Anaklumos a fermé ses portes pour laisser place à une nouvelle ère: Anatlandide. Rejoignez nous ici !
Aphrodite et ses rumeurs

Partagez|

« Grand prête du dieu des oursons en peluches. » † Octavian

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

Invité
Invité

avatar

Proud to be me.

Want to know who I am ?

A little more ?





MessageSujet: « Grand prête du dieu des oursons en peluches. » † Octavian Jeu 13 Nov - 20:23

©️ blend - Tumblr


Octavian Cameron Hills

Leg d'Apollon - Sénateur & Augure de la 12ème légion - ft. Jamie Campbell Hower



Carte d'identité :
Nom :
Hills
Prénoms :
Octavian Cameron.
Surnoms :
Essayes de m'en donner un, et on en reparle. Wink
Date de naissance :
9 août.
Age :
20 yo.
Parents Divins :
Leg de Phoebus / d'Apollon.
Camp :
CJ.
Arme :
Une simple dague, pour les sacrifices.
Pouvoir :
Convaincre et persuader par la parole, c'est déjà beaucoup d'être un bon Orateur.
Animal de compagnie :
Aucun.
Peur :
Aglophobie.
Amortentia :
Inconnu.
Avatar :
Jamie Campbell Bower.
Goût du nectar/ Ambroisie :
Chocolat chaud et Framboise.
Anecdotes & faits divers:
Anecdotes

Octavian n'a aucune pitié • Il n'a jamais vraiment aimé quelqu'un • Il n'a donc aucun véritable ami, ce ne sont que des relations d'intérêts. • Il a pourtant un lien très fort avec Bourriquet • C'est d'ailleurs le seul et unique nounours qu'il ne peut pas déchiqueter. • Octavian rêve d'être comme les autres garçons de son âge. • C'est pour ça qu'il aspire au pouvoir, il pense que ça lui donnera plus de prestige. • Malheureusement, il sait pas si prendre avec les gens. • Sous sa carapace, si on prenait le temps de le connaître, ça vaudrait la peine. • Mais personne ne cherche jamais à aller plus loin que l'image qu'il veut renvoyer de lui même. • Il adore lire. • Son plus grand rêve est de retrouver les anciennes prophéties. • Il voudrait rester un centurion toute sa vie. • Il fait parti de la première cohorte parce qu'il a toute suite été utile, et non pas parce qu'il avait des lettres de recommandation, contrairement à ce qu'il croit. • Octavian se sent souvent inutile, c'est pour ça qu'il aime être la seule personne capable de prédire l'avenir dans tous le camp Jupiter. • Si un autre augure se pointait, il le tuerait. • Dans le fond, il a de l'admiration pour Reyna, mais il ne l'avouera jamais, c'est sa pire ennemie. • Octavian se sert de certains comme de petits pantins car il sait qu'ils seront puissants, un jour. • S'il te fixe plus de dix secondes avec un énorme sourire, cours, vite ! Enfuis toi le plus loin possible ! • Tu l'auras comprit, c'est parce que si c'est le cas, c'est qu'il t'imagine déjà sur son autel avec les tripes à l'air. • Il est un excellent soldat, mais ne se bat pas parce que n'en voit pas beaucoup d'intérêt. • Il se pourrait qu'on découvre qu'il est en fait le fils d'Apollon et non pas son leg. • WOW ! Si vous avez lui tous ça, c'est que vous êtes aussi psychopathe que lui.




A propos de moi:

Ici, deux trois lignes sur vous afin qu'on puisse mieux vous connaître.


©️ _Viviie.




Dernière édition par Octavian le Jeu 13 Nov - 20:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

avatar

Proud to be me.

Want to know who I am ?

A little more ?





