Anaklumos a fermé ses portes pour laisser place à une nouvelle ère: Anatlandide. Rejoignez nous ici !
Aphrodite et ses rumeurs

Partagez|

Ailani † The best part of "Believe" is the "Lie" †

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar

Proud to be me.

Want to know who I am ?
✘ Messages : 579
Date d'inscription : 24/08/2014

A little more ?

Feuille de personnage
Level:
171/500  (171/500)





MessageSujet: Ailani † The best part of "Believe" is the "Lie" † Dim 24 Aoû - 23:42

©️ blend - Tumblr


Ailani Barbara Rockfeller

Fille de Thanatos - Violente - ft. Barbara Palvin



Carte d'identité :
Nom :
Rockfeller.
Prénoms :
Ailani Barbara.
Surnoms :
Aila' (a prononcer comme Haley à l'américaine sinon elle vous égorge x) ), Ail' ou Lani.
Date de naissance :
13 juin 2003.
Age :
19 ans.
Nationalité :
Américaine.
Orientation sexuelle :
Hétérosexuelle.
Parent Divin :
Thanatos.
Camp :
Grec.
Arme :
Sabre en fer Stygien.
Pouvoir :
Ressentir lorsque quelqu'un est en train de mourir (Pas sur de trop longues distances) (avec Kit de Bienvenue :3 )
Animal de compagnie :
Aucun.
Peur :
Occlophobie et elle a aussi peur des hôpitaux et des médecins.
Amortentia :
l'odeur de cigarette.
Avatar :
Barbara Palvin.
Anecdotes & faits divers:
Anecdotes

C'est une fille de Thanatos • Elle est milliardaire • Elle a fait de la prison • Elle est surdouée dans l'achat et la vente d'actions • Elle dirigeait la branche de tueurs à gages de sa famille mafieuse avant de partir des Etats-Unis • Elle a tenté de se suicider à l'age de 12 ans et ne se rappelle plus de sa vie avant cette tentative •  Elle a perdu sa mère alors qu'elle était encore dans le coma
• Elle est très violente et impulsive • Elle est loyale • Elle est accroc à la cigarette et tient très bien l'alcool mais ne s'est jamais droguée • Elle est plutôt solitaire mais a quand même des relations • Elle accorde difficilement sa confiance




A propos de moi:

Alors moi j'suis moi et avant j'étais moi aussi mais sous le nom d'Euphoria  Cool 
C'est donc Ophélie qui vous parle du haut (enfin du bas vu que je suis pas très grande x) ) de ses 18 ans (presque) fraîchement acquis et alors qu'elle rentre à l'Université fin Septembre. Je vous n'aime tous très fort  Slurp 


©️ _Viviie.




Dernière édition par Ailani B. Rockfeller le Lun 25 Aoû - 4:28, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Proud to be me.

Want to know who I am ?
✘ Messages : 579
Date d'inscription : 24/08/2014

A little more ?

Feuille de personnage
Level:
171/500  (171/500)





MessageSujet: Re: Ailani † The best part of "Believe" is the "Lie" † Dim 24 Aoû - 23:43

© blend - Tumblr


The Beginning of the End.

We live as we die, and die as we live.




Souvenirs envolés...
Les premières paroles entendues depuis bien longtemps étaient floues, lointaines et comme chuchotées. Cependant Ailani les avait entendues ces quelques paroles :

-Je doute qu'elle finisse par se réveiller.
-A ce point là Dr. ?
-C'est déjà miraculeux qu'elle ait survécu à la chute. Pour moi elle ne sortira pas du coma.

Cette petite discussion avait lieu dans une chambre d'hôpital à Manhattan au dessus du lit d'une patiente qui avait tout sauf l'air agitée. Elle semblait avoir à peine 12 ans et était couverte de pansements et compresses en tous genres. La petite plaquette à côté de son lit affichait, d'une petite écriture en pattes de mouches très peu lisible ce qu'il lui était arrivé : tentative de suicide, la  patiente a sauté du plus haut étage du Rockfeller Center. Raison : inconnue. Situation actuelle de la patiente : coma. En somme, rien de bien joyeux.

