant d’Apollon de ma vie, mis à part leur conseillère peut-être, mais par pur obligation. Et parce que c’était la meilleure amie de mon frère aussi. Dis donc, il appréciait particulièrement les enfants du soleil le frangin! C’était peut-être à cause de leur aura. On pouvait dire qu’elle était très ensoleillée. Mais connaissant Nico, il n’y avait pas que ça, surtout pour qu’il tombe amoureux de Thonny. Lui au moins n’avait pas eut de difficulté à se trouver une cavalière. Moi, je n’en avais tout simplement pas.

Et ça se voyait. En arrivant à la Grande Salle, qui était déjà bondée de monde, je pris tout de suite la direction d’un coin isolé. Je ne voulais voir personne. En arrivant j’avais bien vu que Nico était avec Thonny, mais je n’avais pas envie de m’arrêter dire bonjour à sa copine. En plus elle était super jolie! J’allais passer pour un crétin, c’était certain. Je m’assis donc sur l’une des chaises et regardais autour de moi. Il y avait beaucoup de monde. Je reconnaissais quelques têtes. Je vis Slàine au loin, avec son cavalier. Amanda était là aussi, ce qui était étonnant. Je ne savais pas que les Chasseresses avaient aussi l’obligation de venir. Je me dis que je pourrais aller la voir, histoire de discuter un petit peu avec elle. Et puis, ça faisait un moment qu’on ne s’était pas vue, et elle m’avait manqué, c’était vraie. Après tout elle était mon amie.

Je me levais donc pour la rejoindre avant de la perdre de vue parmi cette foule quand un vacarme se fit entendre. Je tournais la tête vers la source du bruit. C’était un demi-dieu qui venait de rentrer de sa quête. J’ouvris grand les yeux. On peu dire que je ne m’attendais pas à ça du tout. Je m’approchais pour voir ce qu’il se passait. J’étais de nature curieuse, il ne faut pas croire. Visiblement, ça commençait à être bourré de tensions. Le demi-dieu était revenu seul, et les autres étaient morts, d’après ce que je comprenait. Une fille hurla avant de s’effondrer complètement, pleine de chagrin. Deux autres garçons semblaient prêts à tuer le survivant. Et je ne rigole pas, ils avaient vraiment une tête de tueur à cet instant. Je savais que je n’aurais pas dû venir.

Puis tout dégénéra. Une espèce de brume violette commença à entrer dans la pièce, sorte de gaz mortel prêt à vous tuer sur le champ. Je le regardais traverser la porte avec sournoiserie. Qu’est-ce que c’était? Je fronçais les sourcils en m’avançant doucement. Quel idiot! J’avais laissé mon arc dans mon bungalow! En même temps je ne pensais pas en avoir besoin. Je m’agenouillais près de la porte. La fumée étrange atteignit mon visage et je fus presque instantanément pris d’une quinte de toux. Je n’arrivais plus à respirer. Je voulus me relever pour m’éloigner de cette fumé mortelle, mais les portes s’ouvrirent d’un coup, me heurtant et me projetant contre un banc avec une énorme violence. Je me redressais avec difficulté et cherchais une arme des yeux. Mais il n’y avait rien ici, je ne voyais rien en plus avec cette brume étouffante. J’essayais d’avancer, à l’aveugle, et finit par heurter quelqu’un.
© Belzébuth

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

My thoughts are stars I cannot fathom into constellations

avatar

Proud to be me.

My thoughts are stars I cannot fathom into constellations
Want to know who I am ?
✘ Messages : 567
✘ Orientation Sexuelle : Hétérosexuelle
✘ Lieu de vie : Machu Picchu
✘ Where I am : In a nightmare
✘ DC : Danae L. Kyte, Lancelot J. Everly & Astrid A. Malfoy
✘ Liens : Callen J. Caffrey ~ L'amour commence toujours par la violence
Nico Di Angelo ~ Ange gardien et protégé
Loïc N. Malfoy ~ Liaison dangereuse

Theia A. Dawson ~ Maybe what?
Rachel E. Dare ~ La vision est bonne
Hope Bluefield ~ L'exception qui confirme la règle
Thonny Johson ~ Tite soeur
Reyna A. Ramirez-Arellano ~ Ennemies fatales
Annabeth Chase ~ Quand les armes s'assemblent
Date d'inscription : 13/08/2014

A little more ?