MessageSujet: Re: « Grand prête du dieu des oursons en peluches. » † Octavian Jeu 13 Nov - 20:24

© blend - Tumblr


Titre de l'histoire

Une petite citation ici

Le truc avec Octavian, ce n’est pas qu’il est totalement antipathique, non, non. C’est juste qui l’a du mal à bléré la moitié de la planète terre. Par exemple, Jason Grace, ce mec, bah il ne peut juste pas le voir ! Non mais pour qui il se prend pour lui voler sa place de Prêteur ? Hein ? Orgueilleux et ambitieux, Octavian a une véritable soif de pouvoir.  En plus de sa place très importante au Sénat, il aspire en plus au poste du fils de Jupiter. Malheureusement pour lui, au moment où il le frôlait du bout des doigts, c’est un demi-dieu grec, Percy Jackson qui lui a piqué. Pause, on rembobine, un demi-dieu « grec » ? Comment diable pouvait-il devenir prêteur celui là ? Non mais c’est pire qu’abuser là ! Qu’il aille tout droit au Tartare ! Car oui, oui, en plus d’être affreusement assoiffé de pouvoir, Octavian est également assoiffé de sang. Surtout quand il s’agissait des grecs. Jupiter lui-même n’avait pas idée d’à quel point il pouvait les haïr cela. Néanmoins, Octavian a aussi des bons côtés. Par exemple, il est très bon orateur – bon okey, en générale, quand il  jouait de ses merveilleux talent d’orateur, c’était pour ordonner de tuer quelqu’un ou pour aller à l’encontre des prêteurs actuels – et c’était également un leader né. Enfin, ça, c’est surtout ce que lui pensait. Parce que voyez vous, Octavian ne manquait pas d’assurance et de confiance en lui. Et dans ce sens, il n’a pas totalement tord. Octavian a un don particulier pour se faire obéir des légionnaires. Même Reyna n’arrive pas toujours à freiner les élans massacreurs de l’Augure. Ah oui ! Faut pas oublier le plus important, la vie entière du camp tient entre les mains d’Octavian, étant l’Augure, c’est lui et seulement lui qui a le pouvoir de lire l’avenir. Et que ferait un demi-dieu si il n’avait pas de quête et si les dieux ne lui dictaient pas ce qu’il avait à faire ? En résumé, si il devait se présenter, ça donnerait surement : «  Bonjour, je m’appelle Octavian, je suis descendant d’Apollon, je suis un légionnaire romain membre influant du Sénat, mais comme ça me suffit pas et que je ressens un besoin obsessionnelle d’être le chef, je veux également devenir prêteur. Entant qu’Augure, je passe mon temps à ouvrir des oursons en peluches pour lire dans leurs entrailles. Je déteste les grecs, j’aimerai bien les voir tous mourir ! Ah et, en plus, je dois surement avoir un lien quelconque avec Mars parce que je suis totalement assoiffé de sang et la chose qui me plairait le plus au monde, c’est de détruire tout les gens que j’aime pas – c’est à dire la moitié, au moins, de la planète – dans un merveilleux et gigantesque bain de sang. Sinon, je suis super sympa, tu veux être mon pote ? »