La présence à l'hôpital de la jeune fille déchaînait les médias et les gardes du corps se multipliaient comme des petits pains à son chevet. Mais aucun signe de sa mère. Heureusement que l'hôpital recevait de l'argent de sa famille pour compenser la gêne causée par toute cette agitation. De plus, l'espoir qu'elle se réveille semblait mince aux yeux des médecins et ils hésitaient tous les jours depuis maintenant une bonne semaine à la débrancher ayant peur des séquelles que pouvaient entraîner son réveil.

Et pourtant, celle-ci était parfaitement consciente de ce qui se passait autour d'elle. Mais rien de plus. Elle ne pouvait bouger, ouvrir les yeux... jusqu'à un certain jour. Un dimanche, alors que le garde du corps qui se trouvait à ses côtés s'était absenté quelques instants, la jeune fille sursauta et ouvrit les yeux. Elle était en sueur et avait l'impression d'avoir perdu quelque chose dont elle n'avait pas souvenir, quelque chose ou quelqu'un de très important. Comme si la mort venait de la rejeter pour prendre quelqu'un à sa place.

Elle commença par regarder autour d'elle, sans comprendre où elle se trouvait. D'après ce qu'elle avait entendu, elle était suivie par un médecin. Mais pourquoi ? Qui lui était-il arrivé ? De nombreuses questions se bousculaient dans sa tête et parmi celles-ci, une était récurrente : qui était-elle ?

Elle entreprit de se relever et finit par se retrouver par terre, n'ayant aucune force pour tenir debout. Elle tenta vainement de se relever mais après maints efforts, elle finit par s'effondrer au sol. Le sentiment d'impuissance qui se prolongeait le long de son corps était si profond qu'elle versa une larme, la joue contre le sol dur et froid de l'hôpital. Ses yeux se refermèrent et quelques instants après, elle entendit du bruit à côté d'elle et sentit deux paires de mains en train de la soulever pour la replacer dans le lit. Elle rouvrit un œil sous cette agitation, ce qui failli faire défaillir le brancardier qui la tenait. Une fois installée, elle le sentit partir et se précipiter pour enfin revenir quelques instants plus tard en présence du médecin.


Reprise difficile
" - Lâche-moi ou je te brise un bras. Voire deux."

Voilà la phrase qu'Ailani sortait une fois par semaine en cours lorsque quelqu'un l'approchait sans même l'agresser. Professeur ou élève. Enfant ou personne âgée. Baraqué ou maigrichon. Ami non déclaré ou ennemi déclaré. En gros, elle n'était pas vraiment une jeune fille de 13 ans très calme, posée et raisonnée. Cependant, personne ne lui disait rien. Elle régnait sur l'école et avait potentiellement plus de pouvoir que le directeur. En même temps, que pouvait-on dire à la fille unique des Rockfeller, milliardaires New-Yorkais, d'autant plus que celle-ci venait de subir le suicide de sa mère et était toujours amnésique sur de nombreux événements de son passé ?

Pour le plus grand malheur de certains, elle avait gardé en mémoire toutes les techniques de combat qu'elle avait pu apprendre depuis son plus jeune âge : une famille mafieuse souhaite toujours assurer sa descendance et son indépendance en cas de problème avec les sous-fifres. C'est pourquoi il lui arriva de casser quelques mâchoires mais rien de bien méchant. Ils se sont pour le moment presque tous réveillés.

L'hospitalisation et l'amnésie avait beaucoup changé la jeune fille que l'on n'avait plus vu sourire ou rire depuis l'incident. Elle était toujours seule ou mal accompagnée et elle n'ouvrait la bouche que pour menacer les gens. Elle avait mûrit à une vitesse phénoménale et elle semblait avoir cinq ans de plus que son âge normal. De plus, le court séjour en hôpital psychiatrique suite à son hospitalisation n'avait en rien aidé le retour des souvenirs de la jeune fille : bien au contraire, celle-ci s'était renfermée sur elle-même.

Ses grands-parents et les amis de sa mère avaient tenté de lui ramener quelques souvenirs en lui expliquant sa situation familiale, une mère fille unique d'une famille de mafieux magnats de l'immobilier, décédée, et un père inconnu dont personne n'avait vu ne serait-ce qu'une photo. C'est vrai que c'était génial à dire pour la remettre sur pieds. On ne peut mieux.