Feuille de personnage
Level:
274/500  (274/500)





MessageSujet: Re: [Event] Une dernière Danse Mar 28 Avr - 14:19

La dernière danse~ Event
Elena L. Salvatore
J’avais passée une mauvaise nuit. Pas à cause de Lexie, non elle avait dormit… et bien comme un bébé c’est le cas de le dire. Mais mes cauchemars étaient revenus. Je croyais avoir surmonter la mort de Connor, mais visiblement ce n’était pas la cas. La douleur m’avait laisser un peu de répit pour mieux m’atteindre. Et cette nuit, j’avais eu le droit au régime complet, tous les fantômes étaient venus hanter mes rêves. Et ce rêve là, je ne l’avais encore jamais fais. Je trouvais ça bizarre, en général je faisais toujours le même rêve, et ils tournait en boucle. J’aurais d’ailleurs préférée que ce soit le cas, parce que ce rêve là était plus horrible que n’importe quel rêve que j’avais pus faire. Heureusement que j’avais dormis dans la Grande Maison avec Lexie et pas dans mon bungalow. Je voyais déjà Will venir me voir et me donner des médicaments pour dormir. Parce que oui, à chaque fois que je me réveillais en pleine nuit, je n’arrivais pas à me rendormir. Alors je me levais et m’occupais comme je le pouvais en attendant que le soleil se lève. Sauf que ça réveillait monsieur, alors pour être tranquille il me droguait et retournait se coucher.

Je plaisante, bien sûr. Je n’en voulais pas à Will de vouloir m’aider, loin de là. Il m’avait beaucoup apporté, depuis toujours, et particulièrement à la naissance de Lexie. Je ne laissais personne soigner ma fille à part lui, il n’en était même pas question. C’était le seul en qui j’avais assez confiance pour ça. Je laissais aussi Thonny la garder de temps en temps. Je savais qu’elle avait son pouvoir de guérison en cas de problèmes, et puis, c’était quand même sa tante. Quand à Nico… Et bien il devait être déjà assez occupée comme ça avec sa propre fille, et puis, nous ne nous étions pas revus depuis notre dernière conversation, disons, plutôt enflammée. J’aurais bien aimé lui parler, je faisais tourner en boucle dans ma tête constamment ce que je voulais lui dire, mais je ne trouvais pas le courage d’aller le voir. J’avais peur de me faire envoyer bouler. Et surtout, je ne voulais pas le déranger. A mon avis, il ne devait pas beaucoup dormir avec un bébé, je savais ce que c’était.

Mais bon, il y avait bien ce bal, et Chiron avait bien fait comprendre à tout le monde que notre présence était obligatoire. Et puis, Hope m’avait proposée qu’on y aille ensembles et j’avais acceptée. Surtout que Callen ne m’avait pas invitée, ce qui, je dois bien avouer, m’en boucha un coin. J’avais pensée qu’il voudrait y aller avec moi, mais non. Je n’étais pas vexée, je n’avais aucune raison de l’être, après tout, on ne sortait pas ensemble. Bon, d’accord, je l’étais peut-être un peu, c’est vrai. Mais qu’est-ce que j’y pouvais? C’était comme ça, je n’y pouvais rien. De toute façon ,je ne savaios pas vraiment ce que je ressentais pour lui. Je comptais justement en discuter avec Hope, peut-être qu’elle m’aiderait là-dessus. Ou Thonny. Ou les deux, aussi. J’avais besoin de conseils, vraiment. La conseillère en chef qui a besoin de conseils, la blague. J’avais vraiment mal dormis, ça se voyait.