Pouvez vous vraiment croire qu’il existe quelqu’un de purement mauvais, sans une once de bonté en lui ? Et bien non, comme dirait Hécate, la vie n’est pas blanche ou noir, il y a aussi des nuances de gris. Et même si Octavian est une nuance très proche du noir, il reste quand même une part de blanc en lui. Par exemple, derrière son besoin de tout contrôler et son assurance se cache une peur profonde le l’échec. Octavian est un garçon très intelligent qui sait faire preuve de beaucoup de ruse. Il connaît l’histoire de Rome, il connaît l’histoire d’Athènes, il sait exactement pourquoi les deux puissances sont tombés, et il ne veut pas que tout recommence et que la Nouvelle Rome tombe à son tour. Bien qu’il ne puisse pas saquer grand monde, la dernière chose qu’il voudrait, c’est voir son camp battu. Et c’est pour ça qu’en plus de son rôle d’Augure, de Sénateur influent,  et du rôle de Prêteur qui lui fait tant envie, qu’Octavian est également un excellent légionnaire. Quand il s’avance sur le champ de batail, peut importe qui sont ses alliés, même si c’est Jason ou Percy – quoi que pas si sur que ça pour Percy –, il ne laisserait jamais un homme tomber au combat sans tout faire pour empêcher l’ennemie de le tuer. Au camp, il prend toujours des airs supérieurs, comme si rien ne pouvait l’atteindre et qu’il était le meilleur, mais sous tout ça, Octavian sait aussi être bon, et généreux. Bien sur, il y a des limites à tout, et la gentillesse dont il savait faire preuve ne s’appliquait qu’à ses amis, il est hors de question de voir Octavian tendre la main à qui que ce soit d’autre. D’ailleurs, avec ses amis, sous ses airs de fou furieux assoiffé de sang, il sait se montrer très attentif, attentionné et à l’écoute. Son rôle d’Augure lui donne le privilège de pouvoir répondre avec beaucoup plus de précision aux questions de ses amis que par des simples suppositions. Bien sur, Octavian ne sacrifierait jamais un ours en peluche pour des idioties – c’est toi qui a une question, c’est toi qui fournit l’ours ! – mais surtout, il a conscience de ne pas pouvoir déranger les dieux pour un rien, et ne répond aux requêtes de ses amis que quand elles lui semblent pertinentes pour lui-même et la vie du camp. En résumé, sans son masque, Octavian est un garçon comme les autres, qui sait aussi se montrer sensible, même si la compassion n’est pas réellement son fort, et gentille, voir même agréable, même si les rares personnes avec qui il sait l’être se compte surement sur les doigts d’une main. Le mot de la fin ? Un dernier détail peut-être ? Octavian sacrifie uniquement des ours en peluches pour deux choses : 1) Il aime beaucoup les animaux et n’a pas envie d’en étaler les tripes, même si parfois, l’idée lui frôle l’esprit pour voir si les prédictions sont plus précises et meilleures. 2) Il a un compte à régler avec les oursons en peluche, mais lisez plutôt son histoire pour comprendre se dernier point.


Titre du chapitre
Dans la vie, tout à un prix. C’est une leçon qu’Octavian apprit très jeune. Voyez vous, le petit romain, né cinq ans plutôt, jour pour jour, soit, le 4 août 1993, commencez à peine à comprendre le monde qui l’entoure, fêta son premier anniversaire sans ses parents. Quelques semaines plutôt, ils étaient partis en « quête », tout les deux. Comme d’habitude, quand ils s’absentaient, Octavian a été confié à un adulte dans la Nouvelle Rome. Normalement, ses parents étaient à la retraite. Mais ils leur arrivaient encore, parfois, de partir en « quête ». Bien sur, ce n’était pas de véritable quête, c’était plus pour se garder en forme, pour ne pas perdre ses reflexes. Enfin bref, avec l’autorisation de Apollon, le véritable père d’Octavian, ses deux parents sont donc parti avec l’un de leurs amis. Aucun ne revenu au camp. Jusqu’au 4 août 1997.  On retrouva les parents du petit Octavian, sa mère serrant une peluche dans ses bras. Bien sur, les monstres n’avaient rien à voir là dedans. Quelques temps après, on apprit qu’en plus de s’être faire tuer, les parents d’Octavian se sont fait tuer par un grec, et pour cet ours en peluche. En réalité, on avait dit à Octavian qu’ils étaient en « quête » que pour pas qu’il sache que ses parents étaient partis pour cet ours. Un ours en peluche sensé lui porter chance. Ce fut donc deux ans après, quand Octavian eu ses sept ans qu’il apprit que cette peluche qu’il aimait tant qui avait causé la perte de ses parents. A partir de ce moment là, Octavian a juré de se venger, des grecs, et des peluches. Les minutes, les heures, les jours, les nuits, les semaines, les mois, les années passèrent, et Octavian changea du tout au tout. Le petit garçon sage, timide, adorable et serviable devint l’Octavian qu’on connaît tous. Il commença à chercher le pouvoir. Il y avait très peu d’enfant de son âge, mais, alors qu’il avait à peine neuf ans, Octavian cherchait déjà à être le meilleur. Et il l’était. Tout le monde savait qu’un jour Octavian ferait un grand chef de guerre. Mais son cœur était trop noircit par la haine et la rancœur. Il ne pensait qu’à se venger, à cette époque. Il essayait, le plus souvent, de garder le contrôle sur ses émotions, mais, la vérité, c’est qu’il était rongé par la haine. Alors, il commença à exploiter ce qu’il pouvait faire ou non. Cette stupide peluche qui causa la mort de ses parents en fut la première victime. Un jour, alors qu’il essaya de contrôler le pouvoir de son ancêtre divin, il s’énerva voyant qu’il faisait tout ça en vain, et, par vengeance contre le monde entier, il le déchiqueta de la pointe de son glaive. PAUSE ! Comment un gosse de neuf ans pouvait avoir un glaive ? C’était un cadeau d’Apollon en personne. Soit disant qu’un jour ou l’autre, ça prendra un sens pour lui. PLAY ! Et c’est comme ça que pour la première fois de sa ville, Octavian entra en contacte avec les dieux. A partir de ce moment, Octavian ne pensait plus qu’à une chose : Entrer dans la légion. Un jour, ça serait son tour de devenir un héros et de prouver sa valeur. Alors, il s’entraina jour et nuit, sacrifiant  au passage un millions de peluches, au moins, pour apprendre à lire correctement dans leurs entrailles.