La jeune fille était donc toujours seule, même chez elle, même quand des gens se disaient là pour elle. Elle commença à 14 ans à peine à sécher la moitié des cours et se mis à dilapider l'argent qu'elle avait sur ses comptes... pour acheter des actions à Wall Street. En quelques semaines, elle gagna quelques millions et plusieurs milliards en un mois. Puis tout recommençait et elle en achetait à nouveau, regagnait de l'argent en redépensait et ainsi de suite. Elle avait commencé à acheter sur une impulsion et avait continué par le biais de cette même impulsion. Elle n'appréciait même pas vraiment le fait de gagner de l'argent mais elle voyait cela comme l'un des seuls passe temps grâce auquel elle pouvait éviter tout contact humain.

Une blessure toujours à vif
"-Je ressens comme un vide permanent. Comme si j'étais différente des autres. Comme si...j'aurai mieux fait de ne jamais me réveiller."

La Rockfeller avait pris pour l'habitude de parler toute seule. Elle n'avait pas confiance en les autres et était extrêmement paranoïaque. Enfin, toute seule, elle était en réalité en train de parler à sa mère à travers l'une de ses photos.

Elle n'avait toujours aucun souvenir sur ce qui l'avait poussé à tenter de se suicider et cela la rendait mal à l'aise. Elle se demandait aussi comment elle avait pu survivre à sa chute du haut du building et ce pourquoi sa mère s'était elle-même suicidée. Ailani n'avait jamais trouvé de réponses aux questions qu'elle se posait depuis le tout début.  Elle en pleurait la nuit, frustrée de ne pas savoir comment elle avait agi et pourquoi : elle n'avait aucun contrôle. Ses pas semblaient guidés et suivis par la mort en personne.

"-J'aimerai tellement que tu sois là maman."

La jeune fille enfouit sa tête dans ses mains après que ces quelques mots fussent sortis de sa bouche puis s'endormie ainsi. Cette nuit là, elle fit un cauchemars : elle revoyait sa mère, dont elle n'avait de souvenirs que grâce à des photos, puis elle la voyait mourir d'une telle façon que tout pouvait lui laisser penser qu'elle avait fait ça pour elle. Ailani se réveilla en sursaut. Elle eut l'impression de perdre sa mère une deuxième fois. Elle n'était effectivement pas comme les autres.

Sans tomber pour autant en dépression, elle devint encore plus agressive avec les gens ce qui lui causa un certains nombres de problèmes au niveau judiciaire et elle passa plusieurs semaines en centre de détention pour adolescents.

Arrivée et départ
"T'es un bouc qui marche sur deux pattes et qui parle c'est ça ? Et ce truc est une chimère à deux têtes ? Tu te foutrais pas un peu de ma gueule là ?"

La rencontre avec le satire qui l'emmena à la colonie fut loin d'être des plus agréables. Surtout pour le satire. Evidemment, se retrouver face à une demi-déesse de 15 ans qui ignorait qu'elle en était une et qui plus est, plutôt insupportable, et à une chimère, en même temps, sinon ce ne serait pas drôle, n'était pas une situation très enviable. Celui-ci sût cependant se tirer d'affaire en courant et en tirant la jeune fille pourtant prête à se battre à mains nues avec la bête.

"Je suis une...demi-déesse ? Ok et le monstre c'est un cadeau de bienvenue ?"

La jeune fille était plutôt dubitative quant à ce que lui disait le bouc humanoïde mais elle décida de tout de même le suivre. Au pire, elle partirait après avoir cassé une jambe à l'animal si jamais il lui avait menti. Il l'emmena saine et sauve à ce qui était encore la Colonie de sang-mêlés, en Angleterre, où elle ne put qu'admettre qu'il avait raison, mais seulement après avoir fait vivre un enfer à l'animal mythologique durant le long trajet qui reliait New-York de l'Angleterre. Elle resta pendant quelques temps dans le Bungalow des Hermès avant d'être reconnue par son père. A la plus grande horreur et stupeur de tous, son père était Thanatos, dieu des morts. Elle fut donc transférée dans un Bungalow qu'elle quittait régulièrement pour aller à la City, à Londres, où elle avait acheter un appartement. Elle n'a jamais pu se faire réellement des amis et est devenue accroc à la cigarette et au combat. Elle passe cependant la majorité de son temps à aller et venir entre la Colonie et l'extérieur, à chasser des monstres, à suivre de loin les agissements de la branche des tueurs à gage de sa famille mafieuse et à acheter et revendre des actions alors qu'elle n'a que 19 ans. Elle est ce qu'on pourrait qualifier de multitâches et est très mature pour son âge sauf lorsqu'elle se met à boire.