Qui dit bal dit, sans aucun doute, robe de soirée. Le problème n’était pas que je n’en avais pas, au contraire. Le problème était que j’en avais de trop, justement. Je mis au moins deux heures avant de me décider. J’avais finis par choisir de porter une longue robe bleue. Très blingbling, mais bon, je l’adorais cette robe. Avec une belle paire de chaussure, c’était parfait. J’avais quand même eut le temps d’aider Thonny à se préparer. Elle se devait de passer entre mes mains de génies. Pas question qu’elle aille retrouver Nico sans ça. Je ne savais pas s’il lui avait dit pour Bianca, et je ne voulais pas le savoir. Je n’allais certainement pas poser la question à ma soeur, je n’allais pas faire une bêtise pareil, ça la ferait trop souffrir si elle l’apprenait de moi. Mais j’espérais de tout mon coeur que Nico lui avait parlé, il le fallait. Garder des secrets n’était pas bon pour une relation.

Je partis un peu avant Thonny. Je voulais passer une dernière fois à la Grande Maison voir Lexie. Tant pis si j’étais en retard. Je passais en coup de vent, embrassais ma fille sur le front en lui disant qu’elle était la plus belle du monde et pris la direction de la Grande Salle. On avait prévue avec Hope de se retrouver à l’entrée. Et je ne mis pas longtemps à la repérer, elle était arrivée avant moi. Ce n’était pas franchement étonnant, j’étais toujours en retard. Je m’approchais d’elle avec un grand sourire avant de la prendre dans mes bras et de déposer un bisou sur sa joue.

“Hope! Tu es magnifique! Il faut absolument que tu me montres où tu as acheté cette robe, elle te va à merveille!”

Et j’étais sincère, Hope était vraiment sublime ce soir là. Je me trouvais nulle à côté. Elle avait la chance de faire partie de ceux qui avaient cette beauté naturelle, comme ça sans faire d’efforts. Elle avait de la chance. Moi j’avais passé presque ma journée à effacer mes cernes dû au manque de sommeil. Je regardais un peu autour de moi. Il y avait déjà pas mal de monde, et la majorité était déjà rentrée dans la salle pour danser et s’amuser. Et j’avais bien envie de les rejoindre pour m’amuser aussi. Je me tournais vers Hope en lui désignant la Grande Salle du doigt.

“On y va?”

Je pris le bras de Hope pour l’entraîner avec moi. Je sautillais presque sur place. Étant hyperactive, j’avais envie de bouger naturellement. Mais il y avait des fois où c’était plus que d’habitude, et à cet instant c’était le cas. J’entraînais Hope sur la piste pour danser. Et je me défoulais littéralement, j’en avais besoin, de libérer toute cette énergie. Une fois la danse finit, je me dirigeais vers les boissons pour me prendre un verre.

Je regardais un peu plus autour de moi. J'aperçus Thonny, au bras de Nico sans aucun doute bien entendu. Je souris en faisant un signe de main à ma soeur. Ils étaient tellement adorables tous les deux. Je laissais glisser mon regard à travers le reste de la salle. Et je tombais étonnament sur Callen. Alors finalement, il était venu. Son regard se leva vers moi et il me souris. Je lui rendis son sourire avec un haussement de sourcils. Il me répondis d’un signe de main l’invitant à le rejoindre. Je secouais la tête. Je n’allais pas abandonner Hope, la pauvre, ça ne se faisait pas. Je lui promis de le rejoindre un peu plus tard, pour une danse peut-être. Mais visiblement tout le monde n’était pas d’accord avec moi.