Titre du chapitre
Octavian ne mit pas longtemps à devenir Augure attitré du camp Jupiter. Enfaite, il le devint le lendemain même. A peine arrivé, et accompagné de plusieurs lettres de recommandation, Octavian demanda immédiatement une audition d’urgence avec les préteurs. Il avait des informations capitales. Et c’est comme ça que de fil en aiguille, de combat en combat, Octavian gagna en assurant et en respect, la légion commença à le considérer comme un chef potentiel et ça ne fit que le conforter dans son envie de pouvoir et de devenir le maitre. Mais Jason Grace arriva et Octavian du se faire violence pour ne pas lui réservé un sort aussi funeste qu’au ours en peluche à sa taille. Sorti de la cinquième cohorte, il commença a faire de l’ombre sur Octavian, qui, pourtant, était un excellent guerrier, voir même, un des meilleurs. Néanmoins, il se fit une place au Sénat, et qu’elle place ! Voilà, Octavian, augure et sénateur très puissant et influent est né. Malgré tout, Jason était le fils de Jupiter, et Octavian avait beau faire, aussi beau parleur et intelligent qu’il fut, dans un corps à corps, il n’aurait jamais pu rivaliser. Alors, quand le mont Tam tomba, Octavian fit tout son possible pour compter au maximum, gagnant toujours plus de respect et d’obéissance, petit à petit, bien que n’étant pas Jason pour devenir prêteur au près de Reyna, Octavian devint au moins aussi importante qu’eux. Souvent, Octavian priait les dieux pour voir Jason disparaître et ne plus jamais revenir. Souvent, Octavian le maudissait, il le détestait tan, il en venait à douter de lui-même… Souvent, Octavian allait jusqu’à en pleurer. Et bien oui, Octavian pouvait en venir à pleurer de ne pas être à la hauteur et d’avoir quelqu’un de mieux que lui. Bien sur, il n’oubliait pas son projet et ses ambitions, mais voilà, Jason était là, et ça, c’était une réalité que même lui ne pouvait nier. Mais enfin ! Enfin Héra avait écouté ses prières et Jason disparu ! Quel bonheur ! Mais voilà, Percy Jackson arriva. Même si entre temps, Octavian avait presque gagner la place qu’il convoitait tant, il l’a perdu face à un sale Graecus qu’il ne tua pas uniquement parce qu’on lui avait fait promettre qu’il en serait ainsi. Alors, Octavian attendit patiemment dans l’ombre, maintenant la haine des romains toujours plus grandes pour les grecs. Car oui, contraient à tout ces stupides sous fifres, Octavian savait tout pour la colonie des sang-mêlé. Aussi bien qu’il savait qu’à l’instant même où Reyna monterait une faiblesse, il aura toute l’occasion pour démolir ces vermines. Et l’occasion lui vint à plusieurs reprises. Octavian tenta même le coup ! Mais très vite, il se ravisa et changea totalement d’avis. Malgré sa haine des grecs, il se fit promesse de les détruire, mais concentra sa force de persuasion et son influence pour guider l’armée romaine à l’assaut contre Gaïa et ses troupes, en l’absence de Reyna. Il faut dire que cette réaction étonna tout le monde, et Octavian gagna énormément en confiance après ça. Maintenant, au camp Jupiter, Octavian est plus proche que jamais de son objectif.