Cependant, avec l'attentat qui a eu lieu à la colonie, elle se trouve désormais à Poudlard, entourée de sorciers avec l'impossibilité de sortir de l'enceinte du château et de son parc, ce qui, l'énerve franchement. Elle a déjà donc tenter de s'enfuir mais à toujours royalement foiré.

© _Viviie.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Not all who wander are lost.

avatar

Proud to be me.

Not all who wander are lost.
Want to know who I am ?
✘ Messages : 1034
✘ Orientation Sexuelle : Pas vraiment définie, on va dire.
✘ Lieu de vie : Quelque part sur terre
✘ Where I am : Je ne sais pas, je vais regarder sur la Carte des Maraudeurs.
Date d'inscription : 25/05/2014

A little more ?

Feuille de personnage
Level:
298/500  (298/500)





MessageSujet: Re: Ailani † The best part of "Believe" is the "Lie" † Lun 25 Aoû - 0:47





Bravo jeune demi-déesse, tu es à présent validée !
Ω

x x x

Ton histoire est vraiment trop bien ! Super intéressante, j'adore, vraiment. Pauvre Ailani, elle n'a pas eu une vie facile. En tout cas, on est content de te revoir ! Very Happy    


Maintenant que tu es inscrite, tu fais partie des nôtres ! Une bonne nouvelle, non ? Tu vas pouvoir RP, poster dans le flood... Mais avant, ça, il y a quelques petites choses à faire.
Pour commencer, viens lire le règlement et le contexte ici et ( même si cela a sûrement déjà été fait avant ton inscription, pas vrai ? ) Ensuite, vas recenser ton avatar ici, ouvrir une fiche de liens pour avoir des amis, crées-toi une fiche de RP ici, et regarde dans quels clubs tu pourrais t'inscrire . Tu pourras ensuite RP comme tu veux !
N'oublie pas une chose, amuse-toi !

BY .TITANIUMWAY



Now I'm dead inside
Now my mistakes are haunting me
Like winter came and put a freeze on my heart
I've lost the power to understand
What it takes to be a man with my heart
But now I fear I've lost my spark
No more glowing in the dark for my heart
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Per ardua ad astra

avatar

Proud to be me.

Per ardua ad astra
Want to know who I am ?
✘ Messages : 979
✘ Orientation Sexuelle : Pourquoi faire des choix ?
✘ Lieu de vie : Machu Picchu
✘ Where I am : Where I need to be.
✘ DC : Loïc, Reyna, Liam et Enzo (La schizophrénie je sais je sais je me soigne)
Date d'inscription : 10/06/2014

A little more ?

Feuille de personnage
Level:
238/500  (238/500)





MessageSujet: Re: Ailani † The best part of "Believe" is the "Lie" † Lun 25 Aoû - 0:56

Bienvenue!! et c'était du rapide x)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Proud to be me.

Want to know who I am ?
✘ Messages : 579
Date d'inscription : 24/08/2014

A little more ?

Feuille de personnage
Level:
171/500  (171/500)





MessageSujet: Re: Ailani † The best part of "Believe" is the "Lie" † Lun 25 Aoû - 11:16

Merciiii Hyp
Et ouais Léo Yolo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


Proud to be me.

Want to know who I am ?

A little more ?





MessageSujet: Re: Ailani † The best part of "Believe" is the "Lie" †

Revenir en haut Aller en bas

Ailani † The best part of "Believe" is the "Lie" †

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Ailani † The best part of "Believe" is the "Lie" †
» Vraie Raison du Départ de Batista
» Départ non réfléchi et vite regrété.
» Patrimoine de Coupvray: Part de Brie
» Un triste départ ... pour toute la communauté du forum RPG Soul Eater

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ανακλυσμός :: In the beginning. :: Carte d'identité. :: Nos super-héros.-