Un demi-dieu se mit à hurler dans la salle. Je me tournais vers la source du bruit en levant les yeux aux ciel. J’aurais dû m’en douter, il y avait toujours quelqu’un pour venir gâcher la fête. Je m’avançais vers le vacarme. Callen en avait profiter pour me rejoindre et me demandait ce qu’il se passait. Le truc c’est que je n’en savais pas plus que lui. Jusqu’à ce que je me rende compte que c’était un des demi-dieux partis en quête qui était là. Et qu’il disait que les autres étaient morts. J’ouvrais la bouche de stupeur. Non, impossible. Anthéa… Les larmes me montèrent aux yeux. Je cherchais Thonny du regard. Par les dieux, elle devait être effondrée. Et je l’étais aussi. Je connaissais Anthéa depuis un sacrée bout de temps, et c’était quelqu’un que j’aimais beaucoup, malgré le fait que nous n’étions pas très proches. Je ne connaissais pas les autres, et j’étais aussi attristée par leurs morts. Ils étaient beaucoup trop jeunes pour mourir.

Mais le pire, c’était pour ceux qui restaient. Beaucoup étaient dans une colère noire, et c’était compréhensible. Mais je trouvais injuste qu’il s’en prennent à ce grand gaillard tout ça parce qu’il était vivant et pas les autres. Je cherchais Callen de ma main pour soutiens et finis par trouver la sienne. Je me sentais déjà un peu mieux. Mais il fallait faire quelque chose, on ne pouvait pas les laisser faire. Ce n’était pas une bonne idée, tout ça, ça allait finir en massacre. Je m'apprêtais à intervenir, du moins pour essayer de calmer les choses quand mon regard glissa sur le bas de la porte. Je fronçais les sourcils. Une sorte de fumé, d’une teinte bizarre, du violet je dirais, entrait par l'interstice entre la porte et le sol. Je le sentais mal, ce coup là, très mal. Je m’approchais doucement, mais pas de trop, je n’étais pas idiote. Callen me suivait, et peut-être Hope aussi, je n’en savais rien.

Puis d’un coup, la porte explosa. Et quand je dis exploser, je ne plaisantais pas. Je levais les bras pour protéger mon visage et sentis les bras de Callen m’entourer pour me protéger. Mais ça n’empêcha pas quelques morceaux de m’entailler la peau des bras. Zeus tout puissant, c’était quoi ce bordel? Je croyais qu’on était en sécurité ici? Et Lexie qui était dans la Grande Maison… Il fallait que je sorte de là, il fallait que je la rejoigne. Mais je ne voyais rien à plus d’un mètre à cause de cette foutue brume! Je dégainais ma dague, heureusement que je l’avais toujours sur moi. Je cherchais Thonny du regard, mais je ne la voyais pas. Je levais des yeux remplis de panique vers Callen.

“Il faut que je trouve Thonny et que je sorte d’ici.”
Code by Silver Lungs


Des astres épars, dont l'on ne revient jamais. Espace sans mémoire. Un jour je partirai.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Proud to be me.

Want to know who I am ?
✘ Messages : 39
✘ Orientation Sexuelle : Hétéro
✘ Lieu de vie : Cité de Blaye
✘ Where I am : Je suis là où je suis...
Date d'inscription : 26/01/2015

A little more ?

Feuille de personnage
Level:
6/500  (6/500)





MessageSujet: Re: [Event] Une dernière Danse Mar 28 Avr - 17:25

Lorsque le type entra dans la salle et fit son discours je restais abasourdi, après tout la femme et l'enfant de mon ami avait rejoint les Enfers. Lorsque je vis Lorenzo s'approcher du fils de Thor, je pris mon katana que j'avais caché non de loin de moi et tentai d'aller l'arrêter, histoire d'éviter un éventuel bain de sang. Ce type avait ses torts, il avait abandonné ses compagnons de quête, mais ce n'est pas pour autant qu'il fallait le tuer.  Mais, impossible d'atteindre Lorenzo, trop de monde s'était rassemblé autour du Demi dieu nordique, et mon ami était au milieu de cette foule compacte.