© _Viviie.


Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

avatar

Proud to be me.

Want to know who I am ?

A little more ?





MessageSujet: Re: « Grand prête du dieu des oursons en peluches. » † Octavian Ven 14 Nov - 9:35

Il me manque un nom et des anecdotes, et c'est finit. Bril.
Revenir en haut Aller en bas

Not all who wander are lost.

avatar

Proud to be me.

Not all who wander are lost.
Want to know who I am ?
✘ Messages : 1034
✘ Orientation Sexuelle : Pas vraiment définie, on va dire.
✘ Lieu de vie : Quelque part sur terre
✘ Where I am : Je ne sais pas, je vais regarder sur la Carte des Maraudeurs.
Date d'inscription : 25/05/2014

A little more ?

Feuille de personnage
Level:
298/500  (298/500)





MessageSujet: Re: « Grand prête du dieu des oursons en peluches. » † Octavian Ven 14 Nov - 22:58

OCTAVICHOUUUUUUUUUUUUUUU. Bril


Now I'm dead inside
Now my mistakes are haunting me
Like winter came and put a freeze on my heart
I've lost the power to understand
What it takes to be a man with my heart
But now I fear I've lost my spark
No more glowing in the dark for my heart
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Proud to be me.

Want to know who I am ?
✘ Messages : 435
✘ Orientation Sexuelle : Hétérosexuelle
✘ Lieu de vie : Tokyo
✘ Where I am : In the Dark
✘ DC : Anthéa Atkins, Oxanne Prescott
✘ Liens :
Scorpius Malfoy • L'amour inavoué

James Potter • L'ami d'enfance adoré

Elena Salvatore • L'amie de confiance
Date d'inscription : 19/08/2014

A little more ?

Feuille de personnage
Level:
211/500  (211/500)





MessageSujet: Re: « Grand prête du dieu des oursons en peluches. » † Octavian Dim 16 Nov - 19:33







Bravo jeune augure magique, tu es à présent validé !
Ω

x x x

J'adore tellement comment tu écris, tu est super forte Bril.    


Maintenant que tu es inscrit(e), tu fais partie des nôtres ! Une bonne nouvelle, non ? Tu vas pouvoir RP, poster dans le flood... Mais avant, ça, il y a quelques petites choses à faire.
Pour commencer, viens lire le règlement et le contexte ici et ( même si cela a sûrement déjà été fait avant ton inscription, pas vrai ? Ensuite, vas recenser ton avatar ici, ouvrir une fiche de liens pour avoir des amis, crées-toi une fiche de RP ici, et regarde dans quels clubs tu pourrais t'inscrire . Tu pourras ensuite RP comme tu veux !
N'oublie pas une chose, amuse-toi !

BY .TITANIUMWAY




crédit : code par quantum mechanics || image/gif par weheartit|| #codecouleurdialogue
“I've learned that people will forget what you said, people will forget what you did, but people will never forget how you made them feel.” ♥️

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


Proud to be me.

Want to know who I am ?

A little more ?





MessageSujet: Re: « Grand prête du dieu des oursons en peluches. » † Octavian

Revenir en haut Aller en bas

« Grand prête du dieu des oursons en peluches. » † Octavian

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Dieu est grand !
» Maximilian • Talents du Grand Dieu Truite
» Le Grand Dieu Râ (TERMINÉ)
» Chroniques de Grand Gaia - du 11/11 au 25/11
» Méréwyïn Alaryïn [Grand prêtre d'Arcamenel] {réservé Ambre}

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ανακλυσμός :: In the beginning. :: Carte d'identité. :: Nos moldus.-