La foule me repoussa non loin de la porte de la salle et je vis une étrange brume suinter de sous la porte, mais trop tard. La brume m' entoura, m'aveuglant, me faisant suffoquer et me désorientant. Et soudain les grandes portes de la salle volèrent en éclats, le souffle de l'explosion me projetant contre un mur, me coupant la respiration, mais me permettant d'échapper à la brume et me faisant reprendre mes esprits. Je me relevais, le corps plein d'échardes et les vêtements en lambeaux, et je regardais du coin de l'oeil le trou béant de la porte en dégainant de mon sabre, prêt à me défendre et à défendre mes proches, que je cherche du regard pour voir s'ils allaient bien. Je vis Lorenzo non loin et je le rejoint en courant.

-Est-ce que ça va ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Proud to be me.

Want to know who I am ?
✘ Messages : 321
✘ Where I am : On my own road
Date d'inscription : 09/01/2015

A little more ?

Feuille de personnage
Level:
720/1000  (720/1000)





MessageSujet: Re: [Event] Une dernière Danse Mer 29 Avr - 9:43

En plus d'être des inaptes à la survie, de ne se baser que sur quelques champions pour remporter leurs guerres et de ne pas chercher à comprendre le pourquoi du comment des choses qui les entourent, ces "demi-dieux" (je commence à douter de cette appellation) sont prompts à juger sans connaitre les faits. Bien! Vous voulez vous la jouer tribunal révolutionnaire? Allez-y, mais je ne me laisserai pas faire. Je les voyais, armes brandies, baguettes au clair, pointées vers moi. Ma prise se raffermie sur mon marteau et j'étais prêt à en emmener quelques uns au Valhalla dans ma chute. Mais cela ne se produit pas. Non au lieu d'une exécution sommaire, j'eus droit à un gaz. Un gaz violet qui se répandit dans la pièce par la porte que je voulais emprunter. Askjel avait été très clair (et peut-être trop bref) là-dessus : un gaz, tu te barres. Je ne cherchais pas plus loin (dans une autre situation, j'aurais sorti une vanne de merde, mais là...non) et effectuais une roulade, bousculant plusieurs personnes, pour m'éloigner de la porte. J'avais malheureusement surestimé mes forces et, bien qu'ayant réussi mon esquive, elle raviva les douleurs de mes côtes et de mon épaule violemment. Si bien que je fus pris de court par l'explosion de la porte, dont le souffle me projeta plus loin.

Tous mes sens hurlaient soit au combat soit à la retraite. J'avais beau avoir l'esprit concentré, mon corps suivait difficilement. J'ai horreur d'avoir raison...enfin non! J'adore avoir raison, mais pas dans cette situation là. Je me relevai le plus vite qu'il m'était possible de faire et tendis la main vers la scène où était installés les instruments. J'y fis venir l'électricité d'une prise en un long filet lumineux que j'enroulai autour de la tête de mon marteau. Ca c'est fait! Maintenant il me faut une porte de sortie. Je ne suis pas un samouraï, j'ai droit à la retraite. Et dans cette situation là, je n'ai aucune chance de l'emporter (surtout parce que les Greco-Romains vont s'allier avec nos ennemis juste pour m'anéantir). Alors si je veux tenir mon serment, il faut que je me sorte d'ici. Je repérai une des portes latérales et commençai à m'y rendre en jetant des coups d'oeil derrière moi. Malgré le bruit, je faisais signe aux plus jeunes que je croisais de se rendre vers ladite porte. Après, qu'ils le fassent ou non, ce n'est plus mon problème.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


Proud to be me.

Want to know who I am ?

A little more ?





MessageSujet: Re: [Event] Une dernière Danse

Revenir en haut Aller en bas

[Event] Une dernière Danse

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Sujets similaires

-
» Une dernière danse à Pinar del Rio
» [1750] Dernière Danse [Entrainement Sköll-Leene]
» Les cries aveugles et les larmes sourdes d'une enfant [Cassie]
» Je souffre de bordelisme chronique et de flemingite aigue. [JAKE]
» Dernière Danse ● |Just take me in your arms and let me waltz over our eternal Universe||

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ανακλυσμός :: Archive du forum. :: Archive du chapitre II